The Walking Dead saison 10 : Seth Gilliam revient sur le twist du prêtre Gabriel

Camille Vignes | 16 mars 2021 - MAJ : 16/03/2021 10:38
Camille Vignes | 16 mars 2021 - MAJ : 16/03/2021 10:38

Après le retour de Maggie (Lauren Cohan) et les tribulations amoureuses de Daryl, c’est à Gabriel de se faire disséquer pour en dévoiler un peu plus sur lui.

Qui du survivant ou de l’homme de foi, d’Église même, prend le dessus lorsque la mort est imminente, que la situation dégénère au point de voir les hommes se transformer en tas de chaires décérébrées errantes, en quête de quelques cerveaux à se mettre sous la dent ou qu'ils sont plus que jamais des loups les uns pour les autres ? Vaste question, à laquelle TWD tente de répondre depuis un bon paquet d'années par le prisme de Gabriel, le prêtre de la bande.

ATTENTION, la suite en dit peut-être un peu trop long sur l’épisode 19 de la saison 10 de The Walking Dead. Si vous ne l’avez pas vu, il est toujours temps d’aller manger le cerveau de votre voisin.

 

photoMême pas comparable à la violence du spoil à venir

 

Pour autant qu’on le sache, l’homme campé par Seth Gilliam n’était pas trop porté sur la bagarre ou la gâchette, même s’il sait répondre à la violence lorsque la situation l’exige.

Mais le dernier épisode l’a mis face à un petit panel de situations assez glauques, comme l’emprisonnement, la roulette russe, le dilemme de devoir se tuer ou tuer l’autre, et d’autres insultantes (entendre que la Bible sert de papier toilette, pour un prêtre ce n’est pas la joie). Bref, assez de raison pour convaincre le personnage d’abattre son ennemi — alors que ce dernier avait décidé de leur laisser à lui et à Aaron (Ross Marquand) la vie sauve. Un choix un peu étonnant que son interprète s’est plu à défendre au micro d’Entertainement Weekly :

« En fait, dès le départ, Gabriel a considéré cet individu comme une menace, et pas tellement comme quelqu'un à qui on pourrait faire confiance, que l’on pourrait introduire dans une communauté vivant derrière des murs, où les enfants courent librement et où la plupart des choses sont partagées.

 

photo, Ryan Hurst, The Walking DeadJuste le temps de faire un 180 et je te fume Ryan

 

Je pense que Gabriel avait pris cette décision assez tôt, et je ne pense pas qu'il prévoyait de devoir jouer à la roulette russe. Au bout du compte, ça a achevé de le convaincre qu'il fallait le tuer, parce que quand on met d'autres personnes dans cette position horrible, c'est qu'on est au-delà de tout espoir.

Gabriel pense effectivement qu'il a fait ce qu'il devait faire. Il n'a pas vraiment hésité. À mon avis, c'était la bonne décision. Ce mec était un danger, une menace, il était instable, bien trop abîmé. Au-delà de toute rédemption possible ».

À voir si cette facette de la personnalité de Gabriel sera plus présente encore dans la suite de l'intrigue. Quoi qu'il en soit, AMC diffuse les épisodes bonus de la saison 10 tous les dimanches outre-Atlantique, et ils se retrouvent en France sur OCS en US+24.

Tout savoir sur The Walking Dead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
greg
16/03/2021 à 13:32

3 très bon épisodes ça fait du bien de retrouver The WKD à un niveau d'antan

votre commentaire