Dragon Ball Super - Episode 78 : Character Select

Christophe Foltzer | 13 février 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
1
default_large

On y est presque, ça se rapproche ! Le Tournoi du Pouvoir va enfin commencer ! Sauf qu'il va encore falloir attendre un peu... Attention, SPOILERS.

Face à Goku, Beerus, Whis, Kaïoshin et sa troupe, le grand prêtre de Zeno énonce les règles du prochain Tournoi du Pouvoir, et elles sont sacrément corsées : Les 12 dimensions s'affronteront dans un lieu sécurisé et chaque perdant verra son univers désintégré. Seul le gagnant survivra. Une décision qui fait paniquer tout le monde, à l'exception de Goku évidemment, qui n'avait pas prévu cela et y voit une bonne motivation pour gagner. Sauf que le Zeno du futur, n'ayant jamais assister au moindre tournoi, souhaite une mise en jambes pour prendre ses marques. Un mini championnat est donc organisé en préambule entre les univers 7 et 9 et Goku n'a que trois heures pour trouver les deux combattants qui lui manquent. Vegeta refuse évidemment, donc notre héros se tourne vers Gohan, qu'il convainc en lui racontant la vérité, encouragé par Videl qui souhaite qu'il passe plus de temps avec son père. Goku propose aussi à Buu de se battre, combattant le plus fort, Saïyen mis à part, et c'est accompagné de Mr Satant (seul capable de le contrôler) qu'ils se rendent dans l'autre-monde. Là, ils y rencontrent leurs adversaires, trois chiens humanoïdes et terribles combattants, dont le premier, Basil, combat Buu. Ce dernier ne semble pas tenir la distance, mais il est évident qu'il n'a pas dit son dernier mot.

 

Photo Episode 78

 

 

ROUND 1, FIGHT !

On s'attendait pourtant à ce que ce ne soit pas si facile, et Toriyama fait encore durer le plaisir en organisant un tournoi avant le tournoi. S'il on pourrait être révoltés à l'idée qu'on nous prend pour des poires, le tout est suffisamment bien emballé pour faire passer la pilule. Mais, et c'est un vrai problème que la série devra régler, le postulat de départ de ce nouvel arc est toujours aussi artificiel : Goku s'ennuie, il demande un tournoi, on lui donne et cela risque d'entrainer la fin du monde.

Cela dit, ça nous amène à une constatation des plus intéressantes sur la nature profonde du héros, de moins en moins concerné par son monde et de plus en plus obsédé par l'idée de devenir le plus fort, ne mesurant jamais les conséquences de ses actions. Un point de vue intéressant d'autant qu'en parallèle nous avons Vegeta qui se responsabilise comme jamais et semble de plus en plus enclin à accepter sa condition de Terrien. 

 

Photo Episode 78

 

L'épisode nous permet aussi de (re)découvrir les dieux des autres univers et on peut dire que Toriyama s'est bien lâché. Entre les designs classiques et attendus on se surprend à y découvrir un clown (donc forcément perfide) et d'un coup d'un seul, on a plus l'impression de voir un épisode de One Piece que du DBZ. A voir comment il va gérer par la suite cette brusque rupture de ton. 

 

Photo Episode 78

 

L'épisode en lui-même, s'il s'en toujour un peu l'artificiel est plutôt efficace dans l'ensemble et l'enjeu du tournoi étant tellement énorme, il retient notre attention. Et comme en plus on sent bien que quelque chose de beaucoup plus dramatique se joue en profondeur, notamment par rapport au personnage de Zeno, on a plutôt envie de faire confiance à la série pour la suite.

 

Dragon Ball Super s'est bien moqué de nous en recourant à un artifice plutôt énervant. Mais, loin de nous décevoir, le tournoi avant le tournoi installe l'ambiance, pose les enjeux et nous échauffe pour une baston telle qu'on en aura probablement jamais vue. Et y a plutôt intérêt quoi.

 

Photo Episode 78

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
CHUBAK
14/02/2017 à 09:09

Bonne analyse, bon commentaire, bien que je trouve que cet arcs'annonce totalement dingue! J'ai bien plus envie de le découvrir que l'arc Black Zamasu. Attentions aux fautes d'orthographe ça et là.

votre commentaire