What If...? saison 1 épisode 9 : et si Marvel avait des idées ?

Arnold Petit | 6 octobre 2021 - MAJ : 06/10/2021 17:43
61
photo

Après des épisodes plus qu'inégaux en termes de qualité, Marvel n'a toujours pas plus d'ambition pour son grand final de What If...? et propose une énième redite insipide de son univers étendu avec la rencontre de tous ses personnages face à Ultron de l'Infini.

 

photoLes Avengers du pauvre 

 

INFINITY WAR

Avant que What If...? n'arrive sur Disney+, la première série animée de Marvel Studios avait d'abord été présentée comme une anthologie autour de plusieurs réalités alternatives du multivers. Une adaptation des comics éponymes qui permettait donc de montrer des événements totalement différents de ceux qui se sont déroulés dans le MCU, toujours avec les mêmes personnages, mais avec une liberté presque totale (aussi bien narrativement que visuellement grâce à l'animation) et l'opportunité de s'éloigner de la continuité pesante de l'univers étendu de Marvel.

Et finalement, d'épisode en épisode, il est devenu assez clair que la série avait préféré troquer l'originalité de son concept pour rester cloîtrée dans la mythologie du MCU, réalisant ses changements en dépit de toute logique seulement pour rejouer les scènes bien connues des films et séries de Marvel et faire apparaître d'autres personnages, comme un gamin avec un inépuisable coffre à jouets sous la main.

 

photoJe regarde depuis 50 millions d'années, maintenant j'agis

 

Certains, comme Captain Carter ou le Docteur Strange maléfique, avaient quand même eu le droit à un peu mieux (c'est-à-dire une caractérisation et une histoire singulière), mais pour le reste, What If...? a d'abord été une auto-citation de fan-service gênante, avec une animation assez hideuse et trop rarement exploitée. Et même si la série échappe à la catastrophe parce qu'elle s'en donne les moyens et qu'il fallait bien garder le meilleur pour la fin, cette dernière aventure de la saison n'est pas plus réjouissante que les autres.

Alors que l'épisode précédent consacré à une réalité dans laquelle Ultron se serait emparé des Pierres d'Infinité a définitivement prouvé que Marvel est chroniquement incapable de raconter une histoire en une demi-heure sans continuité ou univers étendu, le Gardien décide de briser son serment et d'intervenir en convoquant les versions alternatives des autres héros du MCU introduites au fil de la série. Après une présentation sommaire pour établir clairement les immenses enjeux, puis une réunion amicale forcée autour d'un feu de camp, l'épisode ne se consacre plus qu'à l'affrontement entre les Gardiens du Multivers et Ultron de l'Infini.

 

photoOn va potentiellement tous crever, yeah !

 

PRISONERS

Et bien sûr, pour cette ultime confrontation, entre les références à Captain America : Le Soldat de l'Hiver, Black Panther, Avengers et les autres épisodes de What If...?, l'intrigue reprend directement la trame d'Avengers : Endgame, avec des rebondissements et des séquences similaires. Même s'il essaie de créer la surprise avec quelques retournements de situation prévisibles et calculés, l'épisode ne s'écarte jamais du chemin balisé qu'il emprunte dès la première seconde.

Il faut dire aussi que la puissance variable d'Ultron et des Pierres d'Infinité apporte encore moins de crédibilité à l'ensemble. Le scénario use de facilités et raccourcis narratifs éhontés pour que le spectacle continue à tout prix, même celui de la cohérence, mais une fois qu'il assume son manque d'audace, l'épisode se libère paradoxalement des carcans du MCU et joue habilement avec les pouvoirs de ses personnages.

En revanche, malgré les sempiternelles petites blagues entre deux adversaires et les attaques qu'ils élaborent ensemble, la cohésion entre les héros est inexistante, ou au mieux artificielle. Si Captain Carter ou le Docteur Strange maléfique se distinguent par leur prise d'initiative et leur charisme, qui les installent naturellement en tant que leaders, les autres personnages ne peuvent compter que sur ce que le public connaît d'eux pour être attachants. Et encore, la version alternative de Gamora n'a pas eu d'épisode dédié et se retrouve purement et simplement jetée dans la série après une pauvre scène d'introduction qui enterre le respect.

 

photoTerminatron

 

Il aura quand même fallu attendre les derniers épisodes pour que What If...? utilise enfin son animation à bon escient et ce combat final tente de la pousser encore un peu loin. Le rendu est toujours aussi infecte et rigide dans les moments de calme, comme le prouvent les visages des personnages, le mouvement de leurs cheveux ou le moment où ils traversent un portail lumineux, mais l'immense affrontement entre les Gardiens du Multivers et Ultron de l'Infini assure le spectacle, avec des combats plutôt inspirés, qui regorgent d'idées même si elles sont mal exploitées.

Comme dans l'épisode qui lui était consacré, la version maléfique de Docteur Strange montre clairement que le potentiel du Sorcier Suprême est cinématographiquement illimité, aussi bien techniquement que visuellement, et rend l'attente de Doctor Strange in the Multiverse of Madness encore plus pénible. À côté, les autres héros sont ridicules et ne servent vraiment qu'à faire de la figuration, comme la grande majorité du casting vocal.

Ce dernier épisode de la première saison de What If...? marque donc la dernière performance de Chadwick Boseman en tant que T'Challa et l'acteur est certainement un de ceux qui s'est le plus investis dans le doublage de son personnage avec Benedict Cumberbatch pour Docteur Strange et Chris Hemsworth pour Thor. Il est d'ailleurs regrettable que Kurt Russell ou Frank Grillo aient été appelés pour leurs deux malheureuses phrases, mais encore plus que Zoe Salana soit remplacée par la voix juste passable de Cynthia McWilliams alors que Gamora est un des personnages principaux de l'épisode. 

 

photoAttends, c'est peut-être la dernière fois qu'on se voit, on va immortaliser ça

 

Sachant ce que What If...? aurait pu proposer avec ses expérimentations narratives et visuelles, la série s'avère aussi frustrante et décevante qu'inutile et montre un peu plus que Marvel reste prisonnier de sa recette et ses habitudes. Plutôt que de prendre des risques et d'éventuellement commettre des erreurs, le studio choisit délibérément de tourner en rond dans son univers étendu et sert la même soupe fade et tiédasse.

Au terme de cette première saison, What If...? n'a donc aucune incidence ou espèce d'importance au sein du MCU. La série animée ne semble exister que pour de futurs cameos dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness et d'autres films, mais peut aussi servir de crash-test ou de cobaye, à l'instar des Marvel Zombies, introduits dans l'épisode 5, qui pourraient potentiellement apparaître ailleurs selon certaines rumeurs.

Au final, What If...? a parfaitement tenu son rôle qu'on lui a attribué : fournir un divertissement rigolo, inoffensif et dispensable, qui ne sert qu'à passer le temps en attendant qu'Eternals, Hawkeye ou le prochain projet de Marvel Studios arrive au cinéma ou sur Disney+. C'est tout.

La saison 1 de What If...? est disponible en intégralité sur Disney+ depuis le 6 octobre 2021

 

affiche française

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Momo
07/10/2021 à 13:05

" fournir un divertissement rigolo, inoffensif et dispensable, qui ne sert qu'à passer le temps"

Le mcu résumé en une phrase

Rétro2000
06/10/2021 à 23:58

Djedje tu pas bien d’un article ? Car pas sûr que tu l’ai suffisamment dit

votre commentaire