Carlotta s'envole aux Etats-Unis.

Nicolas Thys | 20 octobre 2013
Nicolas Thys | 20 octobre 2013

Si la France fait figure d'exception, c'est aussi par rapport au cinéma de patrimoine car notre pays est l'un des rares à proposer chaque année en salles un aussi grand nombre d'œuvres restaurées. Certes, le nombre de spectateurs n'atteindra jamais le million mais c'est un marché important vu le nombre distributeurs de ces films âgés de plus de 20 ans qui fleurissent dans l'hexagone.

Parmi eux, Carlotta, qui après avoir tenté l'aventure dans la distribution, le DVD/Blu-ray ou encore l'exploitation (Le Nouveau Latina) avec le succès que l'on sait, tente la traversée de l'atlantique en développant une compagnie de distribution pour les Etats-Unis qui s'appellera tout simplement Carlotta U.S. Cette nouvelle société dirigée par Calantha Mansfield, fille du musicien David Mansfield qui a composé la B.O de La Porte du paradis, sera donc chargée d'amener sur le marché américain des films indépendants et des grands classiques.

Les premiers films que Carlotta proposera sont Boy meets girl et Mauvais Sang de Leos Carax puis Sidewalk stories de Charles Lane. Notons que l'éditeur ne cherchera pas automatiquement à acquérir les droits américains et français de chaque film, les programmations pourront donc être différentes d'un pays à l'autre.

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire