Affaire Weinstein : Oliver Stone trouve que c'est quand même pas super cool, ce qui arrive à Harvey

Jacques-Henry Poucave | 13 octobre 2017
Jacques-Henry Poucave | 13 octobre 2017

S’il y a bien un réalisateur qui s’est fait spécialité d’évoluer à contre-courant, c’est Oliver Stone. Il persiste et il signe dans son commentaire relatif à l’affaire Weinstein.

Actuellement à la tête du jury du Festival de Busan, en Corée du Sud, le metteur en scène de Tueurs nésJFK, ou plus récemment Snowden a l’habitude de faire parler de lui à coup de positions tranchées, et d’engagements politiques forts, souvent polémiques. On se souvient ainsi des surréalistes interviews qu’il a menées il y a quelques mois pour réhabiliter Vladimir Poutine, qui avaient fait grincer quelques dents.

Et il devrait provoquer quelques remous avec le point de vue qu’il a partagé lors d’une conférence de presse du Festival, rapporté par le Hollywood Reporter.

 

Photo Wall Street, Michael Douglas

Stone sur el tournage de Wall Street 2

 

« Je crois qu’il convient d’attendre que cela mène à un procès. Un homme ne devrait pas être condamné par un système basé sur un tribunal populaire. D’autant que ce qu’il traverse, c’est difficile. À une époque, ce fut un rival. Je n’ai jamais fait de business avec lui et je ne le connais pas vraiment. J’ai entendu des choses affreuses sur tout le monde dans ce métier, donc je ne vais pas commenter des ragots. Je vais attendre, observer, ce qui me paraît l’attitude la plus juste. »

Si refuser de « hurler avec les loups », ou de vouer aux gémonies sur la seule parole d’individus est un concept évidemment respectable et si respecter le principe de la présomption d’innocence n’est pas condamnable à priori, Oliver Stone omet un élément fondamental du scandale Weinstein.

C’est justement la quasi-impossibilité des victimes de se faire entendre et d’en arriver jusqu’à un procès qui a rendu la situation problématique, l’omerta collective qui a provoqué l’ampleur de l’affaire Weinstein, bien plus qu’une soit-disant chasse aux sorcières.

 

Photo

Harvey Weinstein

commentaires

Gaspard
14/10/2017 à 16:09

J'adore ce mec! "Réhabiliter Poutine"? Je dirais plutôt faire valoir un point de vue qu'on entend jamais sans avoir trois "chiens de garde" pour hurler aux loups par dessus afin qu'on ne comprenne rien. J'ai trouvé ces entrevues avec le président russe superbe, même si un poil trop complaisantes par moment à mon goût! Quant à son point de vue sur weinstein, je le trouve posé. Stone ne hurle pas avec la meute et espère un procès équitable, même pour un mec comme weinstein qui a marqué coupable sur sa tronche. Quant au tout Hollywood qui se découvrent du cran après qu'une actrice ait eu le courage de l'ouvrir, tous ces gens me donnent envie de vomir!

corleone
14/10/2017 à 00:30

T'es certainement un type bien Kouak, tout comme moi. Malheureusement les grands génies ne sont compris que longtemps après. Merci.

Kouak
13/10/2017 à 22:17

♪♪♫ J'aurai voulu être producteuuuuur...Pour pouvoir faire mon numéroooooooo...♫♪
♫♪ Montrer ma bite à l'artiiiiiiiiste...A Rotterdam ou à Rioooooooo ♫♪
♫♪♫ A Rotterdam ou à Riooooooo ♫♪♪

Kouak
13/10/2017 à 22:04

Bon allez !
Je me suis bien amusé...
D'un certain coté je comprends les interrogations de Corleone sur le sujet.
Je pense simplement qu'il s'y prend mal pour l'exprimer...
J'arrête l'hallali pour pas qu'elle se transforme en curée (j'ai dit curée, pas curé) envers quelqu'un qui à les couilles de donner son opinion sur un sujet trèèèèèès sensible...
N'en déplaise à certains, moi y compris.
Il est vrai que CE système (Et bien d'autres) et corrompu jusqu'à la moelle...
Que ce soit au niveau des scandales sexuels ou financiers...
Depuis des dizaines et des dizaines d'années s'est installé une "mafia", une "omerta" sur ce genres de pratiques et , aujourd'hui, s'en trop savoir pourquoi, c'est la vendetta...
D'ailleurs le sujet est à peine voilé dans "L.A Confidential"...
Mais bon, pour moi, weinstein n'a aucune excuses valables...
Ce n'est pas en évoquant une "addiction" maladive qu'il s'en sortira...
Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises...Surtout si le mec se met à parler...

Y'en a beaucoup, à travers le monde, qui doivent sérieusement claquer du fessier...

Hop ! Je passe à autre chose !

Bisous aux filles ! Bis...Poignée de main aux gars !

Moi j'aime tout le monde, sauf les Kons (J'écris avec un "K" sinon mon post ne passe pas...*Spam) mais ceci et un sujet trop vaste et de toutes façons ce n'est pas le fil conducteur du site...
Retour aux critiques...
@+ et amusez vous bien.
Salut Corleone ! Bon courage, si tu continues sur cette voie...
Quant aux vrais flamers, merci, je me suis bien marré...

corleone
13/10/2017 à 18:15

@EL C'est pas possible que je réponde à quelqu'une qui m'insulte gratuitement et que vous effacez mon commentaire pour garder la sienne, c'est juste pas possible bande de gauchistes de merde.

bob
13/10/2017 à 14:57

L'ogre et les oies blanches, édifiant.

Cyprine3000
13/10/2017 à 14:55

Jugé ?
Jugé ???
C'est cool, on en apprend tous les jours. Aux dernières nouvelles, la justice américaine, qui enquête sur le monsieur, mais n'a pas jugé bon de le poursuivre malgré la détention depuis février 2015 d'un enregistrement où il tente d'agresser sexuellement POUR LA DEUXIEME FOIS une comédienne, ignore où il se trouve.
La réalité, c'est qu'actuellement, Weinstein, décrit comme un prédateur sexuel par Peter Biskind pour la première fois il y a 15 ans, est assis sur une montagne de fric, jouit d'une fortune considérable, et peut disparaître du jour au lendemain.
Et pas se soustraire de faits ayant eu lieu "depuis belle lurette", mais de faits s'étalant sur plus de 30 ans.

Mais c'est fondamentalement instructif. Plus d'une trentaine de femmes, qui n'ont aucun intérêt à se dépeindre en victimes d'agressions sexuelles, dénoncent un prédateur.
Réflexe de certains : on le plaint parce que le tribunal populaire est un chouïa virulent.

C'est connu, les affaires de viol, c'est dur pour le moral des violeurs. Rappelons qu'à l'heure actuelle, la première cause de mortalité chez les femmes est la violence masculine.

Tu n'es pas seulement un imbécile Corleone, tu es un de ces porcs qui fait que les personnes comme moi peuvent difficilement envisager les hommes autrement que comme une menace à priori.


On va aussi rappeler aux donneurs de leçons machistes et incultes une autre évidence.

Donner rendez-vous dans une suite d'hôtel, c'est très très très classique et normal dans nombre de situations.

Tous les jobs (communication, politique, industrie, hautes technologies, arts en général, cinéma évidemment) qui nécessitent de fréquents déplacements.

Parce que tu n'as pas un bureau dans toutes les villes du monde. Parce que les grands hôtels disposent tous de suites aisément convertibles en lieu de travail. Que leur luxe, mais aussi la disponibilité du staff permet de prodiguer au client, et aux personnes avec qui il doit tafer un service de luxe, de représentation, bien plus qualitatif que si tu fais tes rendez-vous de taf au PMU.

A titre d'exemples, TOUTES les itw ciné sont réalisées dans de grands hôtels. Et les réunions de boulot.

bref, renseignez-vous avant de dire de la merde au sujet des victimes, qui font preuve d'une dignité que vous n'aurez jamais.

corleone
13/10/2017 à 14:41

"J'espère que vous AUREZ des filles" mais bien sûr, et j'espère bien aussi que vous AVEZ des pères parceque j'aimerais bien vous y voir que votre daron soit ainsi traité de tous les noms de chiens du jour au lendemain sur des faits qui datent de belle lurette sans aucune forme de procès et soit condamné sans être jugé par l'opinion publique.
Ceux qui ne font pas preuve de recul un tant soit peu sur cette sombre histoire ne sont pas juste cyniques, ils sont RIDICULES.

Birdy
13/10/2017 à 14:18

Si l'avocat de Weinstein est une femme ( ça ferait bien pour le défendre ), je me demande si elle osera le recevoir seule dans son bureau...

Hank Hulé
13/10/2017 à 14:06

Faut coucher pour poster sur EL ?
Damned !

Plus

votre commentaire