Disney annule purement et simplement Gigantic, son ambitieux dessin animé

Christophe Foltzer | 11 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 11 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Avec toutes les oeuvres qui sortent chaque semaine, on pourrait croire à tort que le cinéma est devenu une discipline facile et qu'il suffit de claquer des doigts pour faire aboutir un projet. Et on aurait bien tort.

Qu'il s'agisse de cinéma live ou d'animation, faire un film reste un exercice extrêmement compliqué et épuisant, le résultat d'un équilibre fragile accompagné d'une bonne dose de chance. Et s'il est vrai que nous sommes parfois intransigeants avec les oeuvres que nous critiquons, au point d'en être peut-être injustes, nous n'oublions jamais au fond les gros efforts qui ont été fournis pour faire un film, même s'il s'agit de la pire bouse qui soit.

 

art work concept art

 

Et pour un film qui sort, on peut facilement se dire qu'il y en a 3 ou 4 qui ne se sont pas faits. Les exemples de projets avortés sont nombreux dans l'histoire du cinéma, mais on n'aurait pas forcément imaginé que Disney se permette d'abandonner un projet en travail depuis des années comme ça, sans prévenir. C'est pourtant exactement ce qui vient de se passer avec Gigantic, ex-Giants, le nouveau film de Nathan Greno, réalisateur de l'excellent Raiponce. D'abord prévu pour 2018, le film a été ensuite repoussé à 2020 avant d'être jeté aux oubliettes par la compagnie, pour des raisons que Ed Catmull, président des studios Disney et Pixar a expliqué au micro d'Heat Vision :

 

 

"Il est impossible de savoir, lorsque nous commençons un projet, de quelle manière le processus créatif va évoluer et, quelquefois, qu'importe la passion qui nous anime ou notre amour du sujet, cela ne fonctionne tout simplement pas. Nous en sommes arrivés à ce point avec Gigantic et, bien que ce soit une décision difficile, nous mettons un terme à son développement pour le moment. Nous focalisons notre énergie sur d'autres projets en cours, que nous dévoilerons bientôt, et qui sont maintenant prévus pour Thanksgiving 2020."

Pourtant, sur le papier, Gigantic semblait contenir tous les éléments nécessaires à un nouveau classique, avec sa variation autour du conte Jack et le Haricot Géant, situé dans l'Espagne ancienne, où ce bon vieux Jack devait aider une géante adolescente à rentrer chez elle. Mais il faut croire que ce n'était pas suffisant et on ne peut que saluer la clairvoyance de Disney et de son équipe d'avoir arrêté les frais à temps plutôt que de continuer à dépenser des grosses sommes dans un projet auquel ils ne croyaient plus. C'est suffisamment rare pour être souligné. 

 

Affiche officielle

Tout savoir sur Gigantic

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ninteli
25/02/2020 à 17:34

C'est dommage que gigantic n'as pu voir le jour ... Mais sa aurais fais un flop total de chez Disney ! Il devais être prévue en 2018 et il on repousser ce projet . Créer un film c'est long et compliquer et tout le monde avait compris que c'est un projet secondaire et n'aurai pas pu regarder le film !

Laitocar
19/08/2018 à 13:06

C'est tellement dommage que Gigantic ne puisse pas voir le jour ... je voulais absolument le voir et je veux toujours absolument le voir encore ... .
J'ai un compte Instagram où dedans j'ai justement fait liker une photo de Gigantic pour qu'il puisse voir le jour ... si vous voulez y aller c'est Disney_fan3 et je poste plein de photos de Disney .????

coquerelle
25/10/2017 à 18:16

j' appris quele film de remplacement de gigantic serai mickey mouse de Burney Martinson vrai faux

D62
16/10/2017 à 08:12

Je trouve cela tellement dommage. Rien qu'avec les visuels, ce film d'animation me plaisait tellement. Mais bon, il on décider de mettre le projet au placard. Peut-être le ressortiront-il un jour ? Nous verrons bien...

coquerelle
13/10/2017 à 17:55

oui dommage

Rorov94
12/10/2017 à 09:11

C'est pas la 1ère que disney abandonne un super projet:
Maya l'abeille(si,si...et de son vivant),un film avec salvador dali,un film d'horreur animée(période «la foire aux ténèbres,les yeux de la forêt)
Même«Splash» devait être un d-a un peu sexy,mais ils se sont rabattus sur «la petite sirène»:
Pour ces 2 derniers les décisions ont été payantes!

Stridy
12/10/2017 à 07:56

Dommage, les premiers visuels étaient alléchants et surtout c'est le gars de Raiponce qui était derrière. :(

votre commentaire