Pokemon, Zelda... 5 jeux cultes de Game Boy qu'on attend sur Switch

JL Techer | 7 septembre 2021
JL Techer | 7 septembre 2021

Nintendo devrait bientôt annoncer l'arrivée de la Game Boy et de la Game Boy Color ​sur le Nintendo Switch Online. Voici les 5 jeux que nous voulons absolument y voir.

Si les rumeurs vont bon train dans le monde du jeu vidéo, certaines sont toujours plus réjouissantes que d'autres. Et celles qui savent faire vibrer la corde nostalgique ont tout de suite tendance à plus attirer les regards. La dernière en date concernant Nintendo est enrobée de nostalgie : Big N serait enfin prêt à ajouter une partie du catalogue Game Boy et Game Boy Color sur le Nintendo Switch Online.

Pour rappel, pour la modique somme de 3,99€ par mois, ce service permet aux heureux abonnés de pouvoir jouer en ligne avec d'autres joueurs, et de profiter de délicieux moments de rétrogaming en streaming grâce aux émulateurs NES et Super NES inclus. Des titres GB et GBC rejoindraient donc la centaine de jeux 8 et 16 bits déjà disponibles (dont des merveilles comme Donkey Kong Country ou Super Metroid) grâce à ce service d'abonnement en ligne.

Si aucune information n'a encore filtrée concernant les jeux portables de Nintendo qui pourraient arriver sur le Switch Online, on peut être sûrs que Nintendo réservera de grosses surprises à ses fans. En attendant, nous vous proposons une sélection de titres que nous souhaitons absolument (re)voir sur la Game Boy virtuelle de la Switch

 

photoSuper Metroid, une des perles du Switch online

 

Gargoyle's Quest (CApcom, 1990)

C'est qu'on appelle une sacrée promotion : Firebrand (ou Red Arremer au Japon) passe du statut de vilain de Ghosts 'n Goblins à celui de héros de son propre jeu d'aventure, avec pour mission d'arrêter un méchant encore plus méchant que lui. Toujours réalisé par Capcom, ce titre reste dans la même veine que son aîné, avec un gameplay mêlant plateforme et action en 2D.

Mais le studio a twisté la formule pour la version Game Boy, en ajoutant une couche de RPG au jeu : au fur et à mesure de sa progression, Firebrand devient plus puissant et acquiert de nouvelles capacités. En résulte un jeu génial à l'ambiance folle, où on prend plaisir à être un bad guy. Un must de la plateforme.  

 

photoPourquoi est-il aussi méchant ?

 

Pokémon Rouge & Bleu (Game freak, 1998)

Avant d'être la machine à billets que l'on connaît, de devenir un anime, de se décliner en plusieurs dizaines de titres, et de rendre accros des millions de joueurs, tout a commencé par Pokémon Rouge et Bleu. À partir d'un principe on ne peut plus simple, Nintendo et Game Freak ont créé un monstre (de poche).

Attraper des bestioles, les élever, et les faire se battre entre elles pour gagner de l'expérience, les faire progresser, en capturer de nouvelles... Une boucle de gameplay imparable, un jeu accessible à tous et un principe hautement addictif : Pokémon Rouge et Bleu restent des indémodables et des armes de séduction massive de Nintendo

 

photo"Un jour je seraiiiii le meilleur dresseuuuuur !"

 

Wario Land : Super Mario Land 3 (Nintendo, 1994)

Chez Écran Large, on aime les méchants. Après Firebrand, c'est au tour de Wario, l'alter-ego maléfique de Mario, d'avoir droit à son propre jeu. Après une apparition remarquée dans Super Mario Land 2, où il avait volé la vedette au plombier, le voilà qui débarque dans un jeu de plateforme et de réflexion.

Loin d'un Mario altruiste qui doit sauver sa meuf, Wario est cupide et avide. Le joueur aura donc pour tâche de collecter un maximum d'argent. Finis les sauts sur la tête des goombas, l'homme au W leur rentre dedans à grands coups d'épaule comme un footballeur américain. Pour le reste, le jeu est du Nintendo de haute volée : graphismes au top, musiques inoubliables et une bonne dose d'humour.

 

photoUn sourire ravageur

 

Teenage Mutant Ninja Turtles : Fall Of The Foot Clan (konami, 1990)

Un an après avoir traumatisé toute une génération de joueurs en 1989, avec un jeu vidéo sur NES d'une difficulté à rendre fou le Dalaï Lama, les Tortues Ninja revenaient sauver April O'Neill des griffes du clan des Foot sur Game Boy. Krang, Shredder, Be Bop, Rocksteady, toute la galerie des suppôts du Mal sont bien présents dans cette cartouche de jeu.

TMNT : Fall of the Foot Clan est un excellent produit dérivé. Certes sa durée de vie est très courte (une petite demi-heure) mais cela était parfaitement adapté à des parties courtes sur la portable de Big N. Mis à part ça, rien n'était à jeter : beat'em up très fun, avec les quatre tortues jouables, style visuel très propre, TMNT  était la cartouche qu'on aimait s'échanger dans les cours de récré. 

 

photoOn sent presque l'odeur des pizzas

 

The Legend of Zelda : Link's Awakening (Nintendo, 1993)

Impossible de passer à côté de ce titre culte, véritable merveille de la Game Boy. Rien d'étonnant au fait qu'il ait été adapté sur Nintendo Switch en 2019, car il reste encore aujourd'hui placé sur le podium des meilleurs jeux de la licence Zelda. Suite directe de A Link to the Past sur Super NES, Link se retrouve bloqué sur l'île de Cocolint et doit réveiller le Poisson Rêve pour s'en échapper.

 

photoPas besoin de couleurs pour avoir la classe

 

Un épisode très musical (Link doit retrouver huit instruments de musique pour se faire la malle), égayé par des personnages hauts en couleurs, bourré de mini-jeux, Link's Awakening est un jeu d'aventure captivant et mémorable, que tout fan de Zelda (et les autres) se doit d'avoir parcouru au moins une fois. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Berserkovore
07/09/2021 à 20:18

Pour le jeu des Tortues Ninja j'aurais mit le 2, sa suite bien plus aboutie en tous points.

Kikou lol
07/09/2021 à 18:49

Merci je connais. D'ailleurs il y a d'autres émulateurs... Au pire, il est toujours possible de les retrouver en loose. Pour finir, les jeux Wario Land mérite d'être remake

JL Techer - Rédaction
07/09/2021 à 17:40

@depassage

Il s'agit en fait des jeux qu'on attend via le service Nintendo Switch Online. Il s'agit d'émulateurs en streaming que Nintendo met à disposition de ses abonnés. Pour l'instant seuls les émulateurs NES et SNES sont disponibles, avec un catalogue de jeux choisis par nintendo. On attend pour bientôt l'émulateur GameBoy, d'où notre souhait de retrouver les 5 jeux que nous avons cités ;)

Kikou lol
07/09/2021 à 17:13

Pour info, Zelda awakening resort cette année sur game&watch

De passage
07/09/2021 à 16:00

Et le remarke link's awakening sortie le 20 septembre 2019 ne compte pas ? Ou c'est juste vraiment les portages des jeux d'époque ?

votre commentaire