Ces chers disparus - partie 1

Ilan Ferry | 23 août 2008
Ilan Ferry | 23 août 2008

Flash-back : Le 22 janvier dernier, Heath Ledger nous quitte à l’âge de 28 ans alors qu’il vient tout juste de terminer les prises de vue de The Dark Knight. A l’heure où l’acteur ensorcelle le public dans la peau du Joker, un retour s’impose sur ces jeunes stars fauchées en pleine gloire, dont l’ascension fut aussi irrésistible que leurs destins funestes.

                          

 

Rudolph Valentino (1895 - 1926)


 

Bio express : Arrivé aux Etats-Unis en 1913, Rudolph Valentino (de son vrai nom Rodolfo Alfonso Raffaello Piero Filiberto Guglielmi di Valentina d'Antoguolla) multiplie les petits boulots – on suppose même qu’il a été gigolo - avant de se tourner vers la danse. Sur les conseils de l’acteur Norman Kelly, Rudolph tente la grande aventure du cinéma. Après une douzaine de petits rôles, il connait enfin la consécration en 1921 avec Les Quatre cavaliers de l’Apocalypse.  Il devient alors la première star latine du cinéma américain. Suivront ainsi treize films durant lesquelles l’acteur se forgera une image de sex symbol androgyne.

 

Circonstances de la mort : Le 23 août 1926 (soit quelques jours avant la sortie de son dernier film : Le Fils du Sheik)  Rudolph Valentino meurt à l'âge de 31 ans à New York en raison d'une septicémie survenue après une opération chirurgicale pour un ulcère gastrique aigu. Il s'effondre sur un trottoir de Manhattan.  Beaucoup de rumeurs ont circulé sur les conditions de sa mort : on a pensé que l’acteur s’est empoisonné à l'aluminium après un repas, qu’il a ingéré des médicaments illégaux, ou encore qu’il avait subi une blessure à l'estomac infligée par un mari jaloux.

 

Post-mortem : Environ 100 000 personnes se rassemblèrent dans les rues de New York pour accompagner sa dépouille lors de son enterrement, des fans allant même jusqu’à briser des vitres pour tenter d’assister à la cérémonie. Là encore les rumeurs ont fusées, on raconte même que fut exposée une effigie en cire de Valentino plutôt que son corps réel pour le protéger contre des fanatiques ! En 1977, Ken Russell réalise une biographie romancée de l’acteur avec Valentino. En 2004, Beyond the Rocks, un film de Valentino avec Gloria Swanson et qui était considéré comme perdu, a été redécouvert dans une collection privée au Pays-Bas. Il a été diffusé pour la première fois depuis 80 ans au Festival de Cannes en mai 2005.

 

 
 

 

 

 

 

Jean Harlow (1911 - 1937)

 

 


 

Bio express : De son vrai nom Harlean Carpenter, l’actrice voit le jour le 3 mars  1911 à Kansas  City. C’est Howard Hughes (dont elle fût l’une des maitresses)  qui la révéla au grand public en lui offrant le premier rôle féminin des Anges de l’Enfer en 1930. Durant sa courte carrière l’actrice apparaitra dans des films aussi emblématiques que L’Ennemi public (1931), La Belle de Saigon (1932) ou encore La Belle du Missouri (1934). Jean Harlow a surtout marqué l'histoire pour avoir été la première à arborer une coiffure blonde platine au cinéma. Elle doit son look légendaire à Max Factor qui lui teint les cheveux en blond platine et lui imagine un maquillage sombre et graphique. Jean Harlow fut la première actrice blonde à jouer les femmes fatales. À ce titre on lui prête de nombreux amants dont les gangsters Bugsy Siegel et Lucky Luciano , ce dernier ne semblant pas être étranger au « suicide » du second mari de la belle blonde. Sa notoriété rapide et spectaculaire lui vaut d'être la première actrice de cinéma à faire la couverture du magazine Life en mai 1937, un mois avant sa disparition.

 

Circonstances de la mort : Le 7 juin 1937, Jean meurt d’un empoisonnement urémique causé par une néphrite aiguë. Une mort d’autant plus révoltante que sa mère, adepte d’une secte chrétienne, refusa que les docteurs l’opèrent.

 

Post-mortem : Son dernier film Saratoga avec Clark Gable sera le plus gros succès de 1937. Jean Harlow suscita une mode des cheveux blonds platine chez les jeunes américaines, qui décolorèrent leurs cheveux avec du peroxyde vendu dans les pharmacies. C’est à partir des personnages qu'elle incarna durant sa courte carrière qu’est né le mythe érotique moderne — le culte — de la femme blonde dont Marilyn Monroe deviendra le symbole. L’American Film Institute a classé Jean Harlow à la 22e place des légendes hollywoodiennes du 20eme siècle.

   

                 

 

 

 

 

 

James Dean (1931 - 1955)

 

 

                                   

 

Bio Express : Né à Marion dans l’Indiana le 8 février 1931, James Dean développe une passion pour le théâtre au lycée (qu’il intégrera peu après la mort de sa mère. Son diplôme en poche, il intégrera l’université de Californie à Los Angeles où il pourra laisser libre cours à sa passion. Après plusieurs petits boulots (dont gardien de parking), Il quitte l’université et suit des cours de comédie à l'Actors Studio de New York. C’est en 1954, après avoir l’avoir vu dans la pièce d’André Gide : l’immoraliste, qu’Elia Kazan décide de lui confier le rôle de Cal Trask dans A l’Est d’Eden. Pendant le tournage de  son second film : La Fureur de vivre (1955), James Dean se prit de passion pour les courses automobiles et acheta sa première Porsche 356 Speedster  avec laquelle il commença à gagner quelques courses. James Dean multiplia les conquêtes, feminines comme masculines, parmi lesquelles l’actrice Ursula Andress ou encore le dramaturge William Blast avec qui il resta de l’âge de 19 à 24 ans.

 

Circonstances de la mort : Le 30 septembre 1955, après avoir roulé presque 4 heures, James Dean allait traverser Cholame, une petite ville de Californie. À ce moment-là, un jeune étudiant, Donald Turnupseed, arrive de la route 41 au volant d'une Ford Sedan. Le jeune homme coupe la priorité et James Dean tente de contourner la voiture sans succès. Les deux voitures se percutent et l’acteur meurt sur le coup, il était âgé de 24 ans.

 

Post-mortem : La mort de l'acteur survint deux semaines après la fin du tournage de son dernier film Géant, ce qui contraignit la production à utiliser une autre voix pour terminer la postsynchronisation du film. James Dean a été l'un des cinq acteurs à avoir été nominé dans la catégorie du meilleur acteur pour son premier rôle, et fut ensuite le seul à avoir été nominé deux fois après sa mort. Depuis la sortie de La Fureur de vivre et l'interprétation de James Dean, bon nombre d'adolescents du monde entier se sont mis à  l'idéaliser et à le considérer comme la parfaite représentation du mal-être des jeunes de l'époque. En 1977, le mémorial de James Dean fut construit à Cholame. Il est composé d'une sculpture stylisée de béton et d'acier inoxydable, faite au Japon, commandée par Seita Ohnishi, qui a elle-même choisi l'endroit de l'accident pour l'édifier. Les dates et heures de la naissance et mort de James Dean sont gravées sur cette sculpture avec une des phrases préférées de l'acteur, tirée du Petit Prince : « L'essentiel est invisible pour les yeux ». En 1990, Michel Berger et Luc Plamondon se sont inspirés de la vie de James Dean pour leur comédie musicale : La Légende de Jimmy.

 

 

                       

 

 

 

 

 

Gérard Philippe (1922 - 1959)

 

 

                                

 

 Bio express : Né à Cannes le 4 décembre 1922, Gérard Philippe décide de devenir comédien à l’âge de dix sept ans alors que son père le destine à une carrière de juriste. En 1943, il s’installe à Paris avec sa famille et s’inscrit au Conservatoire. Un an plus tard, il participera à la Libération de Paris en tant que résistant tandis que son père continuera de collaborer avec les nazis. Après s’être fait un nom au théâtre, il crèvera pour la première fois l’écran en 1947 dans Le Diable au corps de Claude Autant-Lara. En 1952, il tient le rôle titre de Fanfan La Tulipe  et devient une véritable icône pour les jeunes de l’époque en même temps qu’une star internationale. Acteur engagé, il est un des premiers à signer la pétition de l'appel de Stockholm en 1950 contre l'armement nucléaire en pleine guerre froide.

 

Circonstances de la mort : Le 25 novembre 1959, Gérard Philippe meurt à Paris des suites d’une crise cardiaque alors même qu’il souffrait d’un cancer du foie. L’acteur venait tout juste de terminer le tournage de La fièvre monte à El Pao de Luis Buñuel. Il était âgé de 36 ans.

 

 Post-mortem : Conformément à ses dernières volontés  il est enterré dans le costume du Prince de Hombourg au petit cimetière de Ramatuelle, près de Saint-Tropez.  Le nom de Gérard Philipe a été donné à de très nombreux théâtres et maisons de la culture. Anne Philipe, sa veuve, écrit deux biographies de son mari, intitulées Souvenirs en 1960 et Le Temps d’un soupir en 1964.

 

 
 
 
 

 

 

Marilyn Monroe (1926 - 1962)
 
 

 

 

Bio Express : De son vrai nom Norma Jeane Mortenson, Marilyn Monroe ,née le 1er juin 1926 à Los Angeles ,aura connu une carrière aussi tumultueuse que sa vie privée. L’actrice commence en 1944 comme pin up pour de nombreux magazines. En 1947, elle signe son premier contrat avec la Fox qui la rebaptise Maryline Monroe. Après une pléthore de petits rôles pendant lesquelles elle parvient à se faire un nom, Marylin connait la consécration en 1952 avec Troublez-moi ce  soir et Chérie, je me sens rajeunir. La carrière de l’actrice décolle et  la belle devient rapidement une icône du cinéma. Toutefois si Marylin ne cesse d’enchainer les films comme autant d’étapes vers la postérité, il n’en va pas de même pour sa vie privé. L’actrice allant de dépressions en fausses couches prend de plus en plus de médicaments qui la conduiront la première fois à l’hôpital en septembre 1958. Maryline enchaine les mariages et autres liaisons prestigieuses (Joe DiMaggio, Arthur Miller ,Marlon Brando, John F.Kennedy, Frank Sinatra ou encore Yves Montand) contribuant par là même à l’élaboration du mythe. Les Désaxés (1961) est le dernier film de Marylin Monroe mais aussi celui de Clark Gable. Le scénariste du film Arthur Miller, n’est autre que le troisième mari de Marylin, écrivit le personnage de Roslyn exprès pour elle. De plus en plus dépressive, elle atteindra le point de non retour en 1962, année charnière dans sa vie.

 

Circonstances de la mort : Très instable psychologiquement, la belle blonde décède brutalement dans la nuit du 4 au 5 août 1962. Le rapport du médecin-légiste de Los Angeles parle de suicide probable, dû à une surdose de barbituriques. Officiellement, l’actrice s’est suicidé, toutefois les raisons de son décès restent aujourd'hui encore l'objet de nombreuses polémiques  et vont du complot (tour à tour fomenté par le CIA et le FBI contre les Kennedy ou planifié par Robert Kennedy lui-même) à l’erreur médicale.  Une aura de mystère qui, encore une fois, aura contribué à faire de Marylin une figure aussi belle que tragique, éternelle représentation du fantasme masculin ultime.

 

Post-mortem : Le 6 août, DiMaggio et la demi-sœur de Marilyn réclament le corps de Marilyn et organisent, le 8 août, des funérailles privées au cimetière Westwood Memorial Park de Los Angeles, auxquelles seules vingt quatre personnes, triées sur le volet, sont conviées.

 

 


 

 

 
 
 
Françoise Dorléac (1942 - 1967)

 

 

 

 

 

Bio express : Surtout connue pour être la sœur de Catherine Deneuve, Françoise Dorléac est née le 21 mars 1942. Enfant rebelle, elle intègre le Conservatoire en 1957 à l’âge de quinze ans, deux ans plus tard elle tournera dans son premier film : Le loup dans la bergerie. En parallèle, elle est mannequin pour Christian Dior. Elle accède au statut de vedette quand, en 1964,  avec L'homme de Rio. Elle enchaînera aussitôt avec La Peau douce de François Truffaut , Cul-de-sac de Roman Polanski en 1965, et enfin Les Demoiselles de Rochefort (son dernier film) où elle partage la vedette avec sa sœur Catherine Deneuve. Boulimique de travail, elle aura tourné dans près de vingt films en à peine huit ans de carrière. Pour beaucoup elle sera l’éternelle «sœur jumelle née sous le signe des Gémeaux».

 

Circonstances de sa mort : En retard pour prendre son avion, elle se tue à la sortie Villeneuve-Loubet de l'autoroute A8, le 26 juin 1967, à l'âge de 25 ans.

 

Post-mortem : En 1996, Catherine Deneuve écrit (en collaboration avec Patrick Modiano) un livre en hommage à sa sœur : Elle s’appelait Françoise.

 

 

 

 

 

 

 

  Sharon Tate (1943 - 1969)

 

 

 

 

Bio express : Sharon Tate est née le 24 janvier 1943 à Dallas. Fille de militaire elle  dût quitter les Etats-Unis pour l’Italie à l’âge de dix sept ans. Après avoir fait la couverture de quelques magazines, elle fût sur plusieurs productions (dont Barrabas en 1961) mais c’est en 1967 qu’elle se fait remarquer dans L’œil du malin de Jack Lee Thompson où elle partage l’affiche avec David Niven .Mais c’est la rencontre avec Roman Polanski, alors en pleine préparation du Bal des Vampires, qui va bouleverser la vie de la belle actrice. Roman et Sharon tombent amoureux sur le tournage du filme et se marient en janvier 1968. L’actrice multiplie les rôles : de Comment réussir en amour sans faire de vagues (1967) avec Tony Curtis au très cul(te) La Vallée des Poupées en 1968 qui fera d’elle une égérie de PlayBoy. Mais le conte de fées s’arrêtera de manière tragique le 9 août 1969.

 

Circonstances de la mort : Alors enceinte de huit mois, Sharon Tate fût assassinée avec  quatre de ses amis par des disciples de Charles Manson.  Un meurtre qui reste encore aujourd’hui dans toutes les mémoires de par sa grande brutalité (Tate fût poignardée à seize reprises, l’un des meurtriers ayant écrit le mot PIG avec le sang de sa victime).

 

Post-mortem : En novembre 1969, une certaine Susan Atkins, alors en prison pour vol de voiture, confesse le meurtre de Tate et  livre les noms de ses complices : Charles Manson, Charles "Tex" Watson, Patricia Krenwinkel et Linda Kasabian. Charles Manson et ses complices furent condamnés à mort mais n'ont pas été exécutés car, en 1972, la Cour suprême de Californie déclara la peine de mort inconstitutionnelle ; pour changer d'avis en 1976. Après la mort de Sharon Tate, sa mère demanda et obtint une modification de la législation pénale de l'État de Californie sur le régime des libérations conditionnelles. Depuis l'adoption de cette mesure, les victimes d'un acte criminel sont appelées à témoigner lors de l'examen d'une demande de remise en liberté du coupable. La plupart des États américains ont adopté cette disposition.

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire