The Walking Dead - saison 7 épisode 10 : bienvenue dans le Mad Max du pauvre

Jacques-Henry Poucave | 20 février 2017
25
épisode 10

Après avoir redéfini le sens du terme « ennui » durant la première moitié de sa 7ème saison, Walking Dead part désormais dans une toute nouvelle direction, en introduisant un nouveau groupe de personnages. Attention les yeux.

 

PEACE TIGROU

Ezekiel et ses hommes se rendent à leur rendez-vous hebdomadaire avec les Sauveurs. Comme de par hasard, les choses tournent mal, quand le bras droit d’Ezekiel et un des Sauveurs se mettent tous deux en joue. Mais le maître du Royaume arbitre en faveur de ses ennemis, pas encore prêt à tout risquer pour sa liberté. Morgan tente d’entrer dans la danse, mais ne récoltera que quelques coups de bâton.

 

épisode 8 Jeffrey Dean Morgan

 

De retour au Royaume, Morgan retrouve Daryl, qui a décidément d’énormes problèmes de perruque, l’équipe habillage ayant décidé de remplacer son postiche « cheveux sales » par une serpillère en poils de yacks.

Mais cela ne l’empêche pas de préparer une attaque contre les Sauveurs avec le bras droit d’Ezekiel. Sauf que le plan ne plaît pas trop à Daryl. Il consiste à massacrer des Sauveurs, près de chez Carol, afin que des renforts viennent la massacrer, provoquant l’ire d’Ezekiel, qui serait alors prêt à s’allier avec Rick.

C’est capilo-tracté, et Daryl n’aime pas ça. Résultat, les deux copains se battent et se mettent en joue (manifestement le thème de cet épisode).

 

épisode 10

 

WALKING FURY ROAD OF THE DEAD

De son côté Rick et ses super copains sont clairement tombés sur un nouveau groupe de survivants rescapés du Hellfest. Tous de noir vêtu, tirant la gueule comme après un mauvais pogo, ils offrent à nos héros une petite choré à la Jean-Michel Jarre avant de prendre la pose et de laisser parler leur cheftaine.

Avant de négocier, Rick veut voir Gabriel, qu’on lui montre, tristounet comme c’est pas permis et en marcel. Mais peu importe, Rick essaie de faire ami-ami, expliquer la situation, et enrôler Pétula Métal dans sa lutte contre les Sauveurs. Comme Andrew Lincoln a le charisme d’un lave-vaisselle, tout le monde se bat.

 

épisode 10

"Un fond vert ? Quel fond vert ?"

 

Finalement, les supra-métalos se calment quand Gabriel menace une dame blonde avec un couteau, expliquant que les Sauveurs possèdent quand même plein de matos super cool. Mais les métalos ne sont pas excessivement malins et veulent une offrande maintenant. Gabriel négocie n’importe comment, expliquant que Rick est un peu un über-Mensch.

Parce que nous sommes désormais dans un simili-Mad Max yougoslave, la meneuse de ce nouveau groupe lance Rick dans une arène de poubelles (si si) où se trouvent d’affreux zombies sado-maso (re-si si). C’est bien sûr abominablement débile, mais au moins on ne s’y attendait pas et c’est très divertissant. Finalement, Rick parvient à immobiliser le zombie avec des coussins, puis le découpe avec du verre.

Rick a gagné, tout le Hellfest l’applaudit et accepte de se battre à ses côté, pour peu qu’il leur ramène des guns.

 

épisode 10

 Le Seigneur de Mad Max : Fury Ring

 

LA MAISON DANS LA PRAIRIE

De son côté, Carol se fait lourdement draguer par Ezekiel, qui vient lui apporter des cadeaux, accompagné de son crew. C’est un peu gênant, mais après une apocalypse zombie, faire du charme à une vieille dame isolée, seul au fond des bois, c’est un peu dangereux. Carol l’envoie quand même bouler.

Mais juste après le départ de ces lovers à la petite semaine, c’est Daryl qui frappe à sa porte. Ils se font un hug. Daryl lui demande pourquoi elle est partie, mais manifestement, les scénaristes n’avaient pas envie d’écrire une réponse satisfaisante.

Retour chez Rick. Tout le monde est super happy, parce que les clochards métaleux ont décidé de ne tuer personne. Du coup, Rick peut même repartir de leur maison-décharge-parking de studio avec un chien en fil de fer de chez Jardiland. Une bonne journée quoi.

 

épisode 10

 

Le soir venu, Carol fait du feu pour Daryl, qui a l’air fort marri de ne pas avoir de peau de bête à disposition. Ramollie par le feu, Carol demande si tout le monde va bien du côté de chez Rick. Daryl en a un peu marre de raconter pour la quarantième fois que Negan est très méchant et a la fâcheuse habitude de tuer les gens en accordant le divorce entre leur cerveau et leur crâne. Alors il dit que tout le monde va bien. Et puis bon, ça fait déjà 10 épisodes qu’on s’en carre de Glenn, on ne va pas repartir pour un flash-back non plus.

Après un bon repas, Daryl repart à pied, non sans donner à Carol un ultime hug de l’amitié vraie. Ensuite, il retrouve Morgan, lui demande de filer un coup de main pour que le Royaume rejoigne Alexandria et la Colline. Mais comme il n’est pas question de faire avancer trop vite le scénario, Morgan refuse.

Du coup on attend vivement les prochains épisodes, des fois que les fous furieux du Hellfest, les zombies sado-maso et encore d’autres mystères, nous jaillissent à la figure.

 

épisode 10

commentaires lecteurs votre commentaire !

Fisher
08/03/2017 à 01:28

@Romain @Mathieu @machin

1) "critique" et "objectivité", c'est un oxymore (sérieux, les gens qui bloquent sur ça, ça me dépasse : allez juste lire la définition de critique, journaliste, et comparer avec dictionnaire, wikipedia, ainsi vous aurez des illustrations de ce qu'est l'objectivité)
2) si le succès public était un critère digne de ce nom lorsqu'on parle qualité, Bienvenue chez les ch'tis et Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu serait de grands films de cinéma, Les Experts et Grey's Anatomy serait mieux que Les Soprano et The Wire.
3) si vous voulez qu'on vous respecte, vous et vos opinions, commencez par respecter celui d'autrui.

mathieu
07/03/2017 à 22:37

@ecranlargeetroitd'esprit j'adore ton pseudo !!! lol

romain
07/03/2017 à 22:36

Totalement d'accord , ecran large vous etes vraiment pas malins de tourner au ridicule comme cela une série qui reussit ainsi. Ne pas aimer est une chose , manquer d'objectivité en tant que "journaliste" en est une autre , et les guillemets se méritent

ecran large etroit d'esprit
07/03/2017 à 22:33

c'est quoi cette critique totalement subjective ? juste pour info TWD est quand meme dans le top 3 des séries les plus regardées donc bon ...
sur ce bon vent

Rahan les tape
22/02/2017 à 13:35

Géniale revue, changez rien! Cette saison ne mérite guère plus d'attention.
Enfin...sauf si enfin ça bouge un peu niveau scénar! Faut dire qu'il ne lui manque que la soutane à ce sacré Morgan;)

vinx71
22/02/2017 à 08:55

Très très bonne critique ! J'attends maintenant avec encore plus d'impatience les épisodes pourris !

slift
22/02/2017 à 01:01

Bon dieu quel massacre une fois de plus !!!
C est tellement mauvais dans tout les domaines : jeu,realisation,dialogue,scenar, effet (shiva qui en plus d etre sortie d un jeu video n est meme pas a la meme echelle suivant les scenes)
Merci pour l article en tout cas vous avez trouvez le bon ton là et j ai bien rigolé .

NeoRevan
21/02/2017 à 13:42

Pareil que Fouayeman. Vos critiques de TWD me font marrer et me motivent un peu plus pour continuer à regarder cette série vraiment à part...

Fouayeman
21/02/2017 à 12:36

J'ai bien ri en lisant cette critique!
J'ai pris plus de plaisir à lire la critique qu'à voir l'épisode en tous cas...
Parfois je me demande pourquoi je regarde encore... sans doute parce que parfois il y a quand même des trucs bien, que j'ai envie de voir la fin, et que je désespère pas de voir la qualité d'avant revenir...
Peut-être que ce serait moins pénible en enchainant les épisodes, au lieu de les voir au fur et à mesure de leur sortie, mais là quand même, c'est lent, y'a des trucs qui sont pas toujours cohérents dans les réactions / décisions des personnages, et que les dialogues sont basiques pour ne pas dire nuls, sans parler du jeu de certains acteurs (qui ne semblent pourtant pas mauvais... c'est peut-être dû à la façon dont c'est tourné, je ne sais pas).
Reste l'univers de la série et certains personnages qui sont vraiment chouettes.

SNK4EVER
20/02/2017 à 23:22

D'accord avec Hiddenplace25

Plus

votre commentaire