What If...? saison 1 épisode 6 : Marvel s'en va-t-en guerre

Arnold Petit | 15 septembre 2021 - MAJ : 15/09/2021 18:13
9
photo

Le cinquième épisode de What If...? sur les super-héros transformés en zombies était probablement le pire de la saison et même s'il y a du mieux avec cette histoire entre Iron Man et Black Panther, la série Marvel reste décevante malgré tout.

Attention, spoilers !

 

photoVous vous souvenez de moi ?

 

BEST FRIEND FOREVER

Retour aux sources pour ce sixième épisode de What If...?, avec un Gardien qui nous emmène en Afghanistan, aux débuts d'Iron Man et du MCU. Même si tout le monde se souvient de lui comme le héros qui a sauvé l'univers tout entier par son sacrifice dans Avengers : Endgame, il ne faut pas oublier que Tony Stark a d'abord été un sale con.

Avant d'être capturé par les terroristes et de se racheter pour les atrocités commises avec les armes de son entreprise grâce à son armure de super-héros, il n'avait de considération pour personne et se souciait de son plaisir personnel avant toute chose. Dans cet univers alternatif du multivers, Tony Stark est toujours aussi arrogant et insupportable, mais au lieu d'être retenu en otage par les Dix Anneaux et de faire amende honorable, Killmonger le sauve en tuant ses ravisseurs.

 

photoRegardez, il m'a sauvé, alors je vais lui construire une statue et lui donner tout ce que j'ai

 

À peine secouru, Tony Stark fait copain-copain avec son sauveur et le nomme presque aussitôt à la tête de Stark Industries, l'épisode essayant de nous faire croire qu'il n'aurait même pas pris la peine de demander à Jarvis de se renseigner sur ce héros sorti de nulle part. Il fallait bien donner quelque chose à faire à Pepper et justifier l'apparition de Rhodes, encore plus inutile que d'habitude sans son armure et relayé au rang de larbin avant d'être laissé de côté (la routine, quoi).

Rapidement (trop même), Tony et Killmonger développent une relation de confiance et partagent leurs idées d'un monde meilleur. Quand ils mentionnent un projet de drone censé remplacer les soldats sur le terrain, alors on se laisse imaginer que l'épisode va peut-être avoir un propos antimilitariste et soulever des questions autour des frappes aériennes et leurs victimes collatérales (lol).

 

photoAh ouais, j'avais la même en figurine !

 

Ce serait oublier que Marvel s'intéresse plus à faire mumuse avec son univers étendu qu'à raconter une véritable histoire en 25 minutes. L'épisode raccroche donc laborieusement les histoires d'Iron Man et Black Panther avec de grosses ficelles et les apparitions de personnages de fonction comme T'Challa, décidément partout dans la série, ou Ulysses Klaw (tellement pas respecté que son nom est orthographié Klaue dans les sous-titres et qu'il ressemble à un Andy Serkis sous stéroïdes avec 10 ans de moins).

Tony découvre les plans d'une armure mecha à la Gundam, qu'il fabrique avec son meilleur pote de trois jours, et le reste coule de source pour n'importe quelle personne ayant suivi les films du MCU. Comme dans la plupart des épisodes jusqu'à maintenant (hormis celui sur Doctor Strange, décidément le meilleur de la saison), les scènes s'enchaînent sans trop d'émotion, sauf quand la série insiste lourdement en sortant les violons.

Alors qu'elle passait inaperçue jusqu'à maintenant, la musique est particulièrement horrible dans cet épisode, passant d'une composition d'orchestre à des sonorités wakandaises au dubstep du pauvre, avec les grosses basses du thème musical de Killmonger composé par Ludwig Göransson qui retentissent dès que le personnage se montre ou intervient, évidemment.

 

photoAlors, c'est qui le plus malin ?


IS THIS YOUR KING ?

Entre double jeu, trahisons, rebondissements et morts pas si surprenantes, ce sixième épisode propose donc une histoire plus que convenue et prévisible autour d'un Killmonger identique à celui incarné par Michael B. Jordan dans le film réalisé par Ryan Coogler, avec les mêmes motivations, les mêmes ambitions et le même parcours. La seule différence étant sa rencontre avec Tony, qui lui permet d'accéder encore plus facilement au titre de Black Panther. Marvel a compris comment fonctionnait son concept, mais ne se décide toujours pas à l'exploiter pleinement ou de façon originale, préférant recycler ses ressorts narratifs jusqu'à l'épuisement. Tony Stark mérite mieux que ça.

Hormis la bataille finale au Wakanda, les combats sont assez vite expédiés et n'ont rien de bien impressionnant comparés à ce que la série a pu proposer auparavant, ne serait-ce que dans le premier épisode sur Captain Carter. Et même cet immense affrontement entre androïdes et habitants du Wakanda finit par souffrir de ce montage caractéristique des productions du MCU, qui tente (vainement) d'insuffler de la vitesse et de la nervosité au détriment de la lisibilité et de la mise en scène.

 

photoLe soulèvement des machines

 

L'animation s'emballe (un peu) lors des combats, mais reste toujours aussi pataude et rigide une fois que l'action disparaît, comme le montre une simple conversation entre Tony et Killmonger ou la séquence dans le bar au début de l'épisode. Si la plupart des acteurs et actrices délivrent un doublage plutôt correct, la voix de Robert Downey Jr. manque cruellement au personnage de Tony Stark tandis que Michael B. Jordan parvient à faire illusion, contrairement à Chadwick Boseman.

 

photoOh bah, c'est comme dans le film là, tu te rappelles ?

 

Défaut devenu tradition, ce sixième épisode n'a pas de fin et ne sert finalement que de première partie avant une suite, qui arrivera probablement dans la deuxième saison. Est-ce que What If...? est encore seulement une série anthologique, comme elle avait été présentée à la base ?

La bande-annonce de mi-saison et plusieurs images promotionnelles ont montré que Captain Carter et les autres versions alternatives des héros du MCU présentées chaque semaine devraient être réunis au bout d'un moment, dans une séquence tirée d'Avengers, sans doute dans un dernier épisode qui vaudra le détour et fera oublier tous ceux qu'a empruntés la série. L'espoir fait vivre, et tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

What If...? est diffusée depuis le 11 août sur Disney+, avec un nouvel épisode chaque mercredi.

 

affiche française

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Strange
23/09/2021 à 23:22

Sympa sens plus ,et celui avec thor plombe encore plus le délire à pas être sérieux,ont s enfonce dans trop de ficelle déçu absolument d accord avec écran large l episode 4 et une pépite.

Arbiter
16/09/2021 à 21:05

« qu'il ressemble à un Andy Serkis sous stéroïdes avec 10 ans de moins »
En même temps officiellement Iron Man 1 se passe en 2010 et black Panther en 2017… c’est normal qu’il en fasse moins et vu qu’il était déjà représenté musclé ça m’étonne pas qu’il le soit plus 7 ans avant..
Vous avez la critique très facile sur cette série animée j’ai l’impression…

brucetheshark
16/09/2021 à 14:19

Cette série est vraiment naze... cet épisode est vraiment pas bon et à mon sens est un des moins pire...

Arnaud (le vrai)
16/09/2021 à 09:01

Épisode cool je trouve, même si pas ouf

Pardon mais j’ai l’impression qu’Ecran Large avait des attentes un peu fortes vis-à-vis de cette série.
C’était évident que ça allait être du MCU raconté différemment … pour le coup je vois pas trop ce que vous pensiez que ça allait etre, ou plutôt qu’est ce qui a pu vous faire croire que ça serait différent …

mrjulot
15/09/2021 à 22:46

1 bon épisode, 1 épisode sympa et 4 mauvais...

Gégéleroutier
15/09/2021 à 20:35

J'ai bien aimé comment Killmonger manipule tout le monde pour arriver à ses fins. Un troisième bon épisode sur 6 qui en fait, en ce qui me concerne, une série moyenne.

zetagundam
15/09/2021 à 18:54

Marvel plagie Gundam maintenant ?

Arnold Petit - Rédaction
15/09/2021 à 18:12

@Matiskou Mea culpa, toutes mes excuses à Marvel, je corrige ma faute en conséquence.

Matiskou
15/09/2021 à 17:51

"Pour des raisons encore inconnues, Shuri est représentée comme une jeune enfant d'une dizaine d'années et Jarvis est doublé par Paul Bettany, l'acteur qui incarne Vision dans le MCU d'habitude."

L'histoire se déroule en lieu et place de celle d'Iron Man, donc en 2008. Shuri a 10 ans de moins que son incarnation dans le film Black Panther qui se déroule en 2018 et où elle doit avoir 18 / 20 ans. Forcément, elle est donc une enfant en 2008.

Et Paul Bettany doublait déjà la voix de Jarvis dans les 3 premiers Iron Man et dans le premier Avengers, bien avant de devenir Vision. C'est tout à fait logique de le retrouver à la voix dans cet épisode. J'ai du coup un peu de mal à comprendre en quoi c'est une preuve d'indifférence ou même de la facilité de la part des dirigeants de Marvel sur ce point.

votre commentaire