Stranger Things serait le 3ème plus gros succès de Netflix, devant House of Cards et Daredevil

Geoffrey Crété | 18 août 2016
Geoffrey Crété | 18 août 2016

La série des frères Duffer a définitivement été la série de l'été 2016.

C'était à l'origine une série sortie de nulle part et annoncée en toute simplicité avec Winona Ryder. Réalisateurs de l'amusante série B Hidden avec Alexander Skarsgard et Andrea Riseborough, scénaristes de quelques épisodes de la série Wayward Pines produite par Shyamalan, les frères Matt et Ross Duffer n'étaient personne. Stranger Things avait été refusé par toutes les chaînes, qui pensaient que la série devait se focaliser sur les adultes ou se calibrer pour les enfants et donc atténuer l'aspect horrifique.

Puis, une première bande-annonce en juin. Suivie d'une deuxième, quelques semaines plus tard. Il aura suffit de ces quelques minutes empreintes de nostalgie, avec des références assumées au cinéma des années 80, pour intriguer. A partir de sa diffusion le 15 juillet sur Netflix, le phénomène a grandi, faisant de Stranger Things la série sur toutes les lèvres.

Conséquence inévitable : elle a été vite critiquée et réduite à un hommage creux, sans âme, sans efforts, en réaction à l'enthousiasme général qui a fait de cette modeste série un événement en l'espace de deux mois.

 

Winona Ryder

 

La politique de Netflix concernant les audiences empêche de mesurer le succès véritable de leurs séries, mais une société affirme pouvoir s'infiltrer dans leurs dossiers. Une société nommée SymphonyAM, suffisamment sérieuse pour être consultée par les grandes chaînes américaine afin de sonder la concurrence.

Ils ont ainsi révélé que Stranger Things aurait été vue par 8,6 millions de spectateur dès les deux premières semaines, se classant derrière Fuller House (la suite de La Fête à la maison) et Orange in the New Black parmi les plus gros succès de Netflix. La série de science-fiction dépasserait ainsi House of Cards, Daredevil ou encore Jessica Jones, les autres phénomènes de leur répertoire.

 


 

Netflix a par le passé nié les chiffres de SymphonyAM, mais il semble clair que Stranger Things a touché en plein coeur de nombreux spectateurs et publics, après plusieurs films placés sous le signe de la nostalgie (Super 8Midnight SpecialIt FollowsLost River, les films de Nicolas Winding Refn). 

Stranger Things reviendra donc naturellement pour une deuxième saison.
 

Enfants

 

Tout savoir sur Stranger Things

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Alyon
19/08/2016 à 11:37

Oui bien mérité pour, les acteurs, le suspens, l'ambiance générale, c'est une sacré pépite comme sense8 comme l'a précisé Lambdazéro.
Un vrai gros coup de cœur pour la jeune actrice Millie Bobby Brown (Eleven) terriblement charismatique et Gaten Matarazzo (Dustin) avec sa bonne bouille. Avec une bande son assez terrible oui c'est une vraie réussite cette série, loin des Marvel au final assez ennuyeux et un peu trop vite écrits (saison de Daredevil et Jessica Jones ...).

Zanta
19/08/2016 à 10:45

Logique que Fuller House cartonne : le public américain y est très attaché, et la série originale est rediffusée en boucle à la télé US depuis sa diffusion.
Quant à Stranger Things, entre un été décevant en blockbusters au cinéma et peu de séries inédites enthousiasmantes à l'antenne, elle avait le champ libre.

LambdaZero
18/08/2016 à 16:07

Pareil que Stridy, je suis étonné du succès de Fuller House. Le plébiscite autour de Stranger Things est amplement mérité. J'espère que l'ambitieuse et prometteuse Sense8 passera un cap avec sa deuxième saison et connaitra un succès similaire.

Stridy
18/08/2016 à 15:17

Chouette, c'est mérité.

Par contre pour Fuller house j'hallucine, je ne pensais pas la série si populaire.

votre commentaire