Violences conjugales : un acteur de The Shield reconnu coupable du meurtre de sa femme

Simon Riaux | 1 juin 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 1 juin 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Alors que tabloïds et commentateurs de la presse people s’échauffent autour de Johnny Depp, de son divorce et des accusations de violence conjugale portées par son ex-femme Amber Heard, une autre affaire, autrement plus tragique vient de s’achever devant les tribunaux américains.

L’acteur Michael Jace, connu du public pour sa participation à la série The Shield, vient d’être reconnu coupable du meurtre de sa femme, April Jace, décédée à leur domicile de Hyde Park en mai 2014. La victime avait succombée aux trois balles tirées par son époux, sous les yeux de leurs deux enfants.

L’enjeu du procès ne reposait pas sur la culpabilité de Michael Jace, qui avait reconnu être l’auteur des tirs, mais sur la possible préméditation du meurtre. Jace avait expliqué ne pas avoir eu l’intention de tuer April Jace, et avoir eu initialement l’intention initiale de lui tirer dans les jambes afin de la faire souffrir.

La peine que devra purger le comédien sera connue prochainement.

the shield

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ded
02/06/2016 à 09:33

Même dans les jambes, devant les enfants tout de même ! Si il pense faire écarter la préméditation sur une assertion aussi aberrante que totalement dénuée d'humanité, c'est tragiquement risible...

Mordhogor
01/06/2016 à 19:32

C'est Vic qui lui a passé les menottes !

REA
01/06/2016 à 19:09

Julian le gay.

Cantat
01/06/2016 à 17:48

Faux cul !

Johnny Depp
01/06/2016 à 17:19

C'est triste.

RiffRaff
01/06/2016 à 16:28

J'adore la défense: "je voulais pas la tuer mais lui tirer dans les jambes pour la faire souffrir"...
Il avait quand même l'intention de lui tirer dessus, ça rentre dans la préméditation, non?

votre commentaire