Luc Besson part à la recherche de l'Intelligence Artificielle dans une nouvelle série télé

Christophe Foltzer | 2 mars 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 2 mars 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Que l'on aime ou non Luc Besson personne ne pourra remettre en question le bonhomme sur son investissement dans son travail. Hyper-actif, Besson est sur tous les fronts en même temps.

Alors que le tournage de la superproduction Valérian et la Cité des Mille Planètes se déroule en ce moment-même dans sa Cité du Cinéma, Luc Besson trouve encore le temps de pondre une série télé et de la vendre à une chaine.

Nous apprenons en effet par EuropaCorp que Besson vient de vendre le projet Artificial Intelligence au réseau américain TNT. Et, comme si cela ne suffisait pas, c'est le réalisateur lui-même qui a écrit la série, ce qui est une grande première. Mais de quoi ça parle Artificial Intelligence ?

Photo Valerian

Cette série de science-fiction verra une terrible intelligence artificielle s'évader du laboratoire où elle a été conçue et semer une grosse pagaille. Son créateur montera une équipe pour la retrouver et accessoirement sauver le monde.

Si l'originalité ne semble pas de mise, on peut compter sur Besson pour la rendre hyper efficace d'autant qu'il est probable qu'il en réalise l'épisode pilote. Evidemment, aucune date de diffusion annoncée pour le moment et un casting encore moins.

Hey mais attendez, c'est le scénario de La Mutante en fait !

Photo La mutante 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
tyler
02/03/2016 à 12:40

je parie plus sur un plagiat de person of interest

RiffRaff
02/03/2016 à 09:07

Avec le temps Besson nous prouve que pour lui l'intelligence est forcément artificielle.

n'importe quoi
02/03/2016 à 08:56

La mutante étant déjà un décalco du quatermass originel, presque à la ligne près d'une part et d'autre part parce que visiblement la différence entre une notion informatique et une espèce alien semble échapper à la rédaction. Besson utilise la une thématique classique s'il en est, et de plus, on a pas assez d'éléments sur le scénarios ou l'esthétique pour établir un vrai parallèle. sinon y parait que 89% des films super héros seraient suspectement influencés par les bds, plagiat !!!

votre commentaire