Peaky Blinders : Arte sela joue gangster avec une série indispensable

Simon Riaux | 12 mars 2015
Simon Riaux | 12 mars 2015

Non, les séries anglaises, ce n’est pas que Sherlock et Dr Who. Avec Peaky Blinders, la BBC accomplit un beau tour de force qu’Arte a le bon goût de programmer dès le 12 mars.

 

Les Années Folles

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, la société britannique est au bord de l’anarchie. Des milliers d’hommes sont revenus traumatisés du front, les inégalités se creusent, l’explosion industrielle transforme radicalement la société, tandis que les femmes luttent pour conserver l’autonomie acquise pendant le conflit.

 

 

Au milieu de ce bouillon de culture explosif, les Peaky Blinders forment un gang qui va marquer la culture populaire et Birmingham. Redoutés et violents ils défient l’autorité et démultiplient le chaos que les luttes révolutionnaires, anarchistes ou syndicalistes ont déjà initiées.

 

 

Un casting au poil

Ce programme alléchant est notamment porté par Cillian Murphy, toujours aussi charismatique. Il interprète le leader de ce groupe de gangsters en avance sur leur temps, Thomas Shelby, dont la gueule d’ange dissimule un caractère violent et venimeux.

Face à lui, Sam Neil en impose en policier bien décidé à mettre un terme aux exactions de ces malfrats d’un genre nouveau. Et si l’on vous dit que Tom Hardy sera bientôt au programme de la série, vous commencez à comprendre que ce soir, vous aurez mieux à faire que d’écluser de la bière tiède dans votre tripot de prédilection.

 

 

Pour parfaire ce tableau, la série ne se transforme jamais en reconstitution poussiéreuse, mais joue au contraire d’une partition rock bienvenue. La mise en scène est au diapason, tout comme la photographie, qui n’est pas sans rappeler la sécheresse et la force du Public Ennemies de Michael Mann.

Bref, ce soir, on mate Peaky Blinders sur Arte.

 

Tout savoir sur Peaky Blinders

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Louig
12/03/2015 à 12:18

Arte devient un excellent pourvoyeur de séries, plus dignes d'OCS que de M6.

diez
12/03/2015 à 11:48

Vous devriez mettre la BA de la saison 1, ça me parait plus logique pour une srie de 2 ou 3 saisons qui fait ses débuts en France. ^^

votre commentaire