The Walking Dead saison 5 épisode 13 : Civil War ?

Noëmieb | 9 mars 2015
Noëmieb | 9 mars 2015

Le temps des longues marches dans la forêt, des racines, et des nuits d’angoisses est bien loin. Nos héros sont désormais bien au chaud dans une maison et goûtent au plaisir des petites sauteries entre survivants. Mais pour beaucoup d’entre eux, la transition est compliquée, et l’instinct de survie n’est jamais loin.

Depuis deux épisodes, le groupe de survivants tente de s’acclimater à leur nouvelle demeure. Mais les belles maisons et les parterres de fleurs ne font pas le bonheur de tous les derniers arrivants. En particulier Sacha qui ne trouve toujours pas sa place, hantée par ses aventures passées. Les grognements des morts-vivants résonnent inlassablement dans sa tête. Impossible pour elle de faire comme si de rien n’était. L’ignorance semble pourtant le maître-mot dans cette communauté. Les habitants ne pensent qu’à une seule chose : reconstruire leur vie.

 

 

Une vie (presque) ordinaire

À Alexandria, Dianna Monroe, la maîtresse des lieux, souhaite à tout prix rétablir une civilisation. Pour ce faire, elle a attribué un métier bien spécifique à tout le monde. Rick (Andrew Lincoln) revête le costume de shérif, aux côtés de Michonne qui a fini par abandonner son fidèle katana, désormais accroché comme trophée au-dessus de la cheminée. Une regrettable décision, tant l’objet caractérise le personnage. Sans lui, Michonne n’est plus la guerrière tant appréciée par les fans de la série.

La vie est donc bien - trop - tranquille à Alexandria. Au point qu'une petite fête est organisée dans la maison de Dianna. Petits fours et musique classique, l’ambiance guindée déteint sur les survivants, même s’ils sont encore chamboulés par ce changement radical. Rick, tout beau tout neuf, se permet une petite histoire avec Jessie, loin d’être intimidé par le mari de cette dernière.

 

 

De son côté, Carol reprend ses habitudes de femme au foyer et cuisine des cookies. Un cliché en apparence détestable et totalement étranger à l’univers de la série. Heureusement, ce nouveau costume n’est qu’une couverture. Son instinct de combattante refait surface aux détriments d'une petite proie : Sam, un jeune garçon qui la surprend volant des armes. Une scène surréaliste et étrange mais curieusement rassurante. Les survivants n’ont pas dit leur dernier mot et  la vie n’est pas prête de redevenir totalement ordinaire.

Une nouvelle amitié

Depuis l’épisode précédent, Daryl (Norman Reedus) était le seul à ne pas intégrer réellement la communauté. Véritablement à l’état sauvage, il restait reclu, sale, avec ses vêtements de baiker habituels.

Visiblement, il a enfin réussi à trouver le chemin de la salle de bains, mais ne s’est pas ouvert aux autres pour autant. Il continue ses escapades en forêt, seul avec son arbalète. Mais à la surprise générale, il se retrouve avec Aaron, le recruteur d’Alexandria. Obligés de marcher ensemble, ils se livrent chacun à leur tour, et finissent même pas partager le dîner aux côtés d’Éric, le compagnon d’Aaron.

Un repas en grandes pompes où Daryl fait de nouveau tâche. Ses pâtes sont avalées d’un coup d’un seul, et sa manche fait office de serviette, à la bonne franquette. Loin d’être dégoûté, Aaron fini par offrir un atelier et une moto, sans oublier une offre de recruteur, à Daryl. Simple générosité ou acte réfléchi ?

Ces nouveaux compagnons de vie paraissent bien trop gentils et accueillants. On peut se demander si cette générosité n’est pas là seulement pour endormir nos survivants. L’avenir n’est pas sûr pour le groupe. Même s’ils gardent tous, un œil ouvert.

 

 

Civil War ?

Voilà encore un épisode dont le rythme et l'intensité ne sont pas les points forts. Mais il nous propose une piste qui pourrait potentiellement bouleverser la série et lui faire prendre une voix très différente du comics. Plus que simplement désireux de contrôler la destinée des siens, Rick semble sur le point de plonger dans la folie. Il a du mal à contenir sa violence et à ne pas faire usage de son arme. Carol et Sasha pourraient l'accompagner dans une spirale de violence implacable. Rick deviendra-t-il le nouveau gouverneur ?

Plus que 3 épisodes avant le final de la saison 5 de Walking Dead. Plus que 3 et peu d’action. La fin ne nous a jamais parue aussi loin. Le quotidien s’installe pendant que les hordes de morts-vivants et l’action s’éloignent petit à petit. Peut-être que la découverte de l’insigne « W » sur un mort permettra de mettre en route une nouvelle intrigue plus passionnante que l’actuelle « vie ordinaire » du groupe à Alexandria. 

Tout savoir sur The Walking Dead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Louig
10/03/2015 à 09:22

J'espère 3 derniers épisodes qui claquent et la fin de la série parce que là ça tourne en rond voire en ronron ....

AJ
10/03/2015 à 00:53

Des espaces entre les mots qui manquent, des fautes de frappes et d'orthographe. Toujours pas envie de vous relire avant de publier ?

votre commentaire