Doctor Who : épisode de Noël, fin de la saison 8 et début de la saison 9

Florian Descamps | 2 janvier 2015
Florian Descamps | 2 janvier 2015

Malgré sa clôture en Novembre dernier, la Saison 8 de Doctor Who laissait en suspend une question : que va-t-il advenir de Clara et de sa relation avec le Docteur ? Abandonnée par ce dernier après une scène d'aurevoir jonchée de mensonges et de faux-semblants, le personnage de Jenna-Louise Coleman voyait son avenir s'assombrir, laissant penser à un départ de la série pour l'actrice. Désormais traditionnel rendez-vous hivernal avec le Docteur, cet épisode de Noël, cuvée 2014, répond à nos interrogations.

Londres, par une froide nuit d'hiver. Alertée par un bruit alors qu'elle est confortablement endormie, Clara se rend sur son toit et y découvre trois intrus de marque : le Père Noël et deux de ses lutins, qui viennent de s'y écraser et réfléchissent à la meilleure manière de repartir. Au gré d'une confrontation qui voit la jeune institutrice remettre en cause l'existence de ces invités surprise, les événements invitent sur ce toit une cinquième personne, reconnaissable entre milles : le Docteur. L'introduction d'un épisode de Noël imprégné d'onirisme, mais aussi de multiples références horrifiques.


who you gonna call ?

Cela fait maintenant neuf ans que les saisons s’ouvrent et se clôturent au fil d’épisodes de Noël. De The End of Time à Time of The Doctor ou Voyage of The Damned, tous se rassemblent au nom d’un trait commun : leurs univers festifs et familiaux. L’édition de cette année est un peu différente.

Officiant en seul scénariste de l’épisode, Steven Moffat a choisi d’installer son récit au Pôle Nord, suivant un groupe de scientifiques sous le joug d’une espèce alien aux pouvoirs télékinésiques. De retour à bord du T.A.R.D.I.S après leur rencontre avec le père Noël, Clara et le Docteur atterrissent ainsi au milieu d’une attaque de « Dream Crabs », sorte de facehugger, plongeant leurs victimes dans une succession de rêve tandis qu’ils se nourrissent de leur cerveau. Un choix scénaristique osé, qu'on pourrait facilement taxer de segmentation de l'audience familiale de la série. Ce serait oublier l'obsession récurrente de Moffat pour la sauvegarde de l'innocence, qui lie ses thématiques depuis maintenant quelques années.

are you santa claus ?

Jouant intelligemment avec ses différents effets horrifiques, l'épisode se paie ainsi le luxe de multiples références au cinéma, citant la menace tentaculaire du Alien de Ridley Scott lorsque son contexte ne rappelle pas l'oppression brumeuse du The Thing de Carpenter. Mais jamais il n'oublie son but initial, celui d'embraser l'esprit rêveur et infantile du spectateur. En guise d'apparition salvatrice, on retrouve donc le Père Noël, formidablement incarné par le Nick Frost des grands jours. Face à une première menace des « Dream Crabs », il officie en patriarche enjoué, rappelant que si son existence n’est le fruit que de contes de fées, ce qu’il véhicule est en revanche bien réel et nécéssaire à une certaine idée de l’enfance.

Seul souci de l'épisode, l’absence d’émotion. Malgré les retrouvailles entre Clara et le Docteur, et la confirmation surprise de la suite de leurs aventures, Last Christmas n’émeut jamais vraiment. Peut-être à cause du rythme effréné de son récit, peut-être également à cause du peu de temps consacré à leur relation, l'échec est en tous les cas dommageable, et malheureusement trop récurrent sous la plume de Steven Moffat.

 


En dépit de quelques défauts regrettables, cet épisode de Noël édition 2014 se pose donc avec brio comme la conclusion d'une saison qui le fut tout autant.

Doctor Who : Last Christmas - Diffusé le 25 Décembre sur BBC One, prochainement en DVD chez France Télévision Distributions.

Tout savoir sur Doctor Who

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire