Ridley Scott part sur les traces de Kubrick et produit 3001 : L'Odyssée Finale

Christophe Foltzer | 4 novembre 2014
Christophe Foltzer | 4 novembre 2014

Ridley Scott ne chôme pas en ce moment. Il est partout, tout le temps. Entre Prometheus 2 et sa série sur Ebola, il trouve encore le moyen de nous surprendre. Et pas qu'un peu, surtout quand il annonce qu'il va s'attaquer à Stanley Kubrick.

Monument intouchable du cinéma, 2001 : l'odyssée de l'espace avait déjà connu une suite avec le 2010 de Peter Hyams en 1984. Pas au niveau du maître évidemment, mais pas honteux non plus. En fait, il s'agit moins de la suite du film que de l'adaptation des romans originaux d'Arthur C. Clarke.

En effet, Syfy et Ridley Scott s'allieraient le temps d'une minisérie scénarisée par Stuart Beattie (G.I. Joe, I Frankenstein) basée sur le quatrième et dernier volet de la série, 3001 : l'Odyssée Finale, dont Scott serait le producteur exécutif.

Dans cet ouvrage, le corps de l'astronaute Frank Poole est retrouvé congelé et dérivant dans l'espace depuis un millénaire. Les scientifiques terriens le récupèrent et le régénèrent alors qu'un évènement capital se profile sur la planète bleue : les créateurs du monolithe seraient en effet sur le point de juger l'humanité pour décider si oui ou non elle doit survivre.

La production de la série est prévue pour cette fin d'année et Syfy nous rassure tout de suite : autant les héritiers de Kubrick que ceux d'Arthur C. Clarke sont bienveillants à l'égard de cette nouvelle itération. Ah bah, tout de suite, on est rassurés. Surtout avec le gars qui a écrit I Frankenstein derrière....

Tout savoir sur 2001 : l'odyssée de l'espace

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dirty Harry
04/11/2014 à 13:46

Et bien bon courage ! Faire une série tirée d'un livre qui faisande le concept 2001, pour tirer ça vers le haut et en faire un bon récit qui déploie les questionnements métaphysiques ontologiques à ce genre de sujet, je lui souhaite une bonne séance de spiritisme avec le défunt Kubrick pour s'en sortir sans les lancers de tomates à la sortie !

ère étam
04/11/2014 à 09:29

Le bouquin était vraiment médiocre, et cela sent la suite cinématographique à peine du niveau de 2010. Inutile.

votre commentaire