Sherlock puceau ? Benedict Cumberbatch parle de la sexualité du détective

Jacques-Henry Poucave | 30 octobre 2014
Jacques-Henry Poucave | 30 octobre 2014

Récemment interrogé par la presse people sur ses rapports avec la gent féminine alors que son succès va grandissant, Benedict Cumberbatch a également eu à répondre de la sexualité de Sherlock, personnage principal de la série éponyme dont il est l'interprète.

Dans une interview avec la version britannique de Elle, l'artiste, visiblement piqué au vif, a battu en brèche l'idée selon laquelle le détective de Baker Street était puceau.

« Il a été avec Irene Adler, lors de la nuit qu'ils ont passé ensemble, lorsqu'il l'a sauvé de la décapitation. »

Un point que les fans pourraient bien lui disputer. Quoiqu'il en soit, quand son interlocutrice l'interroge au sujet du comportement de Sherlock au lit, il est assez amusant de voir le comédien se mélanger les pinceaux entre le personnage et lui-même...

« Et ensuite, je serais dévastateur. Je saurais exactement comment satisfaire une femme, je saurais exactement comment user de mes doigts, de ma langue, où mettre mon... son... je devrais dire ses doigts, sa langue.

Pensez à un violoniste, imaginez ce qu'il peut faire avec ses doigts.

Et je saurais exactement comment faire avec cette personne, et prendre du plaisir grâce à celui que je lui ferais ressentir, à tel point que je n'aurais probablement même pas besoin d'entrer... Mais arrivé là, ça deviendrait vraiment explosif. »

On dirait que Benedict Cumberbatch a quand même sacrément réfléchi à la question.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire