TRUE DETECTIVE fait le plein de révélations

Christophe Foltzer | 7 août 2014
Christophe Foltzer | 7 août 2014

On pourrait s'inquiéter du suivi quasi chirurgical que nous opérons sur la seconde saison de True Detective. En effet, au moment de la diffusion de la première série, nous ne savions rien de l'histoire, nous n'avions qu'une petite bande-annonce magnétique, intrigante, pour nous mettre l'eau à la bouche. L'effet de surprise lorsque nous avons découvert la vraie teneur du show était total.

Là, ce sera un peu différent. Si la production se garde bien de révéler les moments-clés de ce qui va arriver, il faut reconnaître que l'on en sait de plus en plus. Comme Colin Farrell par exemple, qui serait sur le point de signer pour incarner le personnage masculin principal. Comme Taylor Kitsch aussi, qui ne s'est pas encore décidé pour accepter le rôle du partenaire de Farrell.

Quoi qu'il en soit, cette fois, nous aurons affaire à une équipe de trois enquêteurs, dont possiblement une femme.

La saison débuterait avec la mort d'un homme de 52 ans, Ben Caspar, entrepreneur corrompu d'une ville imaginaire de Californie, découvert mort sur le tronçon d'une autoroute. Sa mort serait assez brutale.

Trois inspecteurs de trois villes différentes et de différentes branches gouvernementales seraient donc mandatés pour trouver le coupable. Evidemment l'enquête les conduira dans les recoins les plus sombres de l'Humanité. D'un côté, Ben Caspar serait mouillé dans un deal en rapport avec les services de transport du comté, qui pourrait totalement redistribuer les cartes de ce marché. Et de l'autre, son corps serait couvert de symboles sataniques qui feraient écho aux penchant sado-maso de la victime.

Du côté du casting, Vince Vaughn pourrait être l'antagoniste principal de la saison, Frank Semyon, businessman crapuleux, en cheville avec les politiques locaux pour construire le réseau de transport le plus rapide de la Californie.

Elisabeth Moss pourrait incarner le personnage féminin principal, Ani Bezzerides, la sheriff de Monterey, victime d'un sérieux problème de jeu et d'alcool.

Bon évidemment, toutes ces infos enlèvent un peu de la magie du spectacle à venir, et couchées ainsi sur le papier, elles ne font pas trop rêver. Mais la première saison nous a suffisamment convaincue du potentiel de génie des créateurs, donc, attendons de juger sur pièce.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire