24 heures chrono : L'affreuse saison 6, la pire de toutes ?

Geoffrey Crété | 26 avril 2014
Geoffrey Crété | 26 avril 2014

Ecran Large lance le 24 news chrono : un marathon d'articles pour fêter le retour de Jack Bauer le 5 mai, dans la saison 9 intitulée Live Another Day. 24 jours et 24 news pour revenir en détail sur la série culte 24 heures chrono : sa naissance, ses héros, son évolution, ses moments marquants, mais aussi ses failles et ses polémiques. "Damn it !" 

J-10

 

Episode 15 : L'affreuse saison 6, la pire de toutes ?

Lieu : Los Angeles. 20 mois après la saison 5.

Période : 07:00 à 07:00.

Menaces : Abu Fayed ; Dmitri Gredenko ; Graem Bauer ; Philip Bauer ; Cheng Zhi.

Moments clés : Jack est obligé de Curtis ; Jack souhaite se retirer ; une bombe nucléaire explose ; Jack affronte son frère et son père, responsables des assassinats de Palmer et ses amis ; Karen affronte Lennox sur la politique à adopter ; Wayne Palmer tombe dans le coma après un attentat ; Morris, torturé, aide les terroristes à programmer les bombes ; Charles Logan est poignardé par Martha ; le Vice-président Daniels prend le pouvoir ; bras de fer entre la Russie et les Etats-Unis ; Chloé apprend qu'elle est enceinte ; Karen et Bill démissionnent ; la Chine se présente comme un nouvel ennemi sérieux pour l'Amérique ; Cheng Zhi est arrêté ; Jack décide de quitter Audrey pour la protéger.

Baromètre Jack : "Tu es maudit Jack. Tout ce que tu touches finit d'une manière ou d'une autre par mourir". Même une arme et sa rage ne pourront permettre à Jack de lutter contre cette réalité. Traité par son pays comme un bien, catapulté malgré lui dans une nouvelle crise nucléaire, le héros perd toute son identité : littéralement lorsqu'il tue son frère et son père, et émotionnellement quand il décide de protéger Audrey en la laissant derrière lui. Pas de pirouette scénaristique à la fin de la saison mais ce qui ressemble à un vrai cliffhanger : Jack, au sommet d'une falaise, qui cherche une raison de ne pas se laisser tomber dans les vagues de l'oubli.

 

Audiences US moyennes : 13 millions.

Diffusion : 2007.

 

 

Alors qu'une vague d'attentats terrorise l'Amérique, le Président Wayne Palmer, avec l'aide de la CTU, tente une action désespérée : répondre aux exigences d'Aby Fayed, connu pour ses liens avec les terroristes, qui lui fournira des informations capitales en échange de Jack Bauer, qu'il souhaite tuer par vengeance. Palmer négocie ainsi avec la Chine le retour de Jack, qui a résisté à plus de deux ans de torture. Métamorphosé, il accepte de mourir pour sauver son pays une dernière fois. Mais une fois récupéré par Fayed, il comprend que celui-ci est responsable des attentats et s'apprête à livrer à la CTU son ennemi Hamri Al Assad, qui tente de mettre un terme à ses actions terroristes.

Palmer est partagé entre l'approche pacifiste de Karen Hayes et celle, plus brutale, de Tom Lennox, qui tente de le convaincre de mettre en place un profilage racial. Lorsqu'il refuse d'annuler l'opération de la CTU pour abattre Assad, Jack décide d'aller le sauver, et le convainc de l'aider à stopper Fayed. Curtis Manning réalise qu'Assad est l'homme responsable de la mort de plusieurs membres de son équipe quelques années plus tôt en Irak, il décide de se venger. Jack est contraint de l'arrêter, et le tue. Ecoeuré par lui-même, il annonce à Buchanan qu'il ne peut plus continuer. Alors qu'il s'écroule en larmes, une bombe nucléaire explose en périphérie de Los Angeles, alors qu'une équipe de la CTU avait pris d'assaut les lieux.

Forcé à reprendre du service, Jack découvre grâce à Assad un lien entre Fayed et la société de son père Philip. Il va interroger son frère Graem et décide de le torturer, persuadé qu'il cache des informations. Celui-ci finit par lui avouer qu'il responsable de l'assassinant de David Palmer et Michelle Dessler. Alors que Jack le pense innocent, leur père tue Graem pour l'empêcher de parler, laissant croire que Jack a provoqué sa mort en le torturant.

 

Fayed kidnappe Morris, l'ex-mari de Chloé avec lequel elle s'est réconciliée, et le torture pour le forcer à programmer quatre nouvelles bombes nucléaires. Jack le retrouve et désamorcer l'une d'elles, mais Morris lui explique que grâce à lui, Fayed pourra utiliser les autres. De retour à la CTU, il inquiète Chloé, qui a peur de le voir replonger dans l'alcoolisme après avoir aidé Fayed.

Lennox oblige Karen à démissionner, persuadé que Palmer durcira ainsi sa politique sur ses conseils. Mais celui-ci décide de refuser toutes ses propositions en bloc. L'assistant de Lennox, Pollock, lui laisse alors entendre qu'avec l'aide de certaines personnes, ils peuvent se débarrasser de Palmer pour laisser la place au Vice-président Daniels, beaucoup plus dur. Lennox tente de le manipuler pour le piéger, mais Pollock l'empêche de parler. Il place alors une bombe, qui blesse gravement Palmer et tue Fayed, venu collaborer avec le Président pour stopper les attentats.

 

 

La CTU découvre que Fayed travaille avec Dmitri Gredenko. Après avoir affronté son père, qui a enlevé son petit fils pour se couvrir, Jack demande de l'aide à Charles Logan, convaincu de pouvoir obtenir des informations sur Grodenko auprès du consul russe. Lorsqu'il échoue, Jack décide de son propre chef de s'infiltrer dans le consulat pour le torturer. Son arrestation provoque une nouvelle crise diplomatique : Logan demande à son ex-femme Martha d'utiliser son amitié avec la femme du Président russe pour libérer Jack, qui donne à la CTU de nouvelles informations sur Gredenko, prêt à lancer un drone avec une bombe sur San Fransisco. Encore très perturbée, Martha poignarde Charles, emmené d'urgence à l'hôpital.

Avec Palmer dans le coma, le Vice-président Daniels se retrouve à la tête du pays. Déterminé à s'imposer, il annonce une contre-attaque nucléaire contre le Moyen-Orient en cas de nouvelle attaque sur le territoire américain. Jack parvient à stopper le drone, mais Daniels décide de ne pas annuler sa frappe. Karen n'a d'autre choix que d'aller voir Sandra pour lui demander de réanimer Wayne, plongé dans un coma pour soigner ses blessures. Elle accepte de prendre le risque, permettant à Wayne de stopper Daniels à temps. Celui-ci tente de le démettre de ses fonctions pour conserver sa place, mais Lennox utilise un enregistrement pour l'obliger à abandonner.

Une fois capturé, Grendenko accepte de mener la CTU jusqu'à Fayed en échange de l'immunité. L'opération tourne mal : Gredenko meurt mais Fayed est arrêté. Lorsqu'il comprend qu'il ne parlera pas, Jack monte un plan pour le tromper : leur convoi est attaqué et Fayed est sauvé par des agents sous couverture. Grâce à l'ambassadeur du Moyen-Orient, que Palmer a contraint à collaborer, Fayed les mène jusqu'au repère où sont gardées les deux bombes restantes. Mais en réalité, il a compris qu'il était manipulé et s'échappe. Jack le poursuit et le tue, mettant ainsi la main sur les deux bombes.

 

 

Alors qu'on lui a annoncé qu'Audrey était morte dans un accident en Chine, où elle essayait de le retrouver, Jack reçoit un appel d'elle : elle a été capturée par Cheng qui souhaite l'échanger contre une pièce des armes nucléaires, afin d'avoir un avantage sur les Russes. Palmer autorise Jack à monter une opération suicide pour la libérer et détruire la précieuse pièce avant que Cheng s'en empare, mais lorsque le Président s'écroule en conférence de presse à cause de ses blessures, Daniels le remplace et annule immédiatement la mission. Jack décide de ne pas obéir aux ordres : il donne rendez-vous à Cheng dans une maison abandonnée, qu'il compte faire exploser une fois Audrey en sécurité. Mais Doyle retrouve sa trace et lance un assaut qui permet à Cheng de s'enfuir. Jack est arrêté et Audrey, en état de choc, est ramenée à la CTU.

Le Département de la Justice informe Karen qu'elle va devoir retirer Bill de ses fonctions, afin que quelqu'un soit tenu responsable des événements. En outre, le Président russe annonce à Daniels que si la Chine met la main sur leur armement, il y aura des conséquences graves. Lennox découvre ainsi que Lisa, l'assistante et amante de Daniels, a fourni malgré elle des informations à un lobbyiste à la solde des Russes. Daniels la force à transmettre de fausses informations

Nadia a pris la relève temporaire de Buchanan à la CTU. Aidé par Doyle, Jack s'échappe de sa cellule pour aider Audrey à donner des informations sur Cheng et lui éviter un traitement choc. Elle lui indique un lieu où il se cache. Ramené en cellule, Jack est visité par Heller : il lui interdit de revoir sa fille, qui a été au bout du monde pour le sauver et en a payé le prix fort.

 

Lorsque Cheng découvre que la pièce est endommagée, il demande de l'aide à Philip Bauer, le père de Jack. En échange, celui-ci demande à récupérer son petit-fils Josh. Cheng lance attaque alors la CTU. Milo est tué d'une balle dans la tête, mais Jack, Nadia et Morris, aidés par Doyle, parviennent à reprendre le contrôle de la cellule.

En plein bras de fer avec la Russie, qui menace d'attaquer une de leurs bases militaires, Daniels accepte de passer un accord avec Philip Bauer : Josh contre la pièce électronique. Karen demande à Bill de l'aider à stopper l'échange et libérer Jack, détenu pour l'empêcher d'agir. Mais ils arrivent trop tard : Doyle est blessé et Josh, amené par les hommes de Philip sur une plate-forme pétrolière au large de Los Angeles.

 

Alors qu'un un sous-marin chinois va venir les récupérer, Cheng et eux, Daniels lance deux avions pour détruire la plate-forme, afin de calmer le Président russe. Jack et Bill volent un hélicoptère de la CTU et avec l'aide de Nadia et Morris, arrêtent Cheng et récupèrent Josh. Blessé par son petit-fils, Philip est laissé sur place, tué dans l'explosion.

Après s'être évanouie, Chloé apprend qu'elle est enceinte. Daniels, qui a réalisé la difficulté de sa mission, laisse Lennox le convaincre d'abandonner les charges contre Karen et Bill, qui en échangent démissionneront.

Jack décide de ne pas revenir à la CTU. Il va rendre visite à Heller en réponse à ce qu'il lui a dit plus tôt sur Audrey. D'abord enragé, il comprend la vérité : elle ne sera jamais en sécurité avec lui. Il va lui faire ses adieux, tandis qu'elle dort profondément. Le jour n'est pas encore levé, et Jack va observer l'océan.

 

  

EN BREF : Il avait fallu que David Palmer soit tué pour déclencher la saison 5, il faudra une bombe nucléaire qui explose sous les yeux de Jack pour le contraindre à mener la saison 6. La démesure est le maître mot de cette affreuse sixième saison, qui s'engouffre sans hésitation dans le tunnel de l'absurde creusé par la précédente. Amérique fasciste, seconds rôles crispants (Sandra Palmer, Morris, Nadia, Milo, Marilyn, Doyle) sans oublier la famille Bauer, grand ennemie de la saison avec un frère et un père pas crédibles pour un sous, lancés par la force du désespoir pour donner une nouvelle dimension au héros : tout semble artificiel, à la fois trop énorme et trop en surface, si bien qu'on cherche comme Jack une raison de continuer.

L'affreuse saison 6 restera sans conteste comme l'une des pires années de 24 heures chrono, célébrée par une nonchalance scénaristique qui confine au cynisme absolu - variations sur les mêmes scènes, mécanique politique poussive, etc. Même le producteur Howard Gordon avouera que « la série a pris un très mauvais tournant à la saison 6 » tandis que Kiefer Sutherland lâchera : « On a eu une période difficile avec beaucoup de spectateurs à la saison 6 ».

Le meilleur de la saison est concentré dans la dernière ligne droite de la série, du retour d'Audrey à la plate-forme pétrolière. Mais même ce climax a moins d'allure que les moments les plus faibles de la saison 5. Comme prévu, le plus excitant sera de voir Jack Bauer tomber plus bas, revenu d'entre les morts pour affronter une nouvelle fois son destin morbide et perdre à nouveau sa dignité humaine.

 

Rendez-vous demain pour un nouvel épisode consacré à Audrey Raines et son père James Heller,  deux personnages majeurs de retour dans Live Another Day.

 

Tout savoir sur 24 heures chrono

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Hans Kouamé
08/12/2019 à 11:47

La saison 6 n'a pas du tout réussi. C'est totalement impensable que Curtis Manning soit tué. Vous savez, le cinéma est comme le spory. De la même manière dont beaucoup de gens supportent une équipe à cause d'un seul jour, on aime aussi certains films à cause de certains personnages. Pour moi, Curtis Manning fait partie de ce type de personnage. Le tuer est désastre, et cela peut créer un désamour entre les téléspectateurs et la série. La mort de Manning a enlevé en moi l'envie de continuer à regarder 24 h chrono. Tout comme Curtis, faire mourir des personnages essentiels tels que Jack Bauer, Chloé O'Brain, Tony Almeida et même Bill Buchanan et Audrey Raines est pour moi une grosse erreur à ne pas commettre. En l'occurrence, Audrey ne devrait pas mourir dans la saison 9. Deuc de mes personnages essentiels sont morts, et cela ne me donne plus envie de regarder la série.

votre commentaire