24 heures chrono : L'électrochoc saison 5

Geoffrey Crété | 24 avril 2014
Geoffrey Crété | 24 avril 2014

Ecran Large lance le 24 news chrono : un marathon d'articles pour fêter le retour de Jack Bauer le 5 mai, dans la saison 9 intitulée Live Another Day. 24 jours et 24 news pour revenir en détail sur la série culte 24 heures chrono : sa naissance, ses héros, son évolution, ses moments marquants, mais aussi ses failles et ses polémiques. "Damn it !" 

J-12

 

Episode 13 : L'électrochoc saison 5

 

Lieu : Los Angeles. 18 mois après la saison 4.

Période : 07:00 à 07:00

Menaces : Jack accusé du meurtre de David Palmer ; Walts Cummings ; Christopher Henderson ; le Président Charles Logan ; Graem Bauer ; les Chinois.

Moments clés : Palmer assassiné ; Michelle tuée, Tony gravement blessé ; Chloé sauvée par Jack ; Audrey retrouve Jack ; la CTU attaquée ; Edgar tué ; le Vice-président apparaît pour conseiller Logan ; Kim annonce à son père qu'elle ne veut plus le voir ; Karen Hayes arrive à la CTU ; Tony meurt après avoir voulu venger Michelle ; Heller survit à un accident de voiture ; Martha se rapproche d'Aaron ; Chloé fait réengager son ex-mari Morris ; Logan est arrêté ; Jack est enlevé par le gouvernement chinois.

Baromètre Jack : "Cette fois, c'est personnel". L'assassinat de David Palmer, évité dans la saison 1, renvoie Jack à ses propres limites, mises à l'épreuve avec Logan, symbole de la démocratie bafouée. A l'image d'un faux happy end romantique, où le symbole Kim est utilisé par les Chinois pour le capturer. Un événement qui ouvre la deuxième période de 24 heures chrono.

 

Audiences US moyennes : 13 millions (avec un record à 17 millions pour le premier épisode)

Diffusion : 2006.

 

Lorsque David Palmer est assassiné sous les yeux de son frère Wayne, que Michelle Dessler est tuée à cause d'une bombe posée sur sa voiture et que Tony est gravement blessé en voulant la secourir, Chloé comprend que quelqu'un essaye d'éliminer tous ceux qui ont aidé Jack Bauer à mettre en scène sa mort pour échapper au gouvernement chinois. Poursuivie, Chloé appelle Jack, qui a commencé une nouvelle vie sous un nouveau nom auprès de Diane et son fils Huxley. Il revient à Los Angeles pour sauver Chloé et apprend qu'il est accusé du meurtre de ses amis. Il convainc Wayne Palmer qu'il est innocent et comprend avec lui que David a été tué parce qu'il avait découvert une information capitale.

Le Président Charles Logan s'apprête à recevoir son homologue russe, Yuri Suvarov, pour finaliser un accord contre le terrorisme. Leur rencontre est marquée par une prise d'otage dans un aéroport de Los Angeles, où un groupe de terroristes mené par Vladimir Bierko menace de tuer des innocents jusqu'à ce que Logan abandonne son accord avec la Russie. Jack, qui a suivi une piste jusqu'à l'aéroport et s'y retrouve enfermé, aide la CTU à libérer les otages. Mais il découvre que tout ceci n'a été qu'un écran de fumée pour cacher le vol de 40 tubes de Sentox, un gaz neurotoxique. Le chef de cabinet de Logan, Walt Cummings, travaille avec les terroristes afin que le gaz soit libéré en Russie, pour profiter de l'accord anti-terroriste sur le territoire russe.

La CTU, dirigée par Bill Buchanan, passe sous les ordres d'un émissaire de la Division, Lynn McGill. Audrey Raines, qui travaille toujours pour la Défense dans la cellule, retrouve Jack, qu'elle croyait mort comme les autres. Spencer, un nouvel analyste qui a une relation avec Chloé, est manipulé par sa hiérarchie pour permettre à un homme d'infiltrer la CTU afin d'éliminer Jack, sur les ordres de Cummings. 

La femme de Charles Logan, Martha, est choquée lorsqu'elle apprend la mort de son ami David Palmer. Elle s'inquiète par ailleurs puisqu'il l'a appelé la veille afin de venir discuter avec elle d'une affaire de première importance. Lorsqu'elle tente d'alerter son mari, Cummings s'arrange pour masquer les preuves de sa conversation avec Palmer. Connue pour son état mental instable et dépressif, la Première Dame est contrainte de se taire lorsque son mari menace de la renvoyer en hôpital psychiatrique si elle ne se ressaisit pas.

Avec l'aide d'Aaron, l'ancien garde du corps de Palmer, Jack va interroger Cummings, qui avoue sous les yeux du Président qu'il a aidé les terroristes. Ces derniers ayant compris qu'il a essayé de les manipuler, ils s'emparent du gaz neurotoxique. Alors que Mike conseille à Logan de cacher la traîtrise de Cummings, Martha s'y oppose et juge indispensable de dire la vérité au public. Mais le suicide de Cummings la force à accepter de mentir. Lorsque Logan donne l'itinéraire de Suvarov aux terroristes pour éviter un nouvel attentat, elle décide de monter dans leur voiture, forçant ainsi le Président à éviter de participer à l'assassinant des Russes. Le convoi est attaqué, mais personne n'est blessé. En outre, le Vice-président Hal Gardner tente de convaincre Logan de passer la loi martiale pour protéger les citoyens.

 

Photo saison 5

 

L'enquête de Jack le mène vers Christopher Henderson, un ancien collègue qui a perdu sa place à la CTU lorsque Jack a révélé qu'il revendait des informations. Après l'avoir amadoué, Henderson tente de le tuer : Jack échappe à la bombe mais celle-ci détruit toutes les preuves. Ramené à la CTU pour être torturé, Henderson résiste. Entre temps, Jack, qui s'est fait passer pour un expert en programmation afin de rencontrer les terroristes, empêche in extremis la libération d'un tube dans un centre commercial.

Pour immobiliser la CTU, et à cause d'une erreur de McGill, les terroristes libèrent un tube de Sentox dans les locaux. La moitié du personnel est tuée, parmi laquelle Edgar Stiles, qui s'écroule sous les yeux de Chloé, Audrey, Jack, Buchanan et Kim, qui est venue revoir son père qu'elle croyait décédé. Grâce au sacrifier de McGill, la CTU est décontaminée. Kim, qui a survécu avec son nouveau compagnon, annonce à son père qu'elle ne souhaite plus le voir. Tony, entre temps sorti de son coma avec un désir de venger Michelle, essaie d'éliminer Henderson : celui-ci s'échappe après l'avoir tué.

Après cette crise, la CTU est absorbée par la Sécurité Nationale. Karen Hayes reprend le contrôle des opérations. Jack collabore avec Theo Stoller, un agent allemand qui le mène jusqu'à Collette Stenger, qui a un lien avec Bierko. Une fois capturée, celle-ci affirme à Jack qu'Audrey lui a vendu des informations. La CTU commence à la torturer pour la faire parler, mais Jack oblige Stenger à avouer qu'Audrey a été utilisée pour détourner l'attention de la prochaine cible de Henderson : une centrale de gaz. Jack les arrête à temps et capture Bierko.

Grâce à Wayne Palmer, Jack découvre que le Président Logan se cache derrière la crise (il travaille avec le mystérieux Graem, qui reste en coulisses). Le frère de David, pourchassé par des mercenaires, révèle à Jack que sa source est Evelyn, l'assistante de la Première dame. Elle accepte de les aider s'ils libèrent sa fille, kidnappée pour la réduire au silence.

Henderson est capturé à nouveau mais il a donné l'enregistrement au co-pilote d'un avion. Jack embarque dans la soute et prend l'avion en otage pour récupérer la preuve. Logan est prêt à abattre l'avion sous couvert de risque d'attentat mais Jack y échappe en obligeant le co-pilote à atterrir sur une autoroute. Mike, qui assiste à tout ceci, devient de plus en plus suspicieux face aux décisions de Logan.

Jack met ainsi la main sur un enregistrement qui accuse directement Logan. Il demande à Audrey d'arranger un rendez-vous avec son père, le Secrétaire d'Etat à la Défense James Heller, pour que Logan soit arrêté. Mais Heller décide de stopper Jack : pour éviter un scandale qui va traumatiser l'Amérique, il préfère aller voir Logan pour l'obliger à démissionner en silence. Entre temps, Henderson et ses hommes récupèrent l'enregistrement après avoir blessé Audrey, laissant Heller moyen de pression. Poursuivi par les hommes de Henderson, qui demande l'enregistrement à Jack en échange de sa vie, il décide de jeter sa voiture dans un ravin afin d'aider à faire tomber Logan. On apprendra par la suite qu'il a survécu.

Alertée par les décisions insolites de Logan, qui a mobilisé la CTU puis l'armée pour arrêter Jack, Karen Hayes accepte de travailler avec Buchanan, Audrey et Chloé, unis face à Logan. Mais Miles Papazian, le bras droit de Karen, utilise la situation pour servir ses ambitions : il détruit l'enregistrement pour aider le Président. Chloé s'arrange 

Avec l'aide de Henderson, Jack stoppe Bierko, qui a pris possession d'un sous-marin russe et compte utiliser ses missiles. Une fois la mission accomplie, Bierko tente de tuer Jack. Mais celui-ci l'avait prévu et ne lui a pas donné une arme chargée. Il le tue.

Sur les conseils d'Aaron, Martha va dire la vérité sur son mari à Mike. Il demande à Martha de le retarder afin que Jack puisse s'infiltrer dans l'hélicoptère censé le ramener à Washington. Grâce à Chloé, qui a fait réengager son ex-mari Morris pour l'assister, Jack l'amène dans un bâtiment désaffecté pour lui soutirer des confessions, mais il est arrêté avant d'y parvenir. En réalité, il a placé un micro sur le Président pour que Martha lui fasse avouer ses crimes. Face au cercueil de Palmer, il est arrêté.

Alors qu'il retrouve Audrey, Jack est kidnappé par le gouvernement chinois.

 

EN BREF : La saison 5 n'y va pas de main morte pour réanimer le public. Après une molle saison 4, 24 heures chrono entre pour de bon dans une nouvelle période avec une violence spectaculaire. Poids scénaristique dans la saison 4, David Palmer se transforme en moteur dramatique dès le premier épisode, où sa mort servira de motif à Jack ("Cette fois, c'est personnel"). Suivi dans la tombe par Michelle, Tony (en apparence), Walts Cummings, Edgar, Lynn McGill ou encore Henderson, Palmer prouve, pour le plus grand plaisir des spectateurs, que seul Jack est intouchable sur l'échiquier du Mal.

Après l'insipide Président Keller de la saison 4, Charles Logan apporte un nouveau souffle à la sphère politique de la série. Au-delà de sa nature machiavélique révélée en fin de saison, il offre d'excellentes intrigues, d'autant plus passionnantes qu'elle sont traitées d'une toute autre manière que les années précédentes. A ce titre, le personnage de Martha Logan, inspiré par Martha Beall Mitchell, qui a participé à la chute de Nixon, restera sans aucun doute comme l'un des meilleurs de 24 heures chrono.

Conséquence directe de ce désir de réécrire la mythologie : un manque de nuances sensationnel. David Palmer a été un héros ? Logan sera un monstre qui aide des terroristes. Sherry a été rigide et machiavélique ? Martha sera une femme inconsciente dans sa quête de vérité. Kim doit comprendre que la mort rôde autour de son père ? Elle sera piégée dans la CTU avec un gaz qui tue en 24 secondes chrono. Pour le meilleur et parfois le pire, la saison 5 ouvre une nouvelle page dans l'histoire de la série qui, à partir de là, ne cessera de repousser ses propres limites pour survivre, quitter à sombrer dans l'absurde. Mais impossible de ne pas accorder à cette cinquième année tonitruante (d'une efficacité absolument redoutable dans sa première moitié) une place de choix dans l'intégrale de 24 heures chrono.

 

Rendez-vous demain pour un nouvel épisode consacré à Chloé O'Brian, l'un des personnages les plus cultes de 24 heures chrono.

 

commentaires

Jonathan_89
26/02/2018 à 11:28

La saison 5 est bien ficelée, elle apporte beaucoup de morale, de réflexion, de rebondissements, d'intrigue et les personnages y sont attachants et charismatiques, la plupart des acteurs sont doués. En cela, elle est clairement novatrice par rapport aux saisons précédentes, elle offre un nouveau cadre puisqu'elle démarre sur la mort brutale de l'un des personnages les plus importants et les plus attachants de la série (David Palmer).

Or, ce qui est dommage c'est la saison 6 ! D'abord, on revient aux méchants russes et aux méchants arabes, caricaturaux à souhait... Scénario très "bateau", sans innovation. Ensuite, la dimension familiale qui n'est clairement pas du tout crédible. Je veux bien que le premier employeur (Henderson) de Jack puisse être impliqué, mais de là à ce que son frère et son père conspirent contre lui, il n'y a qu'un pas. La ficelle est trop grosse... Heureusement, pour la saison 5, on restait dans l'ignorance complète de qui était ce Graem. Cela me faisait penser à la fin de la saison 2, où les véritables conspirateurs n'étaient pas encore connus du public. D'ailleurs c'était à mon avis une bêtise de passer sous silence l'enquête et l'arrestation de ces individus dans la saison 3 (même si la saison n'était pas mauvaise pour autant en fin de compte). Mais pour le coup, la part d'intrigue qui reste à la fin de la saison 5 sur l'identité réelle et le rôle de Graem sauve la crédibilité de la saison, et c'est intelligemment pensé.

Or, ce n'est pas le cas de la saison 6, qui est précipitée, bâclée, alors qu'on aurait pu faire beaucoup mieux, il y avait de quoi faire un scénario plus intéressant. C'est bien pour cela qu'elle a été et qu'elle reste la moins appréciée des fans de la série (dont je fais partie par ailleurs).

La saison 7 (en demi-teinte en ce qui me concerne) est en revanche plus intéressante au sens qu'elle achève en quelque sorte de résoudre l'intrigue de la saison 5. Certes, certains éléments sont assez peu crédibles, comme la prise d'otages de la Maison-Blanche, bien trop facile et trop "grosse", d'autant que, normalement, de tous temps, les dictateurs ne se salissent pas les mains eux-mêmes, ils préfèrent envoyer leurs hommes de main ou leur armée faire le "travail" à leur place. S'accrocher au pouvoir, c'est d'abord éviter de s'exposer... Aussi, certes, le fait de faire revenir son ancien ami Tony Almeida et d'en faire finalement un "méchant" obsédé par la vengeance, quitte à tuer des innocents, n'était pas la meilleure idée qu'il soit même si l'acteur est sans doute de talent et que la manière dont il a été exploité n'est pas forcément mauvaise sous tous les angles.

Néanmoins, cette saison met en lumière d'autres individus d'un complot manifestement plus vaste. Notamment la fin de la saison m'a beaucoup captivé avec une belle intrigue et des acteurs très doués. Là encore, il est dommage de voir qu'à l'instar de la fin de la saison 2, la partie la plus intéressante du dénouement est une fois de plus passée sous silence (l'interrogatoire d'Alan Wilson, le dévoilement des autres protagonistes du complot, l'enquête, etc) dans une saison 8 qui bifurque directement sur une nouvelle intrigue où un président étranger est attaqué sur le sol américain avec derrière un complot russo-arabe cette fois bâti sur des enjeux plus politiques (même si le scénario est sans doute très intéressant et cette fois assez crédible).

La saison 9, tirée d'un concept abrégé de la série, si elle a évidemment sa dose de suspens, d'intrigue et qu'elle apporte des éléments nouveaux, part carrément dans tous les sens et n'est pas très réaliste ni crédible scénaristiquement parlant, en plus d'être trop "personnelle" à l'instar de la saison 6 (pourquoi faire de Cheng, cette fois-ci l'ancien tortionnaire chinois de Jack, le conspirateur principal ?). On peut aussi y déplorer la précipitation dans laquelle elle s’échafaude... Dommage, car là encore on pouvait exploiter beaucoup mieux ces éléments, de la même manière qu'on n'a jamais su ce qu'était devenue certains comme Mandy. Ainsi, en tant que fan, on comprend mieux pourquoi le "24h chrono" tel qu'il était n'attirait plus autant de spectateurs dans cette dernière saison. À la fin, on tournait en rond, tant en termes de scénario que des personnages (à qui on finissait par attribuer tous les rôles).

J'ai cru comprendre que le concept n'était pas mort, soit. J'espère juste qu'un reboot sous une nouvelle forme avec de nouveaux acteurs saura renouveler le genre ;)

votre commentaire