Mad Men saison 7 épisode 1 : Avis

Geoffrey Crété | 14 avril 2014
Geoffrey Crété | 14 avril 2014

Première escale vers la fin de Mad Men avec la première partie de la saison 7, scindée en deux. Le premier épisode, Time Zones, rouvre doucement les pages du fabuleux livre de Matthew Weiner pour replacer les personnages des deux côtés de l'Amérique.

ATTENTION SPOILERS

Avis :

"Vous êtes prêts ? Parce que je veux votre attention. C'est le début de quelque chose."

Les premières secondes de cette ouverture, placée sous le signe des faux-semblants puisqu'un publicitaire, regard caméra, s'adresse à la fois à Peggy et au spectateur, rappelle d'emblée que le soleil se couche sur le monde de Mad Men. Le crépuscule menace les héros : dès que la lumière se cache, Roger réalise son malheur, Megan ne résiste plus à ses nerfs, Peggy s'écroule. Don, lui, échappe à une nouvelle aventure (Neve Campbell, inattendue mais charmante) grâce aux premiers rayons du soleil qui se lève sur New York, mais se vautre dans sa misère une fois la nuit retombée. Les héros de Mad Men ne sont pas des vampires : ils fuient au moins autant l'obscurité que leur reflet dans un miroir. De quoi comprendre l'importance du mythe californien dans la série au fil des saisons.

Peu de surprises par ailleurs dans cette première page de l'ultime chapitre, éparpillé sur les deux côtés des Etats-Unis pour ne pas perdre la trace des personnages. La valeur de la série a toujours reposé sur la ténacité de ses enjeux, la distance et donc, la résistance. Seule certitude confortable : l'étau se resserre sur Don et Peggy, les deux hémisphères du cerveau de Mad Men.

Hormis l'absence notable de Betty, dispensable depuis quelques temps malgré la dimension iconique de son personnage, ce premier épisode semble préparer la chute attendue d'un empire. Il faudra patienter jusqu'à 2015 pour voir la fin de Don Draper, condamné à s'éteindre dans la réussite comme dans l'échec. Pour le moment, Mad Men a rouvert ses portes pour 8 épisodes, avec un très attendu mid-season finale exigé par Matthew Weiner, qui n'aura donc aucune excuse en cas de saison 7 ratée.

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Palepa
18/07/2015 à 08:44

18 fe9vrier 2008pour en revenir sur le noauveu look du joker jai vu quelque nouvelles tof et je trouve qu il a un pure style , bien flippant je dirais meme . le joker de Nicholson etait classe tres propre sur lui avec presque de l elegance vu qu il est plus vieu comme celui qu on vois dans la veille serie des annee9 60 (je sais c est pas une reference mais bon) :s celui de Ledger est beaucoup plus jeune deja et e0 l air d etre plus flippant et derangant pour moi il ce rapproche beaucoup plus du joker qu on a pu voir dans les comics, le barge fini quoi maintenant reste a savoir comment joue Ledger mais comme je l ai dit dans mon precedent com je lui fait confiance :p j espere juste que le noauveu joker sera plus psycopathe flippant et plus sonbre que rigolo a faire des boufonnerie mais bon d apres les photos je pense que c est en bonne voie :) d ailleur je crois qu on appere7ois aussi "Two Face" dans le film,j ai vu des noauveu screenshot et il me senble qu on le voit enfin on verra bien maintenant reste a savoir si ils en feront un 3eme avec "Le Pingouin" :) comme mechant juste pour voir a quoi ressenblerait son noauveu look :p .mais e7a c est pas encore fait

votre commentaire