House of cards, S2 Ép2 : verdict

Simon Riaux | 18 février 2014
Simon Riaux | 18 février 2014

Après une entame caricaturale et faiblarde, House of cards se doit de redresser la barre. Il est l'heure de découvrir si Kevin Spacey a toujours les dents longues dans ce verdict sur le deuxième épisode d'une nouvelle saison attendue.


Attention SPOILERS


Résumé :

Franck Underwood est officiellement nommé vice-Président et entame enfin une confrontation digne de ce nom avec Raymond Tusk. Parallèlement, il entreprend de former celle qui le remplacera au poste de Whip et qu'attend une décision lourde de conséquences. De son côté Lucas plonge dans la paranoïa et décide de tout faire pour piéger Underwood.


Avis :

Il y a du mieux, mais ce n'est pas encore ça. Carl Franklin n'étant pas David Fincher, on finit par s'habituer au style maîtrisé mais sans éclat de cette nouvelle saison, qui demeure au-dessus de la moyenne. Heureusement, les joutes politiques et dilemme moraux font leur retour, donnant à cet épisode plus de saveur que le précédent, tandis que nous découvrons un nouveau personnage féminin très intéressant. L'intrigue du côté de Lucas nous inquiète en revanche beaucoup. Traité comme un sociopathe monomaniaque, le journaliste est un cliché sur pattes dont le traitement est source de rires plus que de suspense. On espère que les scénaristes vont rapidement mettre fin à cet arc ou le charpenter un peu, sans quoi il risque de parasiter et amoindrir toute la saison.

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire