True Detective, S1 Ep1 : Verdict

Christophe Foltzer | 17 février 2014
Christophe Foltzer | 17 février 2014

Série phénomène de ce début d'année, True Detective annonce le grand retour d'HBO sur le devant de la scène après quelques années dans l'ombre d'AMC et Showtime. Diffusée en France en J+1 par OCS City, nous vous proposons un résumé complet du premier épisode ainsi que l'avis de la rédaction.

 

Attention SPOILERS

 

Résumé :

Louisiane, 1995. Près d'un champ de canne à sucre, le corps d'une jeune femme est retrouvé nu, prostré, des bois de cerf sur la tête et une spirale peinte dans son dos. A côté d'elle, une petite pyramide de branches, "un piège pour attraper les oiseaux, ou le Diable" expliquera plus tard un prêtre. Les inspecteurs Marty Hart et Rust Cohle sont chargés de l'enquête et autant dire qu'ils n'ont pas vraiment de piste solide. Hart, flic-modèle rationnel, bon père de famille, chrétien, à cheval sur les principes, éprouve quelques difficultés à collaborer avec Cohle, fraîchement débarqué du Texas, lunaire, énigmatique, éthéré, dépressif et intuitif. D'autant que Cohle, invité à diner chez Hart pour le présenter à sa femme, s'y pointe sévèrement émêché. Il confiera à la femme d'Hart qu'il a été marié mais que cette union n'a pas survécu à la mort de leur fille. Ce qui expliquerait son penchant pour l'alcool, les tranquillisants et ses insomnies à répétition.

2012. Cohle et Hart sont interrogés sur l'affaire séparément. On apprend que Hart a quitté la police il y a plusieurs années pour ouvrir une société de sécurité privée tandis que Cohle, maigre et négligé, a repris son job de flic en 2010 (après une longue pause) et passe ses jours de congé à boire. Tous deux racontent que l'affaire avait fait grand bruit à l'époque au sein de la communauté très croyante et que la victime s'appelait Dora Lange. Une junkie paumée, condamnée pour raccolage dont l'ex-mari emprisonné raconte qu'elle l'a plaqué pour devenir nonne après avoir rencontré un "roi". Les deux inspecteurs s'intéressent bientôt au cas de Marie Fontenot, une petite fille disparue 5 ans plus tôt et dont l'affaire a été étouffée. Ils sont parasités par le Révérend Tuttle qui, avec l'aide de son cousin gouverneur, souhaite créer une unité spéciale chargée d'enquêter sur les crimes anti-chrétiens. 

Tandis qu'Hart dévoile qu'il y a eu un clash entre Cohle et lui et qu'ils ne se sont pas parlé depuis 10 ans, l'autre détective avoue avoir trouvé la même pyramide de branches chez l'oncle de la petite Marie Fontenot, liant ainsi les deux affaires. Il s'adresse à ses interrogateurs et leur demande des précisions sur la vraie raison de leur présence : un nouveau meurtre rituel, similaire à celui de 1995. Chose impossible puisque le tueur a été arrêté 17 ans plus tôt...

 

Avis :

Un épisode extrêmement dense comme on peut le voir, où tous les principaux enjeux sont présentés. Presque tous les personnages importants ont droit à leur scène d'introduction et cela ne gâche en rien l'énorme plaisir que l'on a à suivre ce premier épisode. Le mérite en revient en premier lieu aux deux acteurs principaux, Woody Harrelson et Matthew McConaughey, phénoménaux, on croit sans aucune réserve à leurs personnages à deux moments de leurs vies. L'épisode impose une ambiance particulière de désolation qui fonctionne dès les premières secondes. On pense évidemment à Twin Peaks mais aussi à Memories of Murder avec un léger soupçon de Terrence Malick. Et si l'on pourrait avoir quelques réserves sur le mode de récit éclaté qui en de rares moments fait preuve d'une certaine artificialité, le jeu des époques fonctionne sans problème, on est pris par cette enquête qui s'annonce plus que nébuleuse et nul besoin de préciser qu'à la fin de l'épisode nous sommes prêts à suivre les deux inspecteurs dans leur voyage au fond des ténèbres humaines. 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire