HBO la mal aimée

Stéphane Argentin | 12 septembre 2007
Stéphane Argentin | 12 septembre 2007

La célébrissime chaîne payante américaine HBO a décidément toutes les peines du monde à renouer avec l’excellence, tant publique que critique, de ses beaux jours. L’arrivée de sa nouvelle série dramatique, Tell me you love me, pourtant précédée d’une réputation sulfureuse (les comédiens y pratiqueraient le sexe sans la moindre simulation), n’a pas vraiment enflammée les foules puisque moins d’un million de téléspectateurs ont suivi le season premiere dimanche soir, 9 septembre 2007 (910 000 pour être précis). Un score plus que mitigé qui n’a pas vraiment arrangé son lead out de la soirée, soit le season premiere de la sixième saison de Larry et son nombril, suivi par 1,2 million de téléspectateurs, soit le score le plus faible jamais atteint par la comédie de Larry David.

 

Des scores très en deçà des débuts des autres dramas récents de la chaîne : Big love (4,6 millions en mars 2006), Rome (4,6 millions en août 2005), Deadwood (5,8 millions en mars 2004) ou encore John from Cincinatti (3,4 millions en juin 2007). De toutes ces fictions, seule la première vient d’être reconduite pour une troisième saison (cf. news), Rome, Deadwood et John from Cincinatti ayant été mises au placard respectivement au bout de deux, trois et une saison.

 

Source : Hollywood Reporter & Variety

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire