L’'anatomie des femmes au foyer

Stéphane Argentin | 14 février 2006
Stéphane Argentin | 14 février 2006

Déjà la semaine passée, Grey's anatomy, la nouvelle série médicale qui cartonne actuellement aux États-Unis au point de devancer Urgences à l'audimat, et que l'on découvrira très bientôt en France (TF1 ayant acheté les droits de diffusion), avait bénéficié du « deuxième effet Super Bowl » en atteignant les 38 millions de téléspectateurs pour l'épisode diffusé juste après la finale de football américain sur la chaîne ABC, soit le score le plus élevé depuis le final de Friends en mai 2004 qui avait attiré pour sa part quelques 51 millions de téléspectateurs.

 

Dimanche soir, 12 février 2006, le nouvel épisode de Grey's anatomy a attiré cette fois quelques 25,3 millions de curieux, soit 3 millions de téléspectateurs de plus que le show numéro un outre-Atlantique diffusé au cours de l'heure précédente sur la même chaîne : Desperate housewives. L'anatomie médicale est ainsi devenue pour la première fois de son histoire plus convoitée que celle des femmes au foyer désespérées. Un constat qui n'est finalement que la conséquence (in)directe de la deuxième saison de Desperate housewives, passablement décriée sur le plan qualitatif depuis son redémarrage à l'antenne en septembre dernier.

 

Source : Hollywood Reporter

 

Tout savoir sur Grey's Anatomy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire