Succession : la saison 4 du Game of Thrones moderne de HBO promet encore plein de trahisons

Axelle Vacher | 28 juin 2022 - MAJ : 28/06/2022 15:45
Axelle Vacher | 28 juin 2022 - MAJ : 28/06/2022 15:45

La nouvelle série phare de la chaîne HBO, Succession, vient de lancer la production de sa quatrième saison, et ça promet du lourd.

Phénomène simultanément captivant et inattendu, Succession a su, au fil des ans et des saisons, s'imposer comme la digne héritière de l'autre gros succès de sa chaîne mère, Game of Thrones. Pourtant, la série créée par Jesse Armstrong ne figure ni dragons ni inceste, et a le mérite, du moins pour le moment, de ne pas avoir ruiné la quasi-intégralité de ses personnages au moyen d'une ultime saison plus disgracieuse que le paysage politique actuel.

Diffusée pour la première fois à l'occasion du Festival Série Mania en 2018, la série a depuis amplement su déployer sa richesse scénaristique et imposer son statut de proposition d'exception. Mêlant le drame psychologique à la comédie noire sur fond de sempiternelles quêtes de pouvoir, les diverses frasques de la famille Roy seront bien de retour pour une quatrième saison légitimement très anticipée.

 

Succession : Photo Brian CoxLogan Roy après avoir poignardé toute sa famille dans le dos

 

Achevée sur un lot bien fourni de trahisons et autres coups bas en tout genre, le final de la saison précédente engageait une myriade de perspectives narratives plus intrigantes les unes que les autres, et fertilisait une bonne fois pour toutes le terrain d'une division familiale que ne manqueront sans doute pas d'adresser ces nouveaux épisodes.

Et l'attente ne devrait par ailleurs plus trop durer. En effet, selon un récent post sur le compte Twitter de la série, le tournage de la quatrième saison a débuté ce lundi 27 juin. Commandée par la chaîne pour dix épisodes (soit un de plus que sa prédécesseuse) lesquels seront dirigés en partie par Mark Mylod (Sex List, Game of Thrones), cette nouvelle salve devrait donc s'articuler autour de la vente du conglomérat médiatique Waystar Royco au jeune visionnaire Lukas Matsson, qu'interprète Alexander Skarsgård depuis la saison précédente.

Un projet de vente qui, loin de faire l'unanimité au sein du clan Roy, dont chacun des membres appréhende déjà les conséquences, ne pourra qu'occasionner moult jeux de pouvoirs et autres coups bas divers entre le patriarche et le reste de la famille.

 

Succession saison 1 : photo 1Une dynamique familiale faussement soudée

 

En l'état actuel des choses, peu d'informations ont été communiquées au regard de cette nouvelle saison. On sait toutefois que les acteurs principaux de la série ont bel et bien été confirmés au casting, et que d'autres noms devraient se greffer à l'affiche dans les jours qui viennent. Et si aucune date de diffusion n'a pour le moment été avancée par la chaîne, il y a cependant fort à parier qu'elle aura lieu courant 2023 sur HBO (et OCS pour les spectateurs de l'Hexagone).

Quid désormais de la suite des hostilités ? Dans un entretien conduit par Variety, Jesse Armstrong a délibérément choisi de ne pas se répandre en détail : "Je ne pense pas que la série devrait durer indéfiniment, mais pour le moment, on s'en amuse toujours". De quoi assurer à la famille Roy quelques beaux jours devant elle, et peut-être même, s'épargner le fameux syndrome de la saison de trop.

Tout savoir sur Succession

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fuck off
29/06/2022 à 21:18

En rien surestimée. Peu de séries ont ce niveau d'écriture que ce soit le scénario ou les dialogues. Les acteurs sont tous excellents, le monstre Brian Cox en tête. La musique élégante est la cerise sur le gateau. J'ai hâte de voir la prochaine saison, le showrunner a toujours parlé d'en faire 4 ou 5 maximum. J'espère qu'il tiendra parole.

Tnecniv
29/06/2022 à 11:31

@ Nicococo, je trouve aussi, je ne sais plus sur quel critique j'avais lu ça, mais ils parlaient de sitcom déguisé (ce que je partage) dans le sens ou les personnages n'évoluent pas vraiment, ça revient toujours à la case départ, ce qui est assez gonflant au bout d'un moment, finalement les seules choses positives que je retiens sont quelques répliques ainsi que la mélodie du thème principal que j'ai souvent en tête, le reste tourne en rond et il faut dire que suivre cette histoire montrant des personnages aussi antipathiques peut s'avérer difficile, loin d'être mauvais, mais clairement surestimée.

Milo
29/06/2022 à 09:51

cette série et dallas nouvelle génération de parfaite prenante envoûtante avec une musique sublime
Les acteurs et actrices sont fabuleux et jouent a la perfection

Nicococo
28/06/2022 à 21:56

Série surestimée

Jérôme K.
28/06/2022 à 19:23

Cool ! Hâte de les voir... travailler (oh non).

votre commentaire