Terra Nova : le mix (très) raté entre Jurassic Park et Avatar

Lucas Jacqui | 14 juin 2022 - MAJ : 14/06/2022 16:21
Lucas Jacqui | 14 juin 2022 - MAJ : 14/06/2022 16:21

C'était la rencontre rêvée entre les dinosaures de Jurassic Park et la grande aventure d'Avatar, avec en plus Steven Spielberg à la production. Mais la série Terra Nova a été une belle déception.

La sortie du (très) mauvais Jurassic World 3 rappelle au moins une chose : tout le monde aime les dinosaures. Que ce soit dans les jeux vidéo avec Dino Crisis ou Turok, au cinéma avec la saga Jurassic Park et ses copies presque conformes, de vieux souvenirs comme Denver, le Dernier Dinosaure, ou des séries comme Terra Nova.

Créé par Kelly Marcel et Craig Silverstein, produite par Steven Spielberg, cette superproduction de la Fox a été lancée en grande pompe en 2011. Après 13 épisodes et une seule saison, elle était annulée.

 

 

 

Nombreux sont les grands noms d'Hollywood à être devenus des producteurs trainant des projets de la honte, tel que Peter Jackson et l’échec en salles de Mortal Engines, James Cameron et le bide Terminator : Dark Fate ou encore George Lucas et les ridicules séries Star Wars des années 80. Spielberg n’est pas épargné non plus avec la bancale saga Jurassic Park qui s'agite comme un Raptor sans tête. Ce n'est malheureusement pas un cas isolé pour le réalisateur de Les Dents de la Mer qui tenait en 2011 une histoire ambitieuse qui a fini en nanar, Terra Nova.

Le projet était fou, sûrement trop, et créait une attente démesurée à l’époque. Il faut dire que Terra Nova a de quoi donner envie : pour échapper à la fin de l’humanité dans un monde sans ressource, la solution est d’exploiter une brèche temporelle qui va envoyer des colons au Crétacé parmi les dinosaures. À la croisée entre Avatar (qui était sortie deux ans plus tôt), Jurassic Park et Retour vers le Futur, Terra Nova sera surtout un terrible rendez-vous manqué pour Spielberg, les producteurs de la 20th Century Fox Television et surtout le public.

 

Terra Nova : photo, Jason O'Mara, Shelley Conn, Landon Liboiron, Naomi ScottLa famille d'abord, les dinosaures peut-être après

 

retour vers la préhistoire

Le futur va mal à cause d’une pollution extrême mondialisée, mais grâce à une faille temporelle transportant 85 millions d’années en arrière, l’humanité a une seconde chance. Heureusement, la brèche ne mène pas au passé de notre Terre, mais à celui d’une autre dimension, cela permet d’éviter un effet Papillon risquant d’impacter le futur (en revanche, ils vont probablement bousiller l'avenir d'une autre humanité, mais la série ne s'intéresse pas à ce dilemme). Ainsi, la famille Shannon passe le portail - la moitié de manière clandestine - et atterrit à Terra Nova, la colonie humaine se trouvant au temps des dinosaures dirigée par le commandant Taylor (Stephen Lang).

 

Terra Nova : photo, Stephen Lang, Jason O'Mara, Terra Nova"Là c'est mon coin à champignons."

 

Loin d’être un camp peinant à repousser les attaques de carnivores massifs et survivant dans une jungle hostile, Terra Nova est un Camping Paradis en zone tropicale où la routine d’un monde civilisé persiste. École, atelier théâtre, jalousie d’un ex-amant, amourette d’adolescents, fugue pour faire la teuf dans les bois, l’ambiance dans la colonie n’est pas très dépaysante de la société moderne pour les pèlerins. Quelques dinosaures viennent parfois rappeler qu’ils existent, mais jamais ils ne volent la vedette aux vrais ennemis de Terra Nova, les Sixers. Ces anarchistes à dreadlocks sont également issus d’un pèlerinage venu du futur, mais ont monté leur propre faction après avoir quitté la colonie.

Ramassis de clichés sur des survivalistes vivant dans les bois et se peignant le visage pour se donner un côté tribal, les Sixers vont sérieusement emmerder le camp des gentils. Les vacances à la Préhistoire se changent alors en guerre de gangs pour le contrôle de la colonie. Pour le commandant Taylor, Terra Nova est un nouveau départ pour l’humanité. Les Sixers, aidés par le fils de Taylor, veulent plutôt exploiter les ressources du passé pour sauver le futur. La méchante tribu des bois arrive finalement à prendre Terra Nova, mais les héros finissent vite par les chasser et détruisent même le portail temporel. Tout lien avec le futur est rompu et la survie commence enfin... mais la série s'arrête.

 

Terra Nova : photo, Christine AdamsQuand t'as écrit "méchant" sur la joue

 

dépenser sans compter

L’idée de départ de Terra Nova vient du producteur Terry Marcel qui la raconte à sa fille scénariste, Kelly Marcel (Bronson de Nicolas Winding Refn). D’abord nommé Gondwanaland Highway, le projet écrit par Kelly Marcel est acheté par la Fox, à sa grande surprise. Alors quand Steven Spielberg se montre très intéressé par la série, la surprise est double. Pour autant, la future nommée Terra Nova s’éloigne de plus en plus de ce que la scénariste imaginait, ainsi, étant déjà peu attachée au scénario, elle quitte l'équipe créative. Si pour Kelly Marcel l’aventure avec les dinos se termine, elle n’abandonne pas l’écriture pour autant puisqu’on lui devra Cinquante Nuances de Grey, Venom, Cruella et Venom 2.

 

Terra Nova : photoLa promo était bien, au moins

 

Désormais, Terra Nova est entre les pattes de Spielberg qui voit ici l’occasion de renouer avec les dinosaures puisqu’il va les ajouter au scénario. Malgré tout, il veut que la série se détache de l’image de Jurassic Park. Le réalisateur de E.T. met donc un stop à toute envie de la Fox d’aller tourner à Hawaï, lieu de tournage de son blockbuster culte de 1993. Terra Nova sera donc filmé en Australie augmentant drastiquement les coûts de production à cause des taxes et des frais de déplacement des équipes. Autre décision de Spielberg, Stephen Lang doit être au casting ! Il se verra offrir un rôle similaire à celui de Avatar, renforçant le parallèle entre le film de Cameron et la série.

Cette vampirisation du projet par Spielberg va considérablement alourdir la production et la pousser vers une pente glissante. Par souci d’économie, toute la série va être tournée en même temps, épisode pilote compris. Ce dernier (scindé en deux pour la diffusion) coûte à lui seul entre 10 et 20 millions de dollars, tandis que les autres avoisinent les 4 millions, faisant de la série l’une des plus chères de l’époque. L’explosion du budget s’explique également par une pluie torrentielle qui inonde les plateaux de tournage extérieurs, ainsi que des reshoots après la sortie d’un premier trailer vu par 111 millions de spectateurs lors du Super Bowl, l'un des événements sportifs les plus suivis au monde.

 

Terra Nova : photo, Landon LiboironLa cata arrive

 

terra novelas

Lors de la promotion de la série à la grande messe geek qu'est la San Diego Comic-Con, Jose Molina, le producteur exécutif de la série clame :

« Vous allez voir une série couteuse, et vous allez voir l’argent à l’écran. »

Une remarque qui passe mal quand l’on sait que l’introduction se passant dans un futur tout en CGI baveuses est issue des scènes tournées durant le report, expliquait au The Hollywood Reporter René Echevarria, showrunner et scénariste de la série. Les effets spéciaux donnent envie de se nettoyer les yeux au gel hydroalcoolique tant ils rivalisent de laideur avec ceux de Dwayne Johnson en Roi Scorpion dans Le Retour de la Momie. Le budget énorme de Terra Nova semble avoir été mis dans une passoire, ce que ne contredira pas les visuels des armes de la série, des jouets Nerf peints en noir (ceci n'est pas une blague), et les dinosaures réduits à de la figuration.

 

Terra Nova : photoOn s'y croirait

 

Malheureusement, et amèrement, on constate au fil des épisodes que la direction que prend Terra Nova est celle d’une telenovelas. L’histoire tourne autour d’une réécriture sérieuse de la famille Simpson en colonie à Jurassic Park. Tous les clichés de la famille américaine y passent. On a la jeune fille intello moquée par son frère rebelle, enfants d'un père boy-scout parfait, et d'une mère toujours là pour aider tout le monde. Sans oublier la petite dernière censée être mignonne, mais qui déclenche une intrigue secondaire dès qu’elle est toute seule. Terra Nova inflige même une relation beau-père/gendre digne du XIXe siècle. Bref, la série a des années de retard même dans l'écriture de ses personnages.

Lors de la diffusion, les producteurs n'ont pas le temps d’espérer un succès puisque les deux premiers épisodes réunissent 9,2 millions de spectateurs. Un score acceptable, mais pas pour le budget qu'a mis une chaîne comme la 20th Century Fox Television sur la série. Et chaque semaine, la sentence se fait plus inéluctable pour Terra Nova qui voit son audience chuter de 2 millions entre son premier et dernier épisode. Pour la Fox, le pari est perdu et en mars 2012 l’annulation de la série est prononcée.

 

Terra Nova : photo"Regarde chérie, on dirait qu'il est mort à l'intérieur."

 

Terra Nova avait pour elle un high concept plus qu’enthousiasmant, malheureusement la Fox n’a pas réussi à transformer les attentes en réalité. Pourtant la série arrivait à un moment charnière des productions télévisuelles puisque la même année sortait la première saison de Game of Thrones, point de départ de la course aux séries dantesques, pendant que Netflix prenait en taille.

Dans un monde parallèle, peut-être que Terra Nova est la série phare à gros budget inspirant les cosplayers des conventions à se déguiser en dinosaures. Chez nous, cet univers si prometteur restera sur le papier tandis qu'on ne peut qu'observer sa repoussante adaptation.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lomener
14/06/2022 à 22:08

Sérieux? Une série râté ? Ba oui on peut remercier la FOX d'avoir stopper cette série ! Cette série aurait dû continuer! J'étais vraiment dégouté quand j'ai su qu'elle était stoppé ! C'était innovant pour "l'époque" et après avoir regardé 4 ou 5 fois la saison, j'ai toujours autant apprécié cette série! Il y a même eu une pétition pour qu'elle reprenne. Par contre maintenant avec Netflix on peut voir une multitude de séries pourries faire pleins de saisons ...

Bilbo
14/06/2022 à 20:16

Moi la série je la kiffé trop dommage qu'ils l ont stopper a cause de brelots qui y comprennent rien qui préfère regarder les experts, quel gâchis !!

Ceces
14/06/2022 à 20:06

Moi pourtant j'avais aimé cette série dommage même qu'ils n'ont pas fait la suite car j'étais si impatient à l'époque de voir autre chose que des séries bidons qu'on voit encore en 2022 sur des criminels et j'en passe

Damien3131
13/06/2022 à 12:40

Plus gros gâchis de tous les temps..... L'idée de départ était béton pourtant

Seraph
12/06/2022 à 21:04

C'est dommage, une super série au gros potentiel, ils auraient pu au moins faire une fin, mais non, projet complétement abandonné. Comme on dit c'est toujours les meilleures qui partent les premiers

Max Zander
12/06/2022 à 19:38

De très vagues souvenirs de cette série en dehors du fait que c'était un peu con et le fait d'avoir absolument Quaritch dans le cast. L'effet combiné des deux me donne toujours la banane quand j'entends son évocation.
De là à la revoir... Le dernier souvenir que j'en ai était qu'on était sur quelque chose du type Plus belle la vie au Jurassique (ou Telenovelas comme le dit l'article) : donc beaucoup de blabla et du social, ce qui est relativement hors propos dans leur situation. Dernier souvenir qui me conseille donc d'en rester là et de laisser cette série reposer en paix.

Mx
12/06/2022 à 19:29

Oui, enfin, même si falling skies était convenu, ct quand même plus sympa à regarder!!!

alulu
12/06/2022 à 18:47

Dommage parce que le concept était intéressant. Ça me fait penser au film, Un coup de tonnerre qui lui aussi avait un super concept mais qui est naze au final.

@Oliviou

Avec Under the dome, Falling Skies....tu as presque raison. Il n'y a que Band of Brothers qui était vraiment bien mais bon je n'ai pas tout vu.

Oliviou
12/06/2022 à 18:25

À l'exception notable de "Urgences", j'ai l'impression que Spielberg s'est toujours planté quand il a produit des séries. Je me goure ?

Benjamin
12/06/2022 à 17:43

Le problème à surtout été marketing au niveau international car en Europe comme en Asie la série n'a pas fait beaucoup parler d'elle à l'époque je les vue sur M6 sans en avoir entendu parlé et plus tard dans une interview Spielberg l'a même avouée. Ils étaient beaucoup trop confiant, certe la BA à 111 millions de vues mais c'est à l'heure d'aujourd'hui donc finalement combien de fois elle a était vue à l'époque ? C'est vraiment dommage car elle avait un énorme potentiel. Les séries de dinosaures ne sont vraiment pas nombreuses mise à part Terra Nova, Nick Cutter et les portes du temps et Primeval ( la suite de Nick Cutter) vraiment dommage donc.

Plus
votre commentaire