Le Seigneur des Anneaux : hobbits, Sauron, batailles... la série Amazon se dévoile enfin en détails

Mathieu Lapon | 11 février 2022 - MAJ : 11/02/2022 16:31
Mathieu Lapon | 11 février 2022 - MAJ : 11/02/2022 16:31

Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir a dévoilé et confirmé quelques points d'intrigues avec ses premières images.

Les deux plus grandes sagas de J.R.R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, ont eu les honneurs d'adaptation au cinéma. Est-ce qu'on allait pour autant s'arrêter là ? Certainement pas, et encore moins avec la guerre du streaming dans les parages. En 2017, la succession Tolkien, gérant les droits de l'auteur, a organisé une vente aux enchères qui, pour un aboutissement de 250 millions de dollars, a permis à Amazon de rafler le contenu des Appendices et Annexes du Seigneur des Anneaux.

Ces bouts d'histoires, bien connus pour compléter l'histoire d'Arda et de la Terre du Milieu, sont épars et loin de former une saga linéaire. Pourtant, Amazon a réussi à en tirer la série Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir. Depuis l'annonce du projet, moult théories et petites fuites ont permis d'entrevoir quels pans de la mythologie de Tolkien seront explorés. Et enfin, avec les images exclusives de Vanity Fair, on a eu quelques révélations et confirmations sur les histoires qui seront racontées dans la série.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Morfydd ClarkUne jeune Galadriel en protagoniste ?

 

On le sait depuis un moment, Morfydd Clark interprétera une jeune Galadriel, qui deviendra la fameuse Dame de la Lorien. Mais ici, elle n'est encore qu'une jeune aventurière effrontée, dont l'instinct la met à la recherche d'un mal qu'elle ressent. Durant les deux premiers épisodes de la série, nous devrions voir le personnage vagabonder sur Belegaer, la grande mer à l'ouest de la Terre du Milieu. Elle y rencontrera un Homme du nom d'Halbrand (Charlie Vickers). Sans en dire plus, Vanity Fair a expliqué que "Galadriel se bat pour le futur, là où Halbrand fuit son passé".

Le mal ressenti par l'elfe n'est autre que Sauron qui, à l'époque de la série, complote dans l'ombre. Reprenant les travaux de son maître, le premier Seigneur des Ténèbres nommé Morgoth, il a pour but d'affaiblir en coulisses les royaumes de la Terre du Milieu, et devenir l'incarnation du mal absolu qu'on connaît dans Le Seigneur des Anneaux. Quant au personnage d'Halbrand, les showrunners J.D. Payne et Patrick McKay l'ont simplement décrit comme une création originale de la série.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Photo tournageGalère en mer pour Galadriel et Halbrand

 

Cette ouverture devrait permettre à la série d'extrapoler son sujet à toutes les civilisations de la Terre du Milieu du Deuxième Âge (soit quelques millénaires avant Le Seigneur des Anneaux). D'après Vanity Fair (qui a pu voir les trois premiers épisodes), on devrait jongler entre 22 stars et de multiples intrigues. Nous retrouverons notamment les Mines de la Moria (ou Khazad-Dum), vues en ruines dans La Communauté de l'Anneau, et le royaume des nains sera "joyeux et lumineux".

Le royaume elfique et portuaire du Lindon, à l'ouest de la Terre du Milieu, sera aussi au programme. On y retrouvera un jeune Elrond, propriétaire de Fondcombe dans Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, à l'époque où il n'est qu'un simple architecte et tente de se hisser au sommet de la politique locale. Même les hobbits, pourtant pas recensés à cette époque, seront de la partie. On y verra une version nomade et protohistorique nommée "Harfoots" dans une intrigue apparemment secondaire, qui devrait raccrocher avec leur migration vers la Comté, qu'ils occuperont pour les siècles à venir.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Photo , Robert AramayoUne rétrospective qui s'annonce mondiale

 

Mais la plus grande attente, officieusement confirmée depuis un moment, c'est le royaume maritime de Numenor. Île occupée par une grande royauté d'Hommes, lointains ancêtres du fameux Aragorn, ces êtres ont été dopés par de la magie divine pour devenir les übermensch de leur race. Mais ce pouvoir accru, en plus des manipulations en interne de Sauron, vont pousser cette civilisation à la dépravation et à la trahison, jusqu'à son auto-destruction.

Numenor est souvent mise en parallèle avec la tragédie du mythe de l'Atlandide, pour ceux qui auraient encore du mal à se projeter. Et pour porter ce sombre récit, on devrait voir un jeune Isildur, parent d'Aragorn et vainqueur de Sauron, devenir petit à petit le fameux guerrier qui est parvenu à arracher l'Anneau Unique au doigt du second Seigneur des Ténèbres. Une fresque d'autant plus tragique qu'on sait qu'Isildur succombera au pouvoir de l'anneau, et permettra au Mal de perdurer. On part donc sur une sacrée ironie dramatique, avec ce personnage.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Photo , Charlie VickersUne nouvelle histoire sur les vices des Hommes

 

Même si l'enquête de Galadriel l'amènera à s'aventurer en Terre du Milieu, difficile de croire qu'elle pourra raccorder autant de lieux et d'arc scénaristiques. Pour cela, on devra plutôt miser sur le méconnu, mais pourtant capital Celebrimbor (Charles Edwards). Sans le savoir, le forgeron elfe va créer les anneaux de pouvoir, destinés à duper tous les grands de la Terre du Milieu, et les soumettre à la volonté de Sauron.

Un plan qui n'aboutira qu'à moitié (sinon, autant dire qu'il n'y aurait même pas eu l'histoire du Hobbit et du Seigneur des Anneaux), mais qui laissera néanmoins des marques indélébiles sur chacun des peuples. Comme l'a précisé le showrunner McKay : "Des anneaux pour les Elfes, des anneaux pour les Nains, des anneaux pour les Hommes, et l’Anneau unique que Sauron a utilisé pour les gouverner tous. La série conte la genèse de ces pouvoirs, et leurs effets sur chacune de ces races".

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Photo Robert Aramayo, Morfydd ClarkUn anneau pour effacer les sourires

 

D'ailleurs, de l'aveu même des showrunners, leur plus grosse trahison envers la narration de Tolkien concernera la chronologie de la série, qui compressera les événements du Deuxième Âge sur des intervalles beaucoup plus courts. Selon eux, c'était une manière d'éviter le trop-plein d'ellipses temporelles, de dynamiser le récit et de permettre une plage d'interactions beaucoup plus épiques. Payne a confié à Vanity Fair :

"On en a parlé avec la succession Tolkien. Pour être fidèle à la temporalité, il aurait fallu raconter une histoire où tous les personnages humains seraient morts entre chaque saison, vu qu’on aurait fait un saut temporel de 200 ans. Et puis les spectateurs n’auraient pas rencontré de personnages vraiment importants avant la quatrième saison. Certains fans veulent peut-être un documentaire sur la Terre du Milieu, mais de notre côté, nous allons raconter une histoire qui réunit tous ces éléments."

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Photo , Juan Antonio Bayona"Sortez du champ, vous êtes morts depuis 200 ans dans cet épisode"

 

Malgré tout, les deux créateurs de la série ont rappelé leur passion pour la Terre du Milieu. Ils en ont même profité pour répondre à une inquiétude récurrente des fans des Tolkien : se dirige-t-on maladroitement vers un Game of Thrones 2.0 au niveau du ton de la série ? Selon McKay, l'esprit du Seigneur des Anneaux sera bel et bien là, et il est hors de question de sombrer dans la "dark fantasy" de Westeros :

"C'est une série grand public, même si les plus jeunes devront peut-être se cacher les yeux de temps en temps. Nous avons beaucoup parlé du ton des livres de Tolkien. Il s'agit d'un matériau parfois effrayant – et parfois très sérieux, très politique ou très sophistiqué – mais il est aussi réconfortant, positif et optimiste. Il s'agit avant tout d'amitié, de fraternité, et d’une bande de gens modestes qui combattent les ténèbres."

Ce qui ne l'empêchera pas d'avoir une ambition aussi démesurée que celle de Game of Thrones, vu son budget faramineux. Pour voir si tous ces colossaux paris seront tenus, il faudra visionner Les Anneaux de Pouvoir, dont la diffusion commencera le 2 septembre 2022 sur Amazon Prime Video.

Tout savoir sur Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Copeau
15/02/2022 à 07:48

@Sebastien
Voilà un bel exemple de racisme ordinaire au travers d’une pathétique blague ; aussi gênant que ridicule …

Copeau
14/02/2022 à 08:52

@DO
Honnêtement vous pensez vraiment que cette « diversité forcée » (je vous cite) soit suffisante pour induire que la série change le fond et trahisse l’univers de Tolkien ? Vous parlez « d’elfe noir africains » .., vous faites preuve vous-même d’un certain manque de recul … donc être noir c’est forcément être africain ? Et puis de toute manière il n’y a pas d’afrique en Terre du Milieu ; vous reprochez aux scénariste de faire le lien avec le monde réel et vous faites la même chose finalement en parlant ainsi…. je crois que le plus sain est de prendre les choses simplement sans chercher à intellectualiser à outrance … ce sont des elfes avec une couleur de peau noir . Point à la ligne . Pourquoi y voir un changement de paradigme ; ce n’est qu’une couleur de peau … attendons de voir le résultat final de la série

GTB
13/02/2022 à 18:44

@D.O.> Il ne me semble pas avoir parlé de rejet de discussion. Et ce que vous présentez comme des arguments ne sont que de simples affirmations balancées avec aplomb. Mais je vous rejoins sur le manque d'envie de pousser plus avant l'échange sur les sujets abordés.

Kobalann
13/02/2022 à 16:05

C'est quoi votre problème le modérateur d'ecranlarge ???

D.O.
12/02/2022 à 23:16

@GTB
Rien de plus agaçant que les méta-arguments sur la façon dont se déroule un échange. Je défends mon opinion par des arguments, Simon fait de même, et je crois que personne n'est assez stupide (sauf vous ?) pour confondre la défense d'une opinion et le rejet de la discussion. Par ailleurs, je vous mets au défi de me trouver une représentation catholique officielle (pas un délire de bâtisseur de cathédrale ou d'artisan en vitrail isolé) qui montre un sexe féminin ou un phallus. C'est vraiment agaçant cette manie française d'abaisser son interlocuteur à son niveau.

@Simon Riaux

Je crois qu'aucun de nous n'a envie de débattre longuement. Je répondrai brièvement :
- Vous avez sous-entendu qu'il n'y aurait pas de nudité, car "représentation de la sexualité blabla". Mais passons, et admettons que vous vous êtes seulement mal exprimé.
- Cette manie de prendre les gens de haut tout en professant sa bêtise est vraiment risible et irrespectueuse. Je vous ai cité quelques auteurs qui ont écrit sur les notions de vie sexuelle, pornographie et profane (dont Eliade qui a consacré un bouquin référence sur le sujet) et vous me renvoyez au Cantique et aux Évangiles, comme si je ne les avais pas lu, et comme s'ils suffisaient pour traiter la question (d'ailleurs le Cantique n'est même pas spécifique au catholicisme....). Vous montrez juste une certaine inculture si ce sont vos seules références...
- Je précise : vos opinions (qui ne sont tout de même pas un secret puisque c'est votre boulot que de les donner ; le simple fait que l'article de votre site ne traite à aucun moment de la diversité forcée qui frappe n'importe qui dans les premières photos montre votre biais idéologique) sont dans l'air du temps des intellectuels car "il y a des idées tellement absurdes que seuls des intellectuels peuvent y croire". Les masses ordinaires qui encore de la Décence Ordinaire sont effectivement en désaccord, mais elles n'ont pas le pouvoir et ne passent pas sur Canal. Vous savez pertinemment que da's votre métier il ne faut surtout pas ne pas avoir d'opinion. Je ne donne pas cher de votre peau si vous ne donnez pas de gage de partialité contre Trump, Le Pen, le gouvernement chinois ou les "antivax".
- Enfin, ce que vous ne comprenez pas, c'est qu'il ne s'agit pas d'un changement de forme mais bien d'un changement de fond et c'est bien ce que perçoivent spontanément sans forcément savoir l'exprimer les lecteurs. Des nains et des elfes noirs africains en terre du milieu, comme des scènes de nudité potentielles, c'est un changement de paradigme ; du reste c'est ce qu'a avoué à demi-mot le showrunner pour répondre aux critiques : peindre le monde tel qu'il est, alors que c'est censé être un monde fictif et que le monde tel qu'il est n'existe qu'à travers le regard du sujet...
Bon, désolé, j'ai déjà fait trop long et perdu trop de temps...

GTB
12/02/2022 à 14:10

@D.O.> Présenter une opinion est une chose, la présenter comme seule valable en spéculant sur les opinions et intentions d'autrui en est une toute autre, moins respectable. Et en passant, La nudité contraire au catholicisme? Vous avez quelques notions d'Histoire à revoir.

@Copeau> Parler de candeur et naïveté pour les écrits de Tolkien me semble assez inadéquat.

Copeau
12/02/2022 à 08:05

Personnellement je trouve que le SDA est un véritable conte dont la candeur et la naïveté (indépendamment du lien qu’on pourrait en faire avec la religion) sont des éléments centraux de ce qui fait le charme du livre … j’espère juste que l’on retrouvera cette atmosphère et qu’on ne va pas trop lorgner du côté de Game Of Thrones (que j’aime bcp aussi hein)…. et en même temps comme le média est celui d’une série, il faudra évidemment y ajouter du spectaculaire et des mécaniques propres à une série , bien différents de ceux d’un livre je pense . Et dans tous les cas : vive le SDA ! ;)

Simon Riaux - Rédaction
12/02/2022 à 01:22

@Bojjii

Et du coup quelles sont-elles ?

Et comment mesure-t-on la lâcheté d'un interlocuteur s'exprimant le plus simplement du monde, en portant son nom, quand on en reste à son pseudonyme ?

Du reste, si je ne me déteste pas plus qu'un autre, je ne m'aime pas suffisamment pour prêter aux autres des tares qui me rassureraient, ou me dispenseraient de causer avec eux.

Bojji
12/02/2022 à 01:17

Simon Riaux, le type il te fait presque une thèse et toi tu lui réponds en bon égocentrique que tu es. Tu t'aime tellement que même moi qui passe par ici occasionnellement je les connais tes opinions.
Et si elles ne sont pas tienne, tu es bien lâche.

Simon Riaux - Rédaction
12/02/2022 à 01:00

@D.O.

Tant à dire sur ce commentaire étonnant.

Je note que vous affirmez quantité de choses à mon sujet, qui relèvent de la pure fiction, puisque vous n'avez pas la plus petite idée de mes opinions, pratiques ou positionnements sur ces sujets.

Quelques points qui ne nous feront pas de mal.

- Ai-je prétendu qu'il n'y aurait pas de nudité dans la série produite par Amazon ? En aucune façon, j'ai indiqué que ce n'était vraisemblablement pas le sujet abordé par McKay, et qu'il fallait être un tantinet travaillé par la question pour prétendre le contraire.

Je vous laisse tout loisir de vous renseigner sur les définitions des vocables "vie sexuelle", "pornographie", peut-être même "profane", qui vous échappe un chouia. La lecture du cantique des cantiques, puis des évangiles, vous éclairera quant aux liens entre catholicisme et sexualité.

Je suis bien infoutu de vous dire si mes opinions correspondent à l'air du temps. Tout d'abord parce que je m'en tamponne un peu, ce qui est recommandé dans mon métier, mais également parce qu'à en juger par les commentaires, prises de positions et autres, visibles notamment dans la section commentaires du site, les choses me paraissent nettement moins tranchées que ce que vous affirmez.

Pour terminer, il est assez acrobatique de voir dans cette adaptation, dont personne ne sait grand-chose pour le moment, un geste qui voudrait saborder le fond en préservant la forme, quand l'unique grief qui lui est adressé est précisément contraire, ainsi qu'en témoignent nombre de témoignage sur cette page.

Plus
votre commentaire