Allison Mack, l'actrice de Smallville, condamnée pour son rôle dans la secte sexuelle NXIVM

Camille Vignes | 2 juillet 2021 - MAJ : 02/07/2021 11:05
Camille Vignes | 2 juillet 2021 - MAJ : 02/07/2021 11:05

Près de trois ans après son arrestation, la sentence d'Allison Mack dans l'affaire de la secte sexuelle est tombée.

Alors que l’affaire Weinstein faisait les choux gras des presses américaines et mondiales depuis 2017, une autre affaire sordide était venue ébranler Hollywood, éclaboussant directement Allison Mack, l’interprète de Chloe Sullivan dans la série Smallville. En effet, dès novembre 2017, l'actrice était accusée d'être une recruteuse active d'esclaves sexuels pour la secte NXIVM.

De nombreuses raisons avaient alors menées à son arrestation en 2018, comme la suspicion d’être la numéro 2 de la secte sexuelle, mais elle avait fini par être libérée sous caution (d'un montant 5 millions de dollars) et était assignée à résidence.

 

Photo Smallville, Tom WellingElle en a caché des choses à Superman !

 

Sans que les sentences des personnes les plus impliquées n’aient été prononcées, la secte a fait l’objet de deux mini-séries documentaires, l’une sur HBO, The Vow, l’autre sur Starz, Seduced : Inside the NXIVM Cult. Mais en octobre 2020, le gourou de la secte, Keith Raniere, a écopé de 120 années de réclusion tandis que la peine encouru par Allison Mack pour trafic sexuel, complot de trafic sexuel et complot de travail forcé pouvait aller jusqu’à 17 ans (d’après TVLine).

Finalement, lors de la conclusion de son procès le 29 juin dernier, la justice américaine a reconnu les efforts de l'actrice ainsi que la sincérité de ses remords dans les excuses qu’elle a présentées à de multiples reprises aux victimes. Elle avait notamment dit qu'elle regretterait à jamais ses choix et s'en voulait d'avoir participer à "quelque chose de si laid". Elle a également dit qu'elle était désolée pour toutes celles qu'elle avait amenées à NXIVM et exposées aux abus d’un homme malade.

 

photoAllison Mack a voulu jouer les macs sectaires, et ça a mal fini

 

Toutefois, le juge a estimé que l'actrice méritait une peine de prison car elle avait agi "activement et de son plein gré" pour Keith Raniere. Ainsi, la cour a condamné la Canadienne à trois ans de prison et à une amende de 20 000 dollars. Une condamnation plutôt clémente, vu la peine que risquait la comédienne, qui a déjà échauffé les esprits sur les réseaux sociaux.

Beaucoup d'internautes se sont dits choqués de la durée si courte de son emprisonnement, rappelant que l'actrice avait été "un danger pour la société" et particulièrement "inhumaine" avec ses victimes. Certains ont même supposé que sa célébrité lui avait permis d'échapper à une sentence plus importante. Tout laisse donc à penser que l'affaire n'a pas fini de faire parler.

Tout savoir sur Smallville

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Tom’s
02/07/2021 à 21:26

Non mais ces excuses pour se donner une bonne image : rédemption, elle est consciente et a sans doute joué de son aura de l’époque, elle est aussi grave que l’autre, un dicton dit ; les excuses c’est comme les Asshole, tout le monde en as !!

Robert à lunettes
02/07/2021 à 17:51

Moi on ne me propose jamais d'entrer dans une secte sexuelle.

RobinDesBois
02/07/2021 à 14:53

@Flash je suis persuadé qu'une adaptation moisie de cette histoire verra le jour sur netflix ou prime. Ce qui serait intéressant c'est qu'Allison Mack et Kristin Kreuk jouent leur propre rôle.

Kyle Reese
02/07/2021 à 13:31

" trafic sexuel, complot de trafic sexuel et complot de travail forcé" et je cite le précédent article sur l'affaire "Le traitement des malheureuses était apparemment terrible puisque les rituels de la secte impliquaient évidemment des abus sexuels, mais également des violences physiques, des punitions corporelles et autres joyeusetés de type marquage sur la peau des initiales de Keith Raniere et d'Allison Mack." Ca fait beaucoup non ?

17 ans possible ...

"Excuses sincères auprès de tout le monde "

3 ans de peine ...

Une bonne actrice donc ?
Si les excuses "sincères" pouvaient peser autant pour les accusés, il y a un filon à prendre pour les coachs en Acting !

Numberz
02/07/2021 à 12:37

Un soin off de smallville et justice league : smalljustice.

RobinDesBois
02/07/2021 à 12:31

@Justice is coming: ben c’est écrit dans l’article il prendrait 120 ans de prison. ^^

Bon après c’était le gourou de la secte et elle la numéro 2 si j’ai bien compris, faut voir son implication, si elle n’est pas elle aussi victime ou si elle prenait son pied dans ces délires ou les deux, on était pas présent au procès.

Bipbip
02/07/2021 à 11:53

j'ai lu dans un autre article que c'est le procureur lui-même qui a requis une peine inférieure à la peine à laquelle elle pouvait être condamnée

Flash
02/07/2021 à 11:34

Il y a moyen de faire un film avec une histoire pareille.

Keedz
02/07/2021 à 11:26

Petite erreur elle n'est pas canadienne mais née en Allemagne de parents américains.

Arnaud (Le vrai)
02/07/2021 à 11:12

Wouah, ca c'est clair que c'est hyper clement vu ce qu'elle risquait et ce que j'ai lu sur sa participation ...

Bon apres j'etais pas au proces, je suis pas juge, j'ai pas vu son comportement vis a vis des victimes et autres donc je me garderais bien de donner un quelconque avis. Mais bordel elle peut s'estimer heureuse

ps: ca me fait toujours marrer les peines US a base de 120ans de prison, ou 4562ans pour les Daltons :D
Je connais leur systeme judiciaire cumulatif mais quand meme ca me fait rire :p

votre commentaire