Game of Thrones : HBO lance 3 nouveaux spin-offs après House of the Dragon

Déborah Lechner | 19 mars 2021 - MAJ : 19/03/2021 09:08
Déborah Lechner | 19 mars 2021 - MAJ : 19/03/2021 09:08

L'univers de Game of Thrones prévoit de s'étendre un peu plus avec l'annonce de 3 nouvelles séries spin-off sur HBO après House of the Dragon

Même si Game of Thrones a livré son grand final en mai 2019 au terme d'une huitième saison assez laborieuse, personne ne s'imaginait que HBO puisse lâcher l'univers qui a fait ses choux gras pendant huit ans. L'univers imaginé par George R.R. Martin est donc loin de disparaître du petit écran et une ribambelle de spin-offs attend les fans, à commencer par House of the Dragon qui débarquera en 2022 et s'intéressera à la chute de la dynastie Targaryen. 

 

photoAvec tout plein de dragons

 

On a également appris que la chaîne serait en train de préparer une adaptation de Tales of Dunk and Egg, une série de nouvelles de l'écrivain, mais aussi plus récemment que trois autres prequels étaient également en développement d'après les informations de Deadline.

Le premier projet en chantier a pour titre provisoire 9 Voyages et sera chapeauté par Bruno Heller, un habitué de la télévision à qui on doit notamment la création de Rome (on en parle ici d'ailleurs), MentalistGotham et Pennyworth. La série s'intéressera aux grands voyages de Lord Corlys Velaryon, le chef de la maison Velaryon et Sire des Marées, surnommé à ce titre le Serpent de mer. Son personnage apparaîtra également dans House of the Dragon, où il sera incarné par Steve Toussaint. Il est donc tout à fait possible qu'Eve Best, qui incarnera sa femme Rhaenys Targaryen à l'écran fasse elle aussi partie du casting de 9 Voyages.

 

photoSteve Toussaint

 

Le deuxième projet, provisoirement appelé 10 000 Ships, s'articulera autour de la princesse guerrière Nymeria, une ancêtre vénérée de la Maison Martell qui a fondé le royaume de Dorne. Elle a d'ailleurs donné son nom au loup d'Arya Stark (Maisie Williams) et à Nymeria Sand, une des filles d'Oberyn incarnée par Jessica Henwick. Son histoire se déroulera près de 1 000 ans avant les événements de Game of Thrones, c'est-à-dire bien avant la chute de la famille Targaryen. Le but étant probablement de creuser cette partie de l'univers qui n'a pas forcément eu le meilleur traitement dans la série-mère. 

 

PhotoPort Réal avant le barbecue

 

Le troisième projet quant à lui se déroulera à Port Réal, un lieu bien plus familier pour les fans. L'histoire prendra part dans le quartier pauvre et malfamé de Culpucier (Flea Bottom en VO) où sont notamment nés Davos Mervault (Liam Cunningham) et Gendry Baratheon (Joe Dempsie). On ne sait en revanche pas quelle période sera explorée, ni même quels personnages les fans suivront. 

En attendant d'en savoir plus, notre critique de la saison 8 de Game of Thrones est toujours disponible de ce côté.

Tout savoir sur Game of Thrones

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
CHFAB
19/03/2021 à 22:28

JRR Martin, l'auteur lui-même, très féru de moyen âge, s'est toujours attaché à ancrer ses récits dans un réalisme géographique et historique, centré autour de l'histoire européenne. Europe du nord, Méditerranée, Afrique du nord, mais guère au delà, à l'instar de nos propres régions historiques. Il y a une grande et profonde cohérence dans ces choix. Et effectivement, voir des personnages changer d'aspect sous prétexte que la mode est à l'ethnicisation des représentations, à la diversité faisant système pose un vrai problème. D'abord en terme de respect des œuvres d'origine, ensuite en terme de sincérité de la démarche. Mettre des noirs parce qu'il faut des noirs est en soi une vision colonialiste, racisée, et devient donc contre productive, puisqu'elle continue de véhiculer la peau noire comme un aspect victimaire. Le jour où on confiera des rôles plus nombreux et riches à des acteurs sans se soucier de leur couleur de peau ni de la communauté qu'ils sont susceptibles de représenter, alors le débat du racisme sera clôt... Peter Dinclage aurai-t-il joué dans GOTH si son personnage n'était pas de petite taille? probablement que non. Et ça c'est un problème. Ceci dit, on l'a déjà vu dans des personnages dont rien n'indique ni leur taille, ni leur handicap, ce qui est très encourageant dans ce sens. Il a su, en grande partie grâce à GOTH démontrer qu'il était un très bon acteur. Et c'est tout ce qu'on demande, noir, jaune, rouge, albinos, petit, gros, ou moche, on s'en fout. Mais mettre des noires pour incarner des elfes dans Witcher, ça c'est lamentable. Des êtres inspirés du folklore nordique en les remplaçant par des types africains ethnicisés façon carte postale du bon sauvage avec des dreads, c'est franchement honteux. Dans ce genre de choix, s'expriment à la fois le mauvais gout et l'opportunisme. Une fois de plus, le noir est identifié à l'animalité, la nature, le dénuement, l’archaïsme etc, Pareil pour la reine des sorcières dans His Dark Materials. On a choisi une noire, pour faire genre. C'est détestable. Ce choix délibéré n'apporte rien à l'histoire, il n'a aucune justification scénaristique, ni symbolique, comme pour Witcher, Deux femmes n'ayant aucun charisme, ni rien de substantiel à jouer... C'est extrêmement malaisant. Et dénoncer ces pratiques ne relève en rien de racisme, c'est tout le contraire.

fuck
19/03/2021 à 18:32

Ecoute espèce de crétin qui voit du racisme partout. Assume ta bêtise et respecte les cultures de tout le monde et pas seulement des minorités. Ici ce n'est pas le forum de l'UNEF.

Ronpiche
19/03/2021 à 17:28

@fuck

Ah ouais le moyen-âge européen, celui avec les magiciens et les dragons, j'ai la ref.

Pourquoi vous n'assumez pas que ça vous gêne de voir autre chose que des blancs ?

fuck
19/03/2021 à 17:22

Même dans une fiction il est indispensable d'avoir une cohérence ethnique surtout quand cet univers s'inspire du moyen-âge européen. Il n'y avait pas de blacks au moyen-âge.

Ronpiche
19/03/2021 à 13:45

@Madouille

En même temps, la cohérence ethnique d'un univers de fiction débordant de surnaturel, ça ne veut rien dire.

Madouille
19/03/2021 à 12:21

Moi ça m'intéresse mais j'ai peur qu'ils niquent toute cohérence ethnique en mettant de la diversité partout sans logique (comme avec Corlys Velaryon noir... Bordel que c'est ridicule.)

Eddie Felson
19/03/2021 à 09:54

Oui moi

Boddicker
19/03/2021 à 09:15

Est ce que ça interresse encore quelqu'un...

votre commentaire