Star Wars : une bande-annonce excitante pour l'ambitieux projet La Haute République

Antoine Desrues | 5 janvier 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Antoine Desrues | 5 janvier 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Avec une série de livres et de comics, Lucasfilm explore une nouvelle période l’univers Star Wars. Une porte d’entrée essentielle pour les projets à venir ?

Si la sortie assez désastreuse de L'Ascension de Skywalker semblait avoir stoppé pour un temps la surexploitation de la franchise Star Wars, Lucasfilm est revenu plus fort que jamais avec The Mandalorian, avant d’annoncer une dizaine de projets se déroulant dans une galaxie lointaine, très lointaine.

Mais au-delà du cinéma et des séries, Star Wars a toujours été un univers de choix pour le transmédia, et Lucasfilm l’a bien compris en annonçant en 2019 le Projet Luminous, un rassemblement d’écrivains et d’auteurs de comics pensé pour développer une nouvelle continuité dans une époque encore peu explorée du canon de la licence. Prévu pour sortir durant l’été 2020, cet événement, retitré La Haute République, a finalement été repoussé à cause du coronavirus à janvier 2021. Lucasfilm en a donc profité pour sortir une bande-annonce explicative, à grand renfort de concept arts et de voix-off mystique, qui fait rudement envie.

 

 

Pour replacer le contexte, la Haute République dépeint un Ordre Jedi au sommet de sa gloire, environ 200 ans avant les événements de la saga Skywalker. Ne vous attendez donc pas à retrouver des visages connus de l’univers Star Wars, même si la bande-annonce en question laisse entrevoir Yoda (dont le grand âge justifie la présence).

Cette période est notamment marquée par un fort goût pour l’exploration galactique, en particulier sur les territoires de la Bordure Extérieure. On peut d’ailleurs voir dans ce trailer une station spatiale, sobrement nommée le Flambeau Stellaire. Ce joyau de la Haute République n’est autre qu’une sorte de phare, un émetteur géant aidant les voyageurs à naviguer dans les zones dangereuses aux environs.

 

photoLe suppositoire de l'espace Flambeau Stellaire

 

Tout ceci est assez intéressant de la part de Lucasfilm car Star Wars n’a cessé de développer avec la nouvelle trilogie les Régions Inconnues, des coins reculés de l’espace que la génération de Luke a pu découvrir grâce aux recherches de la Haute République. C’est notamment le cas d’Exegol, la planète cachée de Palpatine dans l’épisode IX.

Il faut croire que Disney s’est donc mis à écouter un peu mieux les fans, qui ont réclamé depuis longtemps un retour dans le passé de la franchise. Après tout, l’univers étendu a su tirer le meilleur de ce terrain fertile initié par George Lucas, notamment au travers des jeux vidéo cultes Knights of the Old Republic.

Il est d’ailleurs bon de rappeler que si leurs récits ont été depuis décanonisés, certains personnages mythiques de cette période (à commencer par le Sith Dark Revan) ont été réintroduits par le biais de L’Ascension de Skywalker. Est-ce à dire que Lucasfilm préparerait sa réécriture du surnommé KOTOR ? Possible. Mais dans tous les cas, ces événements se sont déroulés près d’un millénaire avant la prélogie. La Haute République n’a donc aucunement l’intention de remplacer des histoires chères à de nombreux fans, mais pourrait bien en revanche servir de jonction dans la chronologie.

 

photoUne chevauchée qui s'annonce fantastique !

 

Dès lors, la Haute République va présenter son nouveau panel de personnages et d’aventures au travers de plusieurs créations. D’un côté, il y a les romans La Lumière des Jedi de Charles Soule, A Test of Courage de Justina Ireland et Into the Dark de Claudia Gray (les deux derniers étant respectivement orientés pour les enfants et les jeunes adultes). De l’autre, deux comic books, l’un développé par Marvel, et l’autre par IDW.

En tout cas, cette nouvelle entrée dans l’univers Star Wars devrait prendre une importance considérable dans les années à venir, puisque Lucasfilm a prévu d’étendre la Haute République bien au-delà des livres et des BD. En effet, la firme a précisé que la série Disney+ The Acolyte, confiée à Leslye Headland, devrait se dérouler durant cette période, pour explorer au travers d’un thriller la montée en puissance du Côté Obscur. Tout un programme. Et si vous êtes perdus, pas de panique, on est revenus en détail sur les multiples projets Star Wars pour les années à venir.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
RVB
07/01/2021 à 15:29

Mouais... pas convaincu du tout.. trop enfantin..
Laissez-faire ceux qui ont compris SW : Favreau et Filoni..

GreG
05/01/2021 à 22:07

Allez ... 'vont bien nous sortir un p'tit "Dark Bane genesis" de derrière les fagots !

Je hais Disney. Vraiment, je les hais.

banban
05/01/2021 à 20:19

@Pacino

Tes placements de billets ne sont pas très risqués...

Après on pense ce qu'on veut de la "Haute République" mais c'est faux de dire que "ça sort de nulle part", bien au contraire vu qu'ils s'inspirent de l'univers legend en y piochant ce qu'ils veulent.

Ayant détesté la dernière trilogie et étant fatigué du fan service lourdingue des récentes productions, je vois ce nouveau projet comme une chance de sortir enfin de cette période vue et revue qu'ils appellent la "saga skywalker", si Star Wars doit continuer (bien que ce serait peut-être mieux que ça s'arrête...) autant que ce soit vers quelque chose de totalement nouveau.

Oui c'est opportuniste, oui il y aura encore du fan service (coucou le Yoda jeune), encore des peluches toutes mignonnes, encore des planètes désertiques peuplées de marchands en djellabas, etc, mais au moins on n'aura plus à se taper des Rebelles/Resistants/Gentils divers vs l'Empire/First Order car ça clairement ce n'est plus possible.

Jo252
05/01/2021 à 18:17

pour Kotor, ça se passe 4 millénaires avant L'empire, donc bien éloigné de la "haute republique"
Je suis assez motivé par ce nouvel arc, esperons simplement qu'ils mettent les bonnes personnes a la tête des projets ;)

Binkssssssss
05/01/2021 à 18:14

Oui Kotor, tout l'univers étendu est super mais il sera mal adapté pour les fans hardcore, donc autant ne pas le faire.

Sans compter les droits d'auteurs à payer, ses œuvres ne sont pas entièrement à Lucasfilm, faut payer les auteurs et ça Disney ils n'aiment pas. Car une telle négociation se chiffrer à en millions.

Sans compter les lois de propriété intellectuelle qui ne sont pas du tout comme les nôtres, ils ont un droit de veto sur leur création.

Mais de toute façon, ça n'ira jamais.
Pas assez de SW ça râle, trop de SW ça râle, du SW mal fait ça râle, du SW bien fait ça râle car c'est pas assez surprenant ou c'est pas Kotor...

Pacino
05/01/2021 à 17:35

Ce concept de Haute République sort de nul part et à l’air assez foireux.
C’est une tentative assez désespérée de Lucasfilm de rapprocher Star Wars du modèle de Marvel.

Le matériel de base est suffisamment dense et complexe pour pouvoir raconter de bonnes histoire (Kotor, Plagueis, le nouvel ordre jedi avec Luke, le prélogie,...).
Mais non. Disney a voulu capitaliser à mort sur la trilogie originale.

Ça a été un échec et maintenant ils nous sortent ce truc, « la Haute République ».
Je pose un billet sur une adaptation en film dans moins de 10 ans. Deux billets sur la production d’un film fade et sans saveur.

Sébastien
05/01/2021 à 16:37

Quel intérêt sinon le fric?
(Oui, je sais c'est pas des bénévoles, mais plutôt d'étaler du Star Wars sur des années-lumières, j'aimerais bien un peu de nouveauté. Ça demande trop d'efforts? On a remarqué).

De Passage
05/01/2021 à 16:05

Il est enfin compris ou il faut emmener Star Wars.

Raptor
05/01/2021 à 14:50

On va en bouffer du Star Wars...

votre commentaire