The Mandalorian : comment la série Star Wars résiste à la pandémie

Déborah Lechner | 19 août 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Déborah Lechner | 19 août 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Contrairement à beaucoup de séries, The Mandalorian va pouvoir respecter les dates de sortie de ses deux prochaines saisons malgré la crise sanitaire globale qui a retardé l'agenda mondial.

Comme tout le monde s'y attendait, la série Star Wars de Jon Favreau a été un carton pour le lancement de Disney+ aux États-Unis et en Europe. La plateforme n'a d'ailleurs pas tardé à annoncer et dater la saison 2, prévue pour octobre 2020, soit un peu moins d'un an après la sortie de la première saison et moins de six mois après sa diffusion en France. Et comme le succès de la série n'est pas à prouver, le périple galactique de Din Djarin (Pedro Pascal) et Baby Yoda (dont, peut-être, on connaîtra bientôt le vrai nom) s'étalera sur une troisième saison, déjà commandée par la plateforme. Un beau plan de conquête dans la guerre du streaming qui aurait pu facilement être mis à mal par la pandémie de Covid-19, qui a notamment frappé de plein fouet The Witcher, la nouvelle grosse série de Netflix. 

 

photoPedro Pascal sous le casque du Mandalorien, enfin peut-être

 

Mais la franchise qui s'est autodétruite sur grand écran compte bien prospérer à la télévision, et peut compter sur sa technologie (en plus de ses effets spéciaux révolutionnaires) pour se protéger au maximum du virus. Le showrunner Jon Favreau a en effet expliqué à The Hollywood Reporter que la production n'avait pas été très impactée par les mesures sanitaires mises en place pour éviter le plus de contacts possible entre les acteurs et les membres de l'équipe de tournage, étant donné que beaucoup de plans passent par l'utilisation du numérique : 

"Le fait que le plateau soit beaucoup plus confiné est un avantage, car vous pouvez limiter le nombre de personnes. Beaucoup de personnes travaillent à distance, via ce qu'on appelle "la barre cérébrale", qui regroupe des ordinateurs de gaming essentiellement. Le nombre de personnes près des caméras peut donc être réduit par rapport à d'habitude. On tourne aussi beaucoup en extérieur, ce qui est utile. À certains moments, on pense le tournage comme une production animée, avec beaucoup de story-boards, de discussions et de repérages en réalité virtuelle. On utilise la réalité virtuelle comme on l'a fait pour Le Roi Lion et Le Livre de la Jungle, ce qui fait que bien souvent, les acteurs que vous voyez à l'écran ne sont pas vraiment sur le plateau."

 

photoUn partenaire de jeu assez inoffensif 

 

Avec son casting humain assez réduit, son héros solitaire qui s'aventure rarement au milieu de la foule et ses paysages désertiques, la série a effectivement quelques avantages de son côté pour éviter de prendre du retard. La troisième saison n'a pour l'instant pas de date officielle, mais le développement devrait se caler sur la fin de production de la saison 2, attendue cet automne. En attendant, pour se remettre dans le bain, notre critique du final de la saison 1 est juste ici

On revient aussi sur le documentaire making of de la série juste là.

 

Mandalorian

Tout savoir sur The Mandalorian

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kouak
19/08/2020 à 13:50

@Kyle
Joooooliiiiiiiii !
Je m'incline...Si, si...

Kyle Reese
19/08/2020 à 12:57

@kouak

Pas compris non plus.
Il aurait parlé de “barre chocolaté” cela aurait été plus logique vu qu’on suit les aventures d’un Bounty Hunter ...

Et hop je sors.

Kouak
19/08/2020 à 11:48

Bonjour,
j'ai beaucoup aimé la S1...
Mais pourquoi, diantre, Favreau parle t-il de "barre de céréales" ?
Pour les gameurs ?
J'y entrave que dalle !
Bref...

Miami81
19/08/2020 à 11:34

@Hank Hulay Une visière plutôt, c'est moins protecteur.... mais bon, il a des gants.

Hank Hulay
19/08/2020 à 11:25

Et pis le héros porte un masque, ça aide...
J'ai bon ?

votre commentaire