Roseanne : déchéance et annulation de la plus importante série américaine après un tweet raciste

La Rédaction | 30 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 30 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La série américaine en tête des audiences vient d’être décapitée à la suite d’une sortie raciste de sa showrunneuse et principale interprète.

 

WHITE TRASH IS BACK

Roseanne n’est pas un phénomène chez nous, mais s’était imposée outre-Atlantique comme une forme d’étendard humoristique, social et politique. Entamée en 1988, la série était alors perçue comme le débarquement au cœur de la télé nord-américaine de problématiques inédites. On suivait la famille Conner, ménage ouvrier qui faisait son possible pour subsister, abordant des thèmes aussi invisibilisés que la pauvreté, l’alcoolisme ou le mépris de classe.

 

photoUn come-back gagnant...

 

Diffusée neuf saisons durant, Roseanne était alors considérée comme une sitcom particulièrement progressiste. La diffusion de sa dixième saison en 2018 a généré une audience considérable, faisant du show le plus gros succès d’audience d’ABC.

Mais Roseanne a bien changé. L’interprète et productrice Roseanne Barr s’en est publiquement expliquée à maintes reprises. L’artiste roule désormais pour Donald Trump et veut donner à connaître le quotidien, mais aussi le ressenti de cette partie de la population qui a voté pour l’actuel président américain.

 

photo... ou pas

 

BUT TRASH IS TRASH

ABC appartenant à Disney, pas forcément un bastion trumpien, les relations se tendent, mais les audiences mirifiques du show les protègent… Jusqu’à ce que la principale intéressée publie un tweet ouvertement raciste. Décrivant une ancienne conseillère de Barack Obama comme la progéniture "des Frères Musulmans et de la Planète des Singes ", Roseanne Barr a provoqué une immense vague de colère sur les réseaux.

Quelques heures plus tard, ABC, par le biais de son Président, qualifiait ces propos de "répugnants et en décalage avec les valeurs" de la chaîne, avant d’officialiser l’annulation de la série, malgré la commande déjà effectuée d’une onzième saison.

 

photo

 

Ultime épisode de ce retour en grâce suivi d’une chute invraisemblable, inattendue et désolante : les ultimes déclarations de Roseanne Barr, qui fait mine de vouloir assumer son comportement… Tout en accusant une prise de somnifères d’avoir mis à mal ses capacités cognitives.

« J’ai fait quelque chose d’impardonnable, alors ne me défendez pas. Il était deux heures du matin, je tweetais sous Ambien (un somnifère) – c’était le Memorial Day – je suis allée trop loin et je ne souhaite pas être défendue. C’était terriblement indéfendable. J’ai fait une erreur que je regrette mais… n’en prenez pas la défense s’il vous plaît. »

« Ne soyez pas tristes pour moi les gars ! Je veux simplement demander pardon aux centaines de personnes et merveilleux auteurs (tous de gauche) et aux acteurs talentueux qui ont perdu leur boulot à cause de mon tweet stupide. »

Reste désormais à savoir comment le public va accueillir la nouvelle.

 

photoBye-bye Conner & Co !

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kouak
31/05/2018 à 14:18

La diffamation ne fait pas partie du premier amendement...

Au même titre que l'obscénité, l'incitation à l'émeute, le harcèlement etc...

Après il y a la "false light", qui touchent également à la personne (vie privée) mais plutôt dans le sens dignité ou sentiments personnels...Pas à la réputation (diffamation)...

C'est là que le juge doit être "subtil"...

De plus, si elle a tweeté avec un "appareil" ne lui appartenant pas, la loi américaine s'autorise a poursuivre également le propriétaire du dit "appareil". (Diffamation sur internet)...

Scream King
31/05/2018 à 13:25

@ copeau

la liberté d'expression est sacrée aux USA, ne l'oublions pas. C'est un pays où on peut vraiment dire tout et n'importe quoi (on peut même y appeler ses enfants Goebbels et Hitler sans que cela ne pose -vraiment- de problèmes. Bon, ok, peut-être pas sur les deux côtes, mais au milieu, si).

Ne paie-t-elle pas plutôt son "trumpisme" ?

TheMoon
31/05/2018 à 12:32

Elle était sous Jack Daniels,

Pour s'être laché comme ça c'est triste pour les acteur et technicos qui ne pense pas comme elle...

Cdt...

Dirty Harry
31/05/2018 à 11:36

c'est insultant et minable, cette femme est une mégère. En plus aux USA ça prend des proportions ces trucs là, ils doivent déjà astiquer leurs fourches....
Mais ceci dit je remarque qu'à Ecran Large on adore déboulonner les statues mais lorsqu'il s'agit de réhabiliter quelqu'un qui vient de se sortir d'une GRAVE accusation, là il n'y a personne pour relayer (bien sûr que je parle de Besson). Là le fait qu'une femme mente en se proclamant victime est peut être une carte que votre ignorance de la nature humaine n'avait pas dans son jeu...

Kouak
31/05/2018 à 10:52

@Pseudo1
"J'étais même pas au courant qu'il y avait eu un revival de cette série"
Tu n'es pas le seul...A vrai dire...On est déjà deux dans ce cas... ;)

La réponse de "SANOFI" le fabriquant du dit somnifère...

« Des personnes de toutes les races, religions et nationalités travaillent chez Sanofi tous les jours pour améliorer les vies dans le monde entier. Bien que tous les traitements pharmaceutiques aient des effets secondaires, le racisme n’est pas un effet secondaire connu des médicaments de Sanofi ».

Karlito
31/05/2018 à 09:46

Ah non, les baleines méritent mieux que cela.

Quand je pense que l'humanité à ses origines avait la peau noire et que seule l'environnement et les conditions de vie ont modifié notre couleur de peau selon que l'on soit dans le Nord, au Sud, à l'Est ou à l'Ouest. La prise de médoc ne justifie pas cette ignominie, ce qui la rend encore plus terrible, c'est que cette pensée était ancrée profondément dans sa tête, s'il lui a fallu être dans un état second pour l'écrire...

Satan LaTeube
31/05/2018 à 09:26

Dans notre monde actuel, je ne sais pas si déteste plus les abrutis touitant des imbécilités ou les même abrutis se roulant ensuite dans la fange pour systématiquement présenter leurs excuses ?
Plus personne n'est capable d'assumer ses opinions ?

Pseudo
31/05/2018 à 08:00

Juste hallucinant qu'on en soit encore à comparer des noirs à des singes en 2018...mais bon, les noirs se victimisent son disant...

Pseudo1
30/05/2018 à 22:51

J'étais même pas au courant qu'il y avait eu un revival de cette série.

tsee
30/05/2018 à 22:40

Elle c'est quoi?
La progéniture de Ronald MacDonald et d'une baleine échouée sur la plage.

Plus
votre commentaire