Emilia Clarke parle de l'abondance de sexualité dans Game of Thrones et The Handmaid's Tale

Créé : 21 novembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo Emilia Clarke
38 réactions

Emilia Clarke en a visiblement assez de voir Game of Thrones associée à une réputation sulfureuse. Et elle le fait savoir.

Dans un entretien accordé à Harpar’s Bazar, tandis qu’elle tourne la toute dernière saison de Game of Thrones, attendue pour 2018, l’interprète de Daenerys a expliqué que ceux qui caricaturent le phénomène culturel produit par HBO en grosse partouzerie moyen-âgeuse avec dragons en option sont à côté de la plaque.

« Je commence à vraiment être ennuyée par tout ça, parce que j’entends les gens dire : "ouais, tous les sites pornos voient leurs audiences chuter quand Game of Thrones est diffusée". Je me dis : "Et The Handmaid’s Tale alors ? J’adore cette série bordel, et j’en ai pleuré à la fin, parce que je ne supportais pas de ne plus pouvoir la regarder. Et c’est plein de sexe et de nudité. Il y a tellement de séries centrées sur le fait bien documenté que les gens se reproduisent. Les gens baisent pour s’amuser – c’est la vie." »

 

Photo Emilia ClarkeEmilia Clarke

 

En  vérité, il n’est pas interdit de rire sous cape de la décontraction affichée par Emilia Clarke, car il semble raisonnable d’affirmer que ce n’est pas tant la dimension sexuelle de Game of Thrones qui fut un temps pointé du doigt, que la possible complaisance de l’œuvre envers les violences sexuelles faites aux femmes.

Daenerys était d’ailleurs une des protagonistes parmi les plus touchées par la dite violence. Et son interprète n’y était sans doute pas insensible, puisqu’elle demanda contractuellement à limiter ses apparitions dénudées.

 

Photo Emilia ClarkeEmilia Clarke dans Terminator : Genisys 

commentaires

Faboloss 22/11/2017 à 13:18

Malheureusement comme l'a dit Grift c'est souvent gratuit et surtout inutile.
Etant en plein déballage/débat sur toutes sortes d'affaires de harcèlement et un peu plus tôt de la place de la femme dans le cinéma et dans notre société, pourquoi accepte t'on de se servir de la nudité de la femme comme du marketing pour attiré le public et pourquoi accepte t'elle encore ce genre de traitement. C'est un peu hypocrite non ?

Grift 22/11/2017 à 11:43

Globalement ce que dit chacun est vrai non ? :
- Oui le contexte de la série justifie d'une certaine façon la violence et la nudité affichées dans certaines certaines.
- Oui la éerie est bien plus que ça et le sexe fait partie de la vie.
- Et oui si on regarde la saison 1 et 2 on peut aussi se dire qu'il y a aussi des scènes ou c'est relativement gratuit (ça ne sert pas l'histoire par exemple) et que c'est juste la pour donner envie de regarder. Je trouve qu'au fil de saison ça s'est toutefois bien atténué.

Kamitora 22/11/2017 à 11:09

"Game of Thrones qui fut un temps pointé du doigt, que la possible complaisance de l’œuvre envers les violences sexuelles faites aux femmes.". Je rêve ! Faut-il rappeler que la série se déroule dans un univers MEDIEVAL-fantastique ? Faut-il rappeler comment les femmes étaient considérées au Moyen-âge ? Ce n'est pas de la "complaisance" mais un soucis de réalisme...

Ashy Slashy 21/11/2017 à 20:17

Elle n'a rien à répondre à ces puritains. HBO a toujours foutu du sexe dans leur séries et ils n'ont aucun mal avec le corps humain ni avec le plaisir du sexe. Et que ça continue bordel.

votre commentaire