Allison Mack, de la série Smallville, accusée de recruter des esclaves sexuels

Mise à jour : 22/11/2017 03:02 - Créé : 13 novembre 2017 - Christophe Foltzer
Image 509907
378 réactions

Depuis un mois, c'est le gros bordel à Hollywood. Harvey Weinstein est enfin tombé après des décennies d'actes condamnables et c'est une véritable loi du silence qui vient de se briser. Il ne se passe pas une journée sans qu'un nouveau scandale n'éclate. Mais rien ne nous avait préparé à ça.

Ceux qui regardaient assidûment la série Smallville risquent d'avoir un sacré choc puisque Allison Mack, l'interprète de l'attachante Chloe Sullivan, se retrouve au centre d'une affaire... Passablement invraisemblable et spectaculaire, mais potentiellement abominable. En effet, le Daily Mail, l'organe de presse le moins crédible de l'hémisphère Nord (après Oise Hebdo et le cerveau de Donald Trump), affirme que la comédienne aurait pris part à une organisation d'un type qu'on croise traditionnellement dans les séries B les plus retorses, mais plus rarement dans le monde réel.

 

Photo Allison MackAllison Mack, au centre

 

Allison Mack est accusée d'avoir travaillé activement pour une secte utilisant des personnes comme esclaves sexuels et d'y avoir tenu un rôle prépondérant. La secte en question, du nom de NXIVM, comme l'a baptisée un article du New York Times en octobre dernier, utilisait comme couverture l'organisation de séminaires de développement personnel et possédait une section VIP appelée DOS à laquelle s'était intégrée la comédienne si l'on en croit le tabloïd Daily Mail.

 

Phot Allison Mack

 

Le site vient donc de révéler l'identité de l'actrice comme étant l'une des principales recruteuses d'esclaves sexuels pour la secte et notamment son gourou Keith Raniere, via les révélations d'un ancien porte-parole de l'organisation, Frank Parlato. Dans le détail, et c'est particulièrement sordide, Allison Mack devait attirer des jeunes femmes selon des critères pré-établis. Le traitement des malheureuses était apparemment terrible puisque les rituels de la secte impliquaient évidemment des abus sexuels, mais également des violences physiques, des punitions corporelles et autres joyeusetés de type marquage sur la peau des initiales de Keith Raniere et d'Allison Mack.

Une révélation qui fera sans doute l'effet d'une bombe et à laquelle la comédienne n'a pas encore décidé de réagir et qui prouverait qu'en matière d'horreur et d'humiliation, hommes et femmes peuvent être sur un pied d'égalité. Bien entendu, il faut prendre cette information au conditionnel, jusqu'à ce que la justice se saisisse de l'affaire et lève le voile sur cette histoire incroyable. Alors ? Rumeur à la con ? Annonce d'un tabloïd en mal de clics ? Destruction programmée d'une actrice dont on n'entend plus vraiment parler aujourd'hui ? Ou vérité ? Seul l'avenir nous le dira mais, dans un cas comme dans l'autre, cette nouvelle affaire traduit le malaise qui s'exprime aujourd'hui à Hollywood.

 

Photo Allison Mack

commentaires

Subi 15/11/2017 à 11:23

Cette information est très vrai. J’en connais des gens qui ont subi ce que cette fille amenait à faire aux jeunes filles et ceux très riches.

https://vigilantcitizen.com/vigilantreport/nxivm-powerful-cult-turns-rich-women-mind-controlled-slaves/

Si vous vous débrouillez bien en anglais alors lisez. Et d’ailleurs cet endroit existe vraiment et c’est désolant parce qu’il y a des gens encore tellement ignorants. Lisez et instruisez vous. J’ai perdu des gens comme ça. Pas par mort mais par dissolution de leur cerveau. Ils deviennent vide et dérangé.

Christophe Foltzer - Rédaction 14/11/2017 à 11:08

@LOL :

Sans rire. Vu les réactions "contrastées" depuis le début de ces scandales, il nous paraissait important de le préciser, pour éviter les raccourcis justement.

Flash 13/11/2017 à 22:18

J'ai rit !

LOL 13/11/2017 à 18:12

"qui prouverait qu'en matière d'horreur et d'humiliation, hommes et femmes peuvent être sur un pied d'égalité."
Sans rire ? Descend de ton arbre et achète un journal, les gens, les uns comme les autres sont d'une constance dans l'horreur, peu importe le sexe.

Gregdevil666 13/11/2017 à 16:23

C'est quand même un truk de malade toutes ces révélations...

Alors vrai ou pas ce qui est sur c'est que ça va en vacciner une paire au pays de l'oncle Sam.

iroyto 13/11/2017 à 16:22

Je ne critique pas , Ceci dit est t'il réelement pertinent et representatif d'assimiler cette affaire à ce qui est entrain de se passer a Hollywood ( avec Weinstein et co ?) En l'espèce on parle d'une secte qui est exterieur et etranger aux systeme hollywoodien...
Pour weinstein , Spacey , leurs actes apparraissent comme inherent aux systeme hollywoodien et traduisent la domination et la contrainte qu'imposent certaines personnes du sytème..
Ici on peut pas vraiment blamer le systeme hollywoodien , d'autant que Allison Mack n'est pas vraiment dans ce systeme contrairement aux autres cités precedemment...
Donc a mon sens ca traduit pas vraiment " le malaise qui s'exprime aujourd'hui à Hollywood."
Après ca ne reste que mon point de vue.

Inquisition 13/11/2017 à 15:16

Des accusations qui reposent sur rien pour l'instant. Il va falloir légiférer d'urgence pour que tout internet lui tombe pas sur la tête et cela gratuitement.

Cela me fait penser à une mannequin chinoise dont la carrière a été ruiné et sa vie de famille foutue en l'air à cause de ragots sur le net. Tout cela pour une simple histoire de jalousie.

Shagon 13/11/2017 à 13:21

Vous pouviez mettre " esclaves sexuelles " au féminin dans le titre, on aurait rien dit et on aurait mieux compris... que c'était pas des mecs comme le chauffeur d'YSL et Pierre Bergé.
Ce qui n'empêche que, si c'est une vraie info : c'est bien glauque...

Inquisition 13/11/2017 à 13:01

Les tabloïds savent exactement où taper pour se faire du fric.

Moi je dis, que l'organisme des cheminées de maison porte plainte contre le Père Noël après des passages en force. Des millions de plaintes chaque année ! Horrible.

ComprendsPas 13/11/2017 à 12:32

Si c'est vrai, ça devient glauque...
Prochaine étape : Tom Hanks est un prédateur sexuel qui a abusé de Wilson pendant des années après l'avoir séquestré sur une ïle déserte...

votre commentaire