House of Cards : après l'annulation suite au scandale Kevin Spacey, des spin-offs en préparation ?

Geoffrey Crété | 31 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Geoffrey Crété | 31 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

House of Cards va t-elle survivre au scandale Kevin Spacey ?

Le chateau de carte s'est écroulé. Suite aux déclarations de l'acteur Anthony Rapp qui accuse Kevin Spacey d'avoir tenté d'abuser de lui lorsqu'il n'avait que 14 ans, suivi d'un communiqué controversé de l'acteur oscarisé qui s'excuse sans reconnaître les faits et parle pour la première fois publiquement de son homosexualité, la série House of Cards a été annulée.

Une idée qui flottait vraisemblablement depuis quelques temps (des sources affirment que Netflix a tranché cet été, sans l'officialiser), mais une décision ou du moins une annonce accélérée par un nouveau scandale sur les coulisses de l'industrie, après les inombrables affaires de Harvey WeinsteinJames TobackRoman Polanski et autres.

Si la sixième saison de la série, actuellement en tournage pour une diffusion en 2018 (Netflix ayant depuis annoncé que la production était suspendue indéfiniment), sera donc la dernière, Netflix n'a peut-être pas enterré le monde des Underwood. Ainsi, The Wrap affirme que la production planche sur des idées de spin-off.

 

house of cards S4

 

Netflix et Media Rights Capital seraient donc en pleine réunion de crise pour réfléchir à l'avenir de la marque House of Cards, qui devra se passer de Kevin Spacey. Parmi les idées évoquées selon The Wrap : un spin-off autour de Doug Stamper, personnage central interprété par Michael Kelly.

Une idée saugrenue, vu que Doug est resté dans l'ombre des Underwood, sans lesquels il n'existe pas malgré ses tentatives plus ou moins assumées de se lever contre Frank. Sans compter que Michael Kelly, aussi talent soit-il, est loin d'avoir l'envergure attendue pour porter une série aussi coûteuse.

Reste une option, plus qu'évidente : basculer entièrement sur Claire Underwood, incarnée par la fantastique Robin Wright depuis cinq saisons. Ce serait logique d'un point de vue commercial vu la popularité de l'actrice (elle a remporté un Golden Globe avant Spacey, et a été à nouveau nommée l'année dernière contrairement à lui), mais également d'un point de vue narratif : la femme de Frank a pris une place de plus en plus grande au fil des saisons, sortant de l'ombre pour affirmer ses ambitions et tracer une route passionnante, notamment lorsqu'elle devenait une menace pour son époux. La voir à la tête d'une série permettrait une transition douce et naturelle, parfaitement cohérente si les scénaristes trouvaient un moyen satisfaisant d'éjecter Frank.

 

Photo Robin Wright

Et si Netflix se bougeait pour appeler et garder Robin Wright ?

 

Reste que l'actrice, après six saisons, a peut-être envie de s'envoler ailleurs. Vue dans Wonder Woman et Blade Runner 2049, attendue dans Justice League, elle a retrouvé au cours de ces dernières années une belle aura au cinéma, grâce à des films comme Perfect mothers, Le Congrès ou encore Millenium - Les hommes qui n’aimaient pas les femmes.

Ce serait néanmoins l'occasion pour Robin Wright de régler l'inégalité de salaire entre Kevin Spacey et elle, dont elle a ouvertement parlé en mai dernier. Une série sur Claire Underwood serait donc une équation à peu près parfaite, qui permettrait de continuer à explorer l'univers fascinant de Washington tout en renouvelant une histoire qui montre des signes de faiblesse depuis deux saisons.

 

Poster

 

Tout savoir sur House of Cards

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Geoffrey Crété - Rédaction
01/11/2017 à 04:19

@Olivier637

Navrés, c'est une erreur ici.
La saison 6 est en tournage. Netflix vient d'ailleurs d'annoncer qu'elle était mise en pause.

Olivier637
31/10/2017 à 20:06

Pas compris: vous dites que la saison 6 est deja tournee et prete a etre diffusee et dans votre article precedent vous dites que le tournage vient de commencer en octobre.

https://www.ecranlarge.com/series/news/1003553-apres-les-revelations-sur-kevin-spacey-netflix-annonce-la-fin-d-house-of-cards

Ca change un peu la position potentielle du studio sur l affaire kevin spacey et le fait que ca ait motive ou pas l arret de la serie apres la saison 6.

LaTeub
31/10/2017 à 15:09

D'accord avec exibo. C'est bon, il y prescription, la "victime" a continué sa carrière, KS c'est excusé. Il ne s'agit pas de minimiser mais d'aller de l'avant et faire en sorte que ce genre de faits divers n'arrivent plus, ou en tous cas moins, mais il faudrait pour cela incarcérer 80% des gens bossant à Hollywood et mettre à la retraite toutes les actrices qui ont couché ou accepté des attouchements en fermant leurs gueules pour continuer leur carrière et qui ne l'ouvrent que maintenant.

(The) Aurelio
31/10/2017 à 13:29

@ exibo : les faits sont les faits. Et ne sont pas anodins.

S'amuser à minimiser, c'est plus que limite. Et particulièrement stupide.

exibo
31/10/2017 à 12:44

Parce que le mec a montré sa bite à un mec y a 30 ans aujourd'hui c'est devenu un paria? Mais lol quoi. Époque de fragîles à la consommation.

yellow submarine
31/10/2017 à 12:41

Mouai doug franchement je le trouve pas très passionnant comme perso. Franchement soumis à Franck ça me bote pas du tout.
Non claire est de loin la meilleure option, en plus ça fait deux saisons qu'il est évoqué dans la série qu'elle devienne la présidente

REA
31/10/2017 à 12:01

Ca serait de cool de faire un truc à la Better Call Saul sur Doug Stamper , comment il est devenu THE Doug Stamper. Froid, totalement dévoué. Et / ou sur le passé de tous les gens sur lesquels ils avaient des dossiers, et dont ils ont usé pour arriver à leur fin.

Seth aussi est un bon personnage. Il avait fait de l'ombre à Doug.

votre commentaire