Le groupe Imax avoue que Les Inhumains sont une grosse déception

Christophe Foltzer | 28 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 28 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On ne peut pas réussir son coup à chaque fois et la formule miracle n'existe pas. Une leçon que Marvel vient d'apprendre à la dure avec la débâcle qu'a connu sa série Les Inhumains.

Et il faut bien avouer que, dès le départ, Les Inhumains, c'était compliqué. Un film prestigieux avec Vin Diesel qui a mystérieusement disparu de l'agenda de Marvel pour refaire surface quelques mois plus tard sous la forme d'une série télé prévue comme exceptionnelle, tournée en Imax et dont les deux premiers épisodes ont connu une exploitation cinéma aux Etats-Unis. Et une bonne grosse gamelle au passage.

 

Photo Isabelle Cornish, The Inhumans

 

Parce que, le moins que l'on puisse dire, c'est que la sortie cinéma des deux épisodes début septembre n'a pas vraiment comblé les attentes du distribueur et des producteurs puisque Les Inhumains n'ont ramassé que 3,5 millions de dollars en deux semaines d'exploitation en salles, ce qui est sacrément mauvais. Même à partir de sa diffusion télévisée sur la chaine ABC, la série s'est faite flinguée par à peu près tout le monde et, il faut bien reconnaitre que, pour l'avoir suivi à ses débuts, le résultat est complètement transparent, inutile et indigent.

 

Photo

 

Alors oui, on pourrait essayer de trouver plein d'explications et de justifications pour un tel naufrage mais parfois il est bon d'aller vers plus de simplicité et d'écouter les maitres-d'oeuvre de l'objet en question. En l'occurrence, Rich Gelfond, le patron du groupe Imax, qui vient gentiment de dézinguer la série et son score minable en salles dans un communiqué relayé par le site Deadline :

"A l'avenir, nous adopterons une approche beaucoup plus conservatrice, une approche "Game of Thrones", dans l'investissement de notre capital et la production de contenu. Nous serons beaucoup plus conservateurs lorsque nous décideront d'investir dans un projet et, si c'est le cas, dans quel degré d'importance.

 

Photo The Inhumans saison 1, Sonya Balmores

 

Les consommateurs attendaient un produit à la hauteur d'un mega blockbuster doté d'un énorme budget, plutôt qu'à un épisode pilote d'une série télé. Le fait est que parce qu'il s'agit de Marvel, cela monte la barre très haut dès le départ, que vous ne verrez nulle part ailleurs, parce que la réputation et le degré de qualité des productions Marvel est d'un certain niveau."

Une manière comme une autre de critiquer la qualité de la série sans la flinguer publiquement. Et c'est vrait que, même si on se replace dans le contexte d'une série télé, Les Inhumains font sacrément peine à voir. En espérant que cela serve de leçon à tout ce beau monde. Le moment n'est pas encore venu où le public va gober n'importe quoi tout simplement parce qu'il y Marvel écrit dessus. Et c'est plutôt rassurant.

 

Photo Serinda Swan, The Inhumans saison 1

Tout savoir sur Inhumans

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jack Cutter
07/11/2017 à 14:53

Comme quoi tous les goûts sont dans la nature Mikeguyver. Je trouve que cette série est une purge, et au septième épisode (et oui, je lui donne sa chance jusqu’au bout) rien n’a changé. Une Medusa sans cheveux? Je comprends pas comment on peut s’en réjouir « ahah les rageux, wolverine sort pas ses griffes dans le film ». N’importe quoi. Les décors magie du béton poésie du placo d’Attilan, le jeu catastrophique, des persos fades à des lieues du matériel d’origine, des perso secondaires tout pétés empruntés à ce que la CW fait de pire (coucou Felicity bis), c’est un vrai naufrage. Après, ça tient de la gageure de rendre méchant un gars qui renverse un système de castes quand le scénar prend pas la peine de s’étendre sur le sujet. Et pour finir tout le monde se touche les parties à affirmer que le seul qui s’en sort c’est l’autre emplâtre qui joue Maximus. J’ai vu de meilleures performances aux pièces de fin d’année du club de théatre collégial.
Voir des demi-dieux du matériau de base se faire malmener comme çà, c’est d’une tristesse sans nom.

mikegyver
03/11/2017 à 14:11

du marvel-bashing a 3000%

j'ai maté, et c'est excellent, le pire c'est que tout le monde critiquait les effets speciaux, le manque de moyens, mais en fait y'a rien de ca dans la serie.

des gros blaireaux qui , sans voir la serie, critique les cheveux du persos (qu'elle perd directement dans le 1ere episode, donc gros vent dans la face des haineux, vous avez juste critiqué sans voir) ,

en passant par le soi-disant manque de moyens (les SFX sont excellents), ben rien de tout ca, ca tient la route, preuve qu'il faut jamais ecouter les aneries d'ados sur internet ou des pseudos journalistes.

bref les années internet sont une plaie, vivement qu'on rase les reseaux sociaux remplis de gosses, de cas sociaux, de debiles profonds qui donnent leur avis alors qu'on s'en contrefous

votre commentaire