Les LMD, grands oubliés de Marvel dans le MCU, arrivent enfin dans S.H.I.E.L.D.

mdata | 23 janvier 2017
mdata | 23 janvier 2017

La seconde partie de la saison 4 d’Agents of SHIELD a pour thème les LMD. Mais que sont les LMD dans les comics ?

 

UNE COPIE PLUS VRAIE QUE NATURE

Un LMD - pour Life Model Decoy - est un androïde qui imite à la perfection un être humain. A l’origine les LMD, conçus par Tony Stark pour le SHIELD, avaient pour rôle de prendre la place d’un être humain pour de le prémunir du danger et donc le plus souvent de “mourir” à sa place (d’où le terme “Decoy”, leurre en Français).

 

Photo Le LMD de Tony Stark (comics)Utilisation typique d'un LMD

 

Un LMD est donc conçu pour tromper tout observateur quant à sa véritable nature. Les LMD les plus sophistiqués ont des fonctions et des humains tout à fait normaux (manger, dormir, éliminer). Les LMD peuvent même dans certains cas tromper les télépathes, ainsi que les sens aiguisés des méta humains comme Wolverine. Il peut même arriver qu’un LMD soit programmé pour se prendre pour un être vivant, ce qui complique davantage encore sa détection par un observateur.

 

PLUSIEURS MODELES, PLUSIEURS MISSIONS

Comme on le disait plus haut, à l'origine les LMD sont des cibles à l’image de personnes qui ont besoin d’être protégées. Le SHIELD pouvait donc “recopier” des personnes sous forme de LMD et les activer en cas de besoin, le temps que le danger soit écarté et la menace neutralisée.

Nick Fury, chef du SHIELD, fait quant à lui une utilisation toute personnelle des LMD. Disposant d’une tripotée de sosies mécaniques, Fury les a utilisés pour être littéralement partout à la fois et le plus souvent quand un personnage Marvel pensait avoir affaire à lui il s’agissait en fait d’un de ses doubles. Cela lui a également permis de rester dans l’ombre lorsque les effets de la Formule d’Infinité (un sérum qui lui a permis de rester jeune) se sont dissipés et qu’il s’est mis à vieillir.

Photo Recopie de Nick Fury en LMD (comics)Processus de copie en cours de Nick Fury sous forme de LMD

 

Fury a aussi utilisé des LMD pour permettre à son vieil ami Dum Dum Dugan de rester en vie. Il a en effet transféré l’esprit de son ami de LMD en LMD, en lui faisant croire qu’il restait jeune pour la même raison que lui, à savoir la Formule d’Infinité. Inutile de dire qu’une fois que Dugan s’est aperçu de sa vraie nature, il ne l’a pas très bien pris...

 

Photo Tim Tim Dugan LMD (comics)Dum Dum n'a pas supporté d'apprendre sa vraie nature

 

Tony Stark a de son côté utilisé les LMD à différentes occasions. Outre sa protection lorsqu’il était menacé de mort, les LMD lui ont permis de protéger le secret de son identité lorsqu’elle était sur le point d’être révélée. Les choses se sont grandement compliquées lorsqu’un de ses sosies mécaniques s’est pris pour lui et a entrepris de se débarrasser de l’original en prétendant qu’il s’agissait de la copie.

Mais un LMD n’est pas forcément une copie d’un être existant. En effet, il s’agit aussi d’androïdes créés pour des missions précises sans objectif de remplacer une personne, et dans ce cas on souhaite juste que leur vraie nature ne soit pas connue. Le Hulk rouge a par exemple eu à sa disposition une équipe de LMD pour travailler avec lui, ce qui lui permettait de disposer d’équipiers fiables sans mettre des vies humaines en danger.

 

Photo Hulk rouge et Annie (comics)

Le Hulk rouge et Annie, un LMD très humain

 

Les LMD sont une partie intégrante du folklore Marvel depuis les années 60, à tel point qu’il serait fastidieux d’en dresser une liste exhaustive. Leur absence totale dans le  MCU (Marvel Cinematic Universe) était surprenante. L'arrivée de ces êtres artificiels au sein de SHIELD va enfin combler ce vide.


QUAND LES LMD SE REBELLENT

La rébellion d’une intelligence artificielle est une thématique classique de la science fiction, et une possibilité qui ne cessera jamais de faire peur aux humains. Sur le papier, tout semble parfait : des êtres robotiques remplacent des humains et remplissent sagement leur mission. En pratique, ce n’est jamais aussi simple. En plus de du sosie de Tony Stark qui a pété un plomb, beaucoup d’autres LMD sont passés du côté obscur.

Le Zodiac, organisation criminelle dont chaque membre représente un signe astrologique, a pendant un temps été composé de LMD. Ils étaient dirigés par le LMD de Jake Fury, frère de Nick, et ont massacré leurs homologues humains pour prendre leur place.

 

Photo Les LMD du Zodiac (comics)Le Zodiac, dans sa version 100% LMD (et très eighties...)

 

L’histoire la plus connue de LMD maléfiques est sans conteste Nick Fury vs SHIELD. Il s’agit d’une histoire au climat totalement paranoïaque où Fury se retrouve confronté à l’organisation qu’il a dirigée des années, car elle a été noyautée par des LMD très évolués qui ont remplacé les agents humains. Cette infiltration a été orchestrée par le Deltite, qui n'était autre qu'un LMD du Baron Von Stucker (un vieil ennemi de Nick Fury) créé par le savant fou Arnim Zola et introduit au SHIELD par Jake Fury. Il a été très difficile pour Fury et un petit groupe d’agents humains de neutraliser tout ce petit monde. Le SHIELD n’y a d’ailleurs pas résisté, et ce fut la fin de la première partie de l’existence de l’organisation.

 

Photo Nick Fury vs SHIELD (comics)Nick Fury VS SHIELD, un récit bien parano

 


UNE ARRIVEE TARDIVE DANS LE MARVEL CINEMATIC UNIVERSE

Depuis que le SHIELD est présent dans le MCU, les LMD sont guettés par les amateurs de comics et les scénaristes des films et séries ont joué avec leurs nerfs. Outre une petite plaisanterie dans Avengers avec Tony Stark qui prétend être son propre LMD, il a longtemps été supposé que la résurrection de l’Agent Coulson était due au fait qu’il était un être artificiel qui avait donc été réparé, voire que le personnage de la série était le remplaçant de celui des films. De même, les frères Koenig ont souvent émaillé leurs apparitions de blagues plus ou moins subtiles sur une supposée nature artificielle mais là encore ça tenait davantage du gag que de la réalité.

 

Photo Patton Oswaltt x2Les frères Koenig : Hommes ou machines, nul n'imagine...

 

Le premier LMD du MCU s’est fait attendre, mais quand on voit le résultat avec Aida on se dit que l’attente en valait la peine. Nous avons en effet droit à un LMD dans la plus pure tradition des comics, capable de se faire passer pour une humaine et qui dans la première partie de la saison 4 a joué son rôle de "doublure" d'êtres humains en effectuant à leur place la lecture du Darkhold (cet artefact est nocif pour l'esprit humain). Mais outre Aida nous avons droit à une infiltration  du SHIELD par un autre LMD qui trompe bien son monde, au point qu'on aurait presque pu croire à une adaptation de Nick Fury vs SHIELD jusqu'à ce qu'on apprenne ce qui se cache vraiment derrière les agissements des LMD de la série.

Avec l'arrivée de ces LMD c'est un aspect important de la mythologie du SHIELD qui parvient enfin à l'écran. Espérons que cette entrée réussie ne soit qu'un début !

 

Photo Mallory JansenAida, le premier LMD du MCU aux agissements mystérieux

 

En partenariat avec Watchtower Comics

commentaires

sandman
02/02/2017 à 04:25

ouais , et ghost rider éclipsé par un robot ^^ même pas un coup sur le rider qui lui a sauvé la vie rien ... et même pas de nouvelle de ryes depuis donc n'importe quoi cette transition

mdata
23/01/2017 à 12:35

Tout est possible, mais comme le concept des Inhumains a été plutôt bien traité de saison en saison on peut avoir de l'espoir pour les LMD.

Asher
23/01/2017 à 10:46

Malheureusement la serie risque encore de se limiter à introduire une id nouvelle en survol et ne pas nous offrir un scénario bien ficelé sur la durée avec une intrigue complexe et profonde comme l on attend.
Le personnage de may remplacée par son LMD aurait été plus jouissif si il avait été révélé qu en fin de saison, et qu elle aurai eu des intentions plus négative, sans qu on sache pourquoi elle se comportée ainsi.

votre commentaire