Gossip Girl - Saison 1

Lucile Bellan | 4 septembre 2008
Lucile Bellan | 4 septembre 2008

C'est un des événements de la rentrée en matière de série télévisée, Gossip Girl, le teen drama de luxe de la CW débarque enfin sur TF1 à partir du samedi 6 septembre à 16h50. Adaptée par Josh Schwartz et Stéphanie Savage, les créateurs de Newport Beach, d'une série de livres pour jeune filles fashion avides de grand déballage de marques et de coucheries, la série s'avère beaucoup plus classieuse que son support d'origine. Que ce soit par une réalisation impeccable, des moyens financiers étonnants mis en place pour rendre le plus crédible possible les décors et les personnages (surtout en comparaison du succès public modeste), des dialogues croustillants et surtout un casting de rêve, cette série réunit avec succès tous les ingrédients pour devenir LA série adolescente du moment.

 

 

Bien sûr, Gossip Girl reprend, avec beaucoup de talent, les recettes du teen show traditionnel : triangle amoureux, rivalités, amitiés déconstruites, trahisons et réconciliations. Mais son originalité se situe dans sa capacité étonnante à se nourrir de ces codes pour s'en moquer : le salaud Chuck Bass n'est plus défini que par son patronyme (« I'm Chuck Bass ») pour répondre à toutes les questions le concernant, et parfois même les scénaristes semblent s'amuser à en rajouter toujours plus (boulimie, coucheries inexpliquées, arrivée d'une Némésis, fraudes fiscales, drogue et alcool...) pour à la fois se moquer des séries qui auraient déjà utilisé ces ressorts, mais aussi tenir le spectateur en haleine sur toute la saison (« Mais jusqu'où vont-ils encore aller ? » pourraient-on se demander). Exubérante et gentiment insolente, la série joue également d'une vulgarité toute relative tout en gardant l'instinct de mode qui la caractérise. « Oh My Fucking God » est par exemple devenu au même titre qu'« XoXo » un signe de ralliement pour les Gossip Girl addicts, qui se sont déjà donnés rendez-vous pour une saison 2.

 


        

 

Retour donc sur une galerie de personnages que l'on aime détester.

 

Gossip Girl (Kristen Bell)

Pour interpréter la fameuse Gossip Girl, en fait une bloggeuse quasi omnisciente qui par un réseau extrêmement étendu réussit à parler de l'actualité et des potins des personnages en direct, c'est Kristen Bell, ancienne Veronica Mars, qui prête sa voix à ce personnage sans corps et qui lance la série par un « XoXo » sexy et jouissif en fin de générique. Ses informations sont diffusées à une vitesse incroyable sur tous les Blackberry des jeunes habitants de l'Upper East Side et provoque régulièrement quiproquos et situations de crise dans le microcosme.

 

Après l'arrêt de la série Veronica Mars où elle interprétait le rôle titre, Kristen Bell a le vent en poupe autant à la télévision (Gossip Girl et Heroes) qu'au cinéma (Sans Sarah, rien ne va). Et ce n'est pas pour nous déplaire.

 

 

Blair Waldorf (Leighton Meester)

Véritable héroïne de la série, Blair est aussi la bitch par excellence. Fille d'une créatrice de mode, elle a été élevée pour être belle et avoir la classe. Son modèle : Audrey Hepburn. Et pourtant elle est aussi dotée d'un arrivisme farouche et d'une perversité jouissive quand il s'agit de faire souffrir ses ennemis.

 

Leighton Meester, en plus de sa beauté flagrante est aussi une jeune femme très douée autant en comédie qu'en chant, sa seconde passion. Avant d'aborder ce rôle très particulier, elle a enchaîné les petits rôles et figurations dans des séries télévisées comme 7 à la maison, Entourage, Surface, Les Experts : Miami, Dr House et tant d'autres.

 

Retrouvez la galerie photo de Leighton Meester en cliquant sur l'image ci-dessous

 

 

 

Serena Van Der Woodsen (Blake Lively)

Disparue pendant les vacances d'été qui précèdent le début de la série, c'est son grand retour à Manhattan qui lance la première saison et le début des hostilités pour notre groupe de personnages. Car pourquoi s'était-elle enfuie ? Qu'a-t-elle à cacher ? Va-t-elle aussi reprendre sa place de meilleure amie de Blair après l'avoir abandonnée ?

 

Pour son rôle de Serena Van Der Woodsen, Blake Lively a gagné le Teen Choice Award de la meilleure actrice dans une série dramatique ainsi que la révélation féminine de l'année dans une série. Mais c'est bien sur grand écran que sa carrière a démarré avec l'adaptation ciné de 4 filles et un jean, dont elle a également tourné une suite sortie cette année aux Etats-Unis.

 

Retrouvez la galerie photo de Blake Lively en cliquant sur l'image ci-dessous

 

 
 

 

Jenny Humphrey (Taylor Momsen)

Pour pimenter un peu l'action, il était nécessaire de donner à Queen B. une rivale bitchy digne de ce nom. C'est chose faîte avec Jenny Humphrey (surnommée Little J.), sœur de Dan et fille de Rufus. Issue d'un milieu bien plus modeste, d'un père ancien chanteur de rock reconnu dans les années 90 et d'une mère artiste, et accessoirement absente, la jeune fille désire conquérir ce dont elle a toujours rêvé : le pouvoir, la reconnaissance des riches et une garde robe bien fournie.

 

Taylor Momsen a commencé tôt une carrière de mannequin avant d'apparaître à tout juste 7 ans aux cotés de Jim Carrey dans Le Grinch. Elle enchaîne ensuite les rôles, de Spy Kids 2 à Paranoid Park de Gus Van Sant, avant son rôle de Jenny dans Gossip Girl.

 

 Retrouvez la galerie photo de Taylor Momsen en cliquant sur l'image ci-dessous

 


 

 

Nate Archibald (Chace Crawford)

Nate est la chasse gardée de Blair, son prétendant officiel d'année en année et les deux familles semblent avoir trouvée chacune des points positifs à cette union à priori inévitable. Seulement le beau, et il faut le dire un peu fade, Nate va se révéler moins lisse qu'il n'y paraît au premier abord, et peut être plus intéressant.

 

Après des études à l'université où il se destine à travailler dans la publicité, les finances ou la communication, Chace tente l'aventure d'une carrière d'acteur. Gossip Girl est son premier grand rôle.

 

 

Dan Humphrey (Penn Badgley)

Fraîchement arrivé dans un univers, et une école, qu'il ne comprend pas, Dan va peu à peu s'habituer aux us et coutumes de l'Upper East Side pour les beaux yeux de Serena dont il est secrètement amoureux depuis longtemps. Electron libre et un peu artiste, Dan est aussi très proche de son père, Rufus, le chanteur de rock... et même plus proche encore qu'il ne s'en doute.

 

Penn Badgley est un passionné de comédie qui, depuis 1998 et une apparition dans Will & Grace, enchaîne les petits rôles à la télévision et au cinéma, entre les séries Bedford diaries, The Mountain, et Les feux de l'amour et une apparition remarquée dans la comédie John Tucker doit mourir.

 

 

Chuck Bass (Ed Westwick)

Fils d'un riche entrepreneur et self-made-man, Chuck est un enfant gâté qui a développé des traits de caractères assez particuliers : égocentrique, vicieux et manipulateur, il est aussi très reconnaissable à son goût improbable pour les foulards et les tenues hautes en couleur. Seulement sous ses abords un peu froids et calculateurs se cache un vrai sens de l'amitié et un cœur qui bat... parfois.

 

N'ayant pas une carrière très fournie avant son arrivée dans Gossip Girl, Ed Westwick est la révélation masculine de la série (il a aussi été récompensé du Teen Choice Award du meilleur méchant dans une série télévisée), car il ravit les spectateurs d'une relation d'amour-haine assez déconcertante, avant de devenir un des personnages emblématiques de la fin de saison.

 

                  

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire