Preview Série : Cashmere Mafia

Stéphane Argentin | 14 janvier 2008
Stéphane Argentin | 14 janvier 2008

C’est la rentrée des séries aux pays de l’Oncle Sam ! Sur la trentaine de nouveaux shows qui débarquent sur les cinq grands networks américains (ABC, CBS, FOX, NBC et THE CW), une poignée seulement parviendront à survivre jusqu’en fin de saison. Sur cette même trentaine, certains arriveront sur les écrans français dans les mois/années à venir. Alors, afin d’y voir un peu plus clair dans cette jungle, Ecran Large vous propose de découvrir dans les jours/semaines à venir une petite preview de chaque épisode pilot de ces nouvelles séries télés 2007/2008.

 

NB : Nous n’aborderons pour l’heure que les dramas (format 60min), les programmes courts (30min) parvenant beaucoup plus rarement et en beaucoup plus petites quantités jusque dans nos vertes contrées.

 

 

 

 

 

CASHMERE MAFIA

 



 

 

Network : ABC

 

Genre : Women on top

 

Créateur / Scénariste : Kevin Wade (Working girl, Coup de foudre à Manhattan)

 

Réalisateur : Michael Pressman (The Practice, New York District, The Closer)

 

Acteurs : Lucy Liu (Ally McBeal, Charlie et ses drôles de dames), Frances O’Connor (A.I. : Intelligence Artificielle), Miranda Otto (Le Seigneur des anneaux, La Guerre des mondes), Bonnie Somerville (NYPD Blue), Peter Hermann (New York unité spéciale), Julian Ovenden (Related), Tom Everett Scott (Saved, Urgences, The $treet), Lourdes Benedicto (The Nine, 24)

 

L’histoire : Quatre new-yorkaises, sexy, ambitieuses et amies depuis la fac, tentent de concilier réussite professionnelle et personnelle. À cet effet, elles ont créé leur propre « Boys club » pour se protéger les unes les autres et échanger leurs petits secrets au quotidien…

 

Preview : Difficile, à la lecture du pitch ci-dessus, de ne pas constater l’analogie avec une certaine Sex and the city, surtout lorsque le créateur de cette dernière, Darren Star, agit également en temps que producteur exécutif de la nouvelle série. Cashmere mafia se résume-t-elle pour autant à une version édulcorée pour grand network de la fiction 100% libertine, aussi bien dans les mots que dans les faits, de l’emblématique HBO ? Oui et non.

 

Oui lorsqu’elle se contente de photocopier la formalité de son aînée, depuis ce plan ultra glamour des quatre golden-girls dans le vent gravissant les marches en direction d’une soirée branchée en passant par une bande originale bien sirupeuse soulignant l’état d’esprit du moment des protagonistes (la même séquence précitée sur fond de musique pop qui hurle alors au téléspectateur : « Nous sommes belles, riches, branchées et les hommes sont à nos pieds »).

 

Non lorsqu’elle se focalise uniquement sur ses propres problématiques, à savoir la place de la femme dans la société contemporaine (et par la même occasion l’évolution de cette même place au cours des dernières décennies). Épouse, mère, businesswoman, amante… autant de facettes souvent difficiles à concilier pour le beau sexe mais assez bien illustrer au travers de saynètes (la garde des enfants au bureau) et autres trames narratives (adultère, lesbianisme, carriérisme…), certes convenues dans leur ensemble, mais couvrant plutôt bien le sujet, entre rires et larmes, grande tendance des fictions télés actuelles (les « dramédies » comme on les appelle mélangeant comédie et drame). Autant d’intentions fort louables donc, si tant est que la mise en scène veuille bien se calmer deux minutes et non accumuler les plans d’une demi-seconde à l’aide d’un montage trop clipesque.

 

Les chiffres : Ouvrant cette année le bal des séries dites « de mi-saison », le premier épisode de Cashmere mafia n’a que très moyennent convaincu. Diffusé le dimanche 6 janvier 2008 à 22h, le pilot a été suivi par 10,7 millions de téléspectateurs, soit moitié moins que son lead in de la soirée, Desperate housewives (19,8 millions). De plus, non content de perdre 15% de l’audimat de Brothers & Sisters diffusé dans ce même créneau horaire la saison passée, l’épisode en question a également vu 15% de ses téléspectateurs disparaitre au cours de la deuxième demi-heure. Le deuxième épisode diffusé le mercredi suivant, 9 janvier 2008, dans la case horaire définitive de la série, s’est carrément effondré à 6 millions de téléspectateurs, écrasé par la concurrence des Experts : Manhattan sur CBS et New York District sur NBC.

 

Les photos : Retrouvez les premières photos de la série dans la galerie ci-jointe.

 


 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire