Preview Série : Private Practice

Stéphane Argentin | 2 octobre 2007
Stéphane Argentin | 2 octobre 2007

C’est la rentrée des séries aux pays de l’Oncle Sam ! Sur la trentaine de nouveaux shows qui débarquent sur les cinq grands networks américains (ABC, CBS, FOX, NBC et THE CW), une poignée seulement parviendront à survivre jusqu’en fin de saison. Sur cette même trentaine, certains arriveront sur les écrans français dans les mois/années à venir. Alors, afin d’y voir un peu plus clair dans cette jungle, Ecran Large vous propose de découvrir dans les jours/semaines à venir une petite preview de chaque épisode pilot de ces nouvelles séries télés 2007/2008.

 

NB : Nous n’aborderons pour l’heure que les dramas (format 60min), les programmes courts (30min) parvenant beaucoup plus rarement et en beaucoup plus petites quantités jusque dans nos vertes contrées.

 

 

 

 

 

PRIVATE PRACTICE

 



 

 

Network : ABC

 

Genre : Grey’s anatomy version 2.0

 

Créateur / Scénariste : Shonda Rhimes (Grey’s anatomy), Marti Noxon (Grey’s anatomy)

 

Réalisateur : Michael Grossman (Grey’s anatomy)

 

Acteurs : Kate Walsh (Grey’s anatomy), Tim Daly (The Nine, Eyes), Taye Diggs (Day break), Audra McDonald (The Bedford diaries), Amy Brenneman (Amy, NYPD Blue), Paul Adelstein (Prison break), Chris Lowell (Veronica Mars)

 

L’histoire : Brillante chirurgienne de réa néonat au sein du Seattle Grace Hospital, Addison Forbes Montgomery ne parvient plus à travailler au quotidien aux côtés de son ex-mari et de son ex-amant. Addison décide alors de partir exercer dans un établissement plus huppé de Los Angeles aux côtés de ses amis de fac, Naomi et Sam, récemment divorcés…

 

À savoir : Entre le double épisode de la saison 3 de Grey’s anatomy (3.22 & 3.23 – The Other side of this life) et le pilot de Private practice, le personnage du Dr. Naomi Bennett, initialement interprétée par Merrin Dungey (Alias), a été recasté au profit d’Audra McDonald.

 

Preview : Ça a la couleur de Grey’s anatomy (l’un des personnages principaux : Addison), l’odeur de Grey’s anatomy (même lieu : un hôpital) et le goût de Grey’s anatomy (mêmes auteurs, même réalisateur), mais ce n’est pas Grey’s anatomy ! Mais contrairement à une fameuse marque de soda, Private practice ne désaltère qu’à moitié.

 

Pas facile, il faut bien l’avouer, de suivre les traces de son aînée qui, un an plus tôt, marqua de son empreinte l’Histoire des séries télé américaines en terrassant le Goliath du petit écran (Les Experts : cf. news). Pourtant, dès le départ, Private practice entend bien couper le cordon ombilical d’avec sa grande sœur par le biais d’un préambule où Addison confirme sa démission à son chef de service (complété d’un simple « Addison est parti » du côté du season premiere de la saison 4 de Grey’s anatomy) et lui souligne à quel point tous ses nouveaux collègues de travail sont « géniaux » (personnages par ailleurs déjà introduits au cours du double épisode de la saison 3 de Grey’s mentionné ci-dessus).

 

Par la suite, la série cherche ses marques avec un humour dérivé de Grey’s (Addison dansant toute nue au sortir de la douche, son arrivée inopinée sur son nouveau lieu de travail…) mais un rythme voulu comme moins soutenu et « agité » (un seul patient par jour, d’où le « Private » du titre). C’est d’ailleurs bel et bien dans cet aspect « privé » que le pilot parvient à convaincre (le cas du patient psy, très touchant) là où les pratiques médicales urgentistes souffrent la comparaison avec son aînée (le cas de la femme enceinte, bien moins palpitant qu’une patiente dans le même état traité au même moment dans le premier épisode de la saison 4 de Grey’s). Si elle entend donc se démarquer significativement de sa grande sœur, ce Private practice ferait donc bien de suivre les conseils de son psy et non ceux de ses médecins urgentistes.

 

Les chiffres : Bénéficiant, à n’en pas douter, de l’aura de sa grande sœur, les premiers pas de Private practice se sont excellemment bien déroulés puisque le series premiere diffusé le mercredi 26 septembre 2007 arrive en première place du créneau 21-22h avec 14,2 millions de téléspectateurs. Un score certes supérieur aux 12,7 d’Esprits criminels et aux 13,6 millions de Bionic woman mais cette dernière domine néanmoins auprès des 18-49 ans tandis que Private practice l’emporte dans toutes les tranches démographiques de la gent féminine : 18-34, 18-49 et 25-54 ans.

 

Les photos : Retrouvez les premières photos de la série dans la galerie ci-jointe.

 


 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire