M6 : Prison break dépasse les 6M

Stéphane Argentin | 29 octobre 2006
Stéphane Argentin | 29 octobre 2006

Mais où donc s'arrêtera-t-elle ? C'est la question que l'on peut se poser puisqu'en effet, au fil des semaines, les chiffres d'audience de la série Prison break ne cessent de grimper. Pas plus tard que jeudi dernier, 19 octobre 2006, elle tutoyait les 6 millions de téléspectateurs (cf. news). Un chiffre qui vient d'être allégrement franchi cette semaine puisque le premier épisode diffusé le jeudi 26 octobre 2006 à 20h50 sur M6 a été suivi par près de 6,3 millions de téléspectateurs (pour être exact : 6 278 720).

Encore plus fort : alors que d'ordinaire, lesdits téléspectateurs tombent tous les uns après les autres dans les bras de Morphée au fil de la soirée, le second épisode diffusé à 21h40 réussit l'exploit de faire encore mieux en réunissant cette fois 6 446 900 personnes. Un score qui permet à M6 d'enregistrer son record d'audience pour l'année 2006 devant le match de la Coupe du Monde de foot Brésil - Croatie mais également devant le précédent record pour une série TV diffusée sur la chaîne détenu par NCIS en date du 13 octobre 2006 (cf. news). Avec une part d'audience moyenne de 25% au cours de la soirée, un téléspectateur sur quatre est donc désormais accroc à l'ingénieux plan d'évasion de Michael en vue de faire sortir son frère de prison.

Qui parie sur les 7 millions pour la grande soirée finale prévue le 8 novembre 2006 (cf. news) ? Rappelons également que dès la semaine prochaine la diffusion de Prison break aura lieu le mercredi, soit le 1er novembre, et ce afin de céder la place le jeudi soir à la nouvelle émission d'M6, Incroyable talent, variation française d'une émission américaine intitulée America's got talent.

Retrouvez notre article sur la première saison de Prison break à cette adresse.
Découvrez un aperçu de la deuxième saison de Prison break à cette adresse.
Découvrez les détails du coffret DVD de la première saison de Prison break à cette adresse.

Source : M6

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire