Du rififi dans Grey's Anatomy

Zorg | 15 octobre 2006
Zorg | 15 octobre 2006

Qui a dit qu'être dans le show le plus regardé de la télé US ne gonflait pas les égos ? Certainement pas Patrick Dempsey et Isaiah Washington qui ont eu une violente dispute lundi 9 octobre durant le tournage de Grey's Anatomy et dont les échos nous sont parvenus avec une rapidité surprenante.

Si l'on en croit les rapports, l'affrontement fut si virulent que les deux comédiens ont manqué de peu d'en venir aux mains. Le cours réel des événements demeure cependant particulièrement flou. Aucune déclaration officielle n'ayant par ailleurs couvert l'esclandre, nous nous garderons donc de propager de vils ragots qui ne viendraient que ternir la réputation des uns et des autres.


Tout juste sait-on que l'un des protagonistes aurait perdu patience à force d'attendre sur le plateau entre deux prises, conduisant alors à la confrontation susmentionnée.

« Nous étions comme deux joueurs de base-ball… Nez-à-nez » a tout de même déclaré Isaiah Washington, qui interprète le très sérieux Dr. Preston Burke dans le show, à People Magazine. « Nous avons eu une divergence d'opinions sur le plateau, mais c'est résolu maintenant ». (Pour les profanes, les joueurs de base-ball ont pour habitude - plus que d'autres espèces de sportifs - d'intimider l'adversaire en se hurlant dessus à bout portant sur les points et/ou actions discutables afin de savoir qui aura le dernier mot, quand ce n'est pas sur l'arbitre qu'ils vocifèrent avec une proximité tout aussi alarmante à propos d'une décision litigieuse, Ndlr.)
À propos des éventuels dommages physiques qu'aurait pu occasionner un échange de coups, Washington a ironiquement reconnu que leurs visages étaient « trop beaux pour ça ». Beau joueur, il a de plus ajouté « Je n'avais jamais été aussi près de Patrick Dempsey. Il a vraiment de très beaux yeux bleus ». Voilà qui ravira à n'en pas douter le public féminin qui craque pour les « beaux yeux bleus » de McDreamy.


Tout est donc bien qui finit bien. Une fois délestés de leur surplus de testostérone, les deux hommes ont fait ami ami, échangé un bisou et sont retournés mériter leurs émoluments avec sérieux et professionnalisme. Cependant, le fait qu'une telle anecdote, à priori sans conséquences, parvienne aux oreilles du grand public apparaît comme une conséquence directe de la popularité grandissante du show. Des engueulades de plateau, il doit y en avoir plus d'une à Hollywood, et l'on n'en entend pas parler pour autant. À l'avenir, ces messieurs devront faire attention avant de faire le paon devant leurs collègues du beau sexe, car dans le cas contraire, NBC serait certainement ravi de les accueillir en son sein.

L'histoire ne dit cependant pas si l'une de leurs co-stars aurait été en mesure de recoudre l'un ou l'autre des deux turbulents chirurgiens de pacotille, y aurait-il eu effusion de sang. Y'avait-il un médecin dans la salle ?

Source : People.com

Tout savoir sur Grey's Anatomy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire