Patty Hearst dans Veronica Mars

Zorg | 25 août 2006
Zorg | 25 août 2006

Ce n'est pas vraiment une news pipole, ni une news Hollywood version glamour, mais plutôt un juste retour des choses entre les annales judiciaires américaines et l'un des show les plus orientés film-noir de la télévision.

Qui diable est donc Patty Hearst ?

Patricia Campbell Hearst est la petite-fille de William Randolph Hearst, le célèbre magnat de la presse qui inspira le Citizen Kane d'Orson Welles (en plus d'avoir tout tenté pour détruire le film). Cette riche héritière fut enlevée le 4 février 1974 par un groupuscule révolutionnaire américain appelé l'ALS (Armée de Libération Symbionaise) qui, en lieu et place de la traditionnelle rançon, exigea que de la nourriture soit distribuée aux pauvres de la région de la Bay Area. La famille Hearst s'exécuta et distribua pour 6 millions de dollars de l'époque de vivres, sans obtenir la libération de Patty.

Après plusieurs mois de captivité et un Syndrome de Stockholm particulièrement violent, la jeune femme, âgée de 19 ans au moment des faits, rejoignit la cause de ses ravisseurs. Elle prit alors le nom de guerre « Tania » et participa à l'attaque d'une banque à San Francisco le 15 avril 1974. Arrêtée en septembre 1975 à Los Angeles avec d'autres membres de l'ALS, elle fut condamnée à sept années de prison pour le braquage. Elle purgea 21 mois d'incarcération avant d'être libérée en février 1979 après que le président Jimmy Carter eût commué sa peine. Bill Clinton lui accorda un pardon total le 21 janvier 2000, dernier jour de sa présidence.


Patty « Tania » Hearst, photographiée l'arme à la main
lors de l'attaque de la Hibernia Bank de San Francisco.

À l'instar de nombreuses figures des annales judiciaires et de la rubrique des faits divers, Patty Hearst est devenue une figure populaire relativement connue aux États-Unis, et l'on ne compte plus les chansons qui lui sont dédiées. Elle a de plus entrepris une carrière de comédienne dilettante, particulièrement sous la direction de l'inénarrable John Waters. Elle est ainsi apparue dans Cry Baby, Serial Mother, A Dirty Shame, et Cecil B. Demented, dont l'intrigue est un hommage à peine déguisé à son rapt. Celui-ci raconte en effet l'histoire d'une actrice enlevée par un producteur azimuté qui finit par prendre le parti de ses ravisseurs.

Et Veronica Mars dans tout ça ?

C'est très simple, Patty Hearst va remettre le couvert grâce à une jolie pirouette scénaristique. Elle interprètera en effet l'un des membres du conseil d'administration de l'université à laquelle Veronica est inscrite, le Hearst College, et sera enlevée à la veille d'une réunion capitale pour l'avenir de l'université en question.


Les mugshots de Patty Hearst pris par la police lors de son arrestation.

Même s'il est taillé sur mesure pour elle, Patty Hearst ne jouera cependant pas son propre rôle. Petit détail qui fait la différence, là où Patty Hearst était l'héritière d'un magnat de la presse, son personnage devrait être une riche héritière, petite fille d'un magnat du bois.

Rob Thomas, le créateur de Veronica Mars, a expliqué lors d'une interview accordée au mois de juillet que l'idée lui était venue spontanément. : « Si on pouvait avoir Patty Hearst pour jouer l'un des membres du conseil d'administration, qu'est-ce qui se passerait si elle était enlevée ? Ça ferait une chouette histoire à raconter ». Ce qui n'était qu'une idée vaguement en l'air à l'époque sera un épisode bien concret qui sera théoriquement diffusé le 21 novembre prochain sur The CW.

On attend désormais avec une impatience difficile à contenir les guest-stars de Roger Knobelspiess dans Julie Lescault et du célèbre terroriste Carlos dans PJ.

Source : Zap2It

Tout savoir sur Veronica Mars

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire