Halo : retour sur la production chaotique de la série de Master Chief

Arnold Petit | 30 avril 2022 - MAJ : 02/05/2022 14:02
Arnold Petit | 30 avril 2022 - MAJ : 02/05/2022 14:02

Avant d'enfin voir le jour, la série Halo a traversé un développement chaotique et interminable comme peu de projets en ont connu.

Ça y est, l'interminable bataille de Master Chief contre les galères est terminée et Halo a enfin vu le jour. Mais avant de débarquer sur Paramount+ aux États-Unis et Canal+ en France, la série tirée du célèbre jeu vidéo de Microsoft est passée par un long et chaotique développement qui aura duré 17 ans et impliqué plusieurs échecs, quelques changements de direction et certains cinéastes de légende comme Steven Spielberg ou Peter Jackson.

 

 

Genesis

Tout commence le 21 mai 2013, lors de la conférence de Microsoft à l'E3 pour la présentation de la Xbox One. Durant sa conférence, le studio révélait que Steven Spielberg serait le producteur exécutif de la toute première série consacrée à Halo par le biais de sa société de production, Amblin Television. Pour l'occasion, le réalisateur avait même fait une apparition pour exprimer son enthousiasme à l'idée de porter Halo à l'écran :

"Pour moi, l'univers de Halo est une occasion extraordinaire de se trouver à l'intersection où la technologie et la création de mythes se rencontrent pour produire quelque chose de vraiment révolutionnaire", déclarait alors le cinéaste dans une vidéo.

 

 

Dans un rapport publié dans Variety dans la foulée, Nancy Tellem, nommée présidente de la branche divertissement de Microsoft quelques mois plus tôt en septembre 2012, annonçait que la production de la série serait du niveau de Game of Thrones, ce qui a suscité encore un peu plus d'excitation autour du projet.

Cependant, bien avant que la tête de Steven Spielberg n'apparaisse sur l'écran géant d'un des halls du Los Angeles Convention Center et que Microsoft ne promette monts et merveilles en se comparant à la série de HBO, Halo n'était pas une série, mais un film. Et pour revenir sur ce sombre tournant dans la production de l'adaptation de Halo, il faut remonter encore un peu plus loin dans le temps.

 

Halo : photoEn route vers un long combat

 

TRY AGAIN

En 2005, après le succès de Halo : Combat Evolved en 2001 et de sa suite, Halo 2, sortie en 2004, Microsoft songeait déjà à adapter la franchise de jeux vidéo de Bungie sur grand écran après l'avoir déjà déclinée en livres, comics et tout un tas d'autres produits. Alex Garland, qui n'était encore "que" le scénariste de 28 jours plus tard à cette époque, a été engagé pour un million de dollars pour écrire le scénario ; puis, dans un coup d'éclat devenu légendaire, Microsoft en a fait plusieurs copies qui ont été livrées en main propre par des comédiens déguisés en Spartans à tous les gros studios d'Hollywood (sauf Sony), en ne leur laissant que 24 heures pour répondre.

 

Halo : photo"C'est par où Warner ?"

 

Un contrat était accompagné du scénario, avec des conditions hallucinantes de la part de Microsoft : la société demandait 10 millions de dollars d'avance, 15% des revenus sur les ventes de billets, l'exclusivité sur les produits dérivés, un droit de veto sur le réalisateur et le casting et un contrôle créatif sur le film, qui devait être produit pour un budget d'au moins 75 millions de dollars (sans oublier 60 places VIP pour l'avant-première).

Autant dire que la plupart des studios ont décliné l'offre, mais 20th Century Fox et Universal Studios ont tout de même conclu un accord pour produire le film ensemble (Universal se chargerait de la distribution domestique et la Fox à l'international) et sont parvenus à convaincre Microsoft de revoir ses exigences à la baisse (avec 5 millions d'avance et 10% sur les ventes de billets).

 

Halo : photoQuand tu découvres la généreuse proposition de Microsoft

 

Dès lors, plusieurs cinéastes ont été rattachés au projet. Pendant que Josh Olson (scénariste de History of Violence) et D.B. Weiss (futur créateur de Game of Thrones) étaient engagés pour réécrire le scénario d'Alex Garland, Peter Jackson devenait le producteur exécutif du film et Neill Blomkamp était annoncé comme réalisateur (après que les négociations avec Guillermo del Toro ont échoué), avec une date de sortie prévue pour l'été 2017. Et puis, tout a déraillé.

20th Century Fox et Universal ont tous les deux retiré leurs billes du projet, qui a été mis pause, relancé et stoppé indéfiniment. Microsoft a récupéré les droits de sa franchise et a essayé de trouver d'autres studios, en vain, puis Peter Jackson et Neill Blomkamp sont partis à leur tour. De nombreuses rumeurs ont circulé pendant un moment autour d'un possible retour des deux cinéastes, bien que Blomkamp ait répété plusieurs fois qu'il ne reviendrait pas même si le projet était relancé (et le réalisateur de District 9 réalisera quand même une série de courts-métrages en 2007 pour la promotion de Halo 3, qui ont tous été réunis sous le titre de Halo : Landfall).

 

Halo : Combat Evolved : photoHalo selon Neill Blomkamp

 

RESPAWN

En attendant de se refaire, Microsoft a revu ses ambitions à la baisse. En 2011, la firme s'est séparée du développeur original du jeu Halo, Bungie, et a créé son propre studio en interne, nommé 343 Industries, afin de reprendre la franchise de jeux, puis a lancé son propre studio, Xbox Entertainment Studios, essentiellement dédié au streaming.

D'autres adaptations oubliées de Halo ont été produites ensuite : un film intitulé Halo 4 : Forward Unto Dawn, qui a été produit avec 10 millions de budget et découpé en cinq épisodes pour sortir sous forme de web-série entre le 5 octobre et le 2 novembre 2012 sur la chaîne YouTube de Machinima avant la sortie de Halo 4 le 6 novembre 2012 ; puis Microsoft a reproduit la formule avec Halo : Nightfall, un autre film divisé en cinq épisodes, écrit par Paul Scheuring (créateur de Prison Break) et produit par Ridley Scott et Scott Free Productions.

 

Halo : Nightfall : photoLuke Cage était encore loin

 

Après son film abandonné en cours de route, Microsoft a retenu la leçon et retenté sa chance, mais en évitant cette fois d'imposer ses règles aux studios hollywoodiens et en choisissant de s'orienter vers une adaptation en série télévisée. Un format qui semblait plus approprié qu'un film de deux heures pour pouvoir explorer une mythologie aussi riche et vaste que celle de Halo. Don Mattick, le responsable de la branche Xbox chez Microsoft, a donc appelé son ami Steven Spielberg, qu'il savait être un fan du jeu, et peu de temps après, 343 Industries proposaient leur projet à Amblin Television.

Face à une saga aussi dense et complexe, les dirigeants et producteurs ont décidé que la série s'inspirerait de l'univers de Halo, mais suivrait sa propre trame narrative, afin de laisser plus de liberté aux scénaristes. De la même manière que Marvel Studios s'inspire des comics de Marvel pour écrire l'histoire de son MCU, la série existerait dans ce que 343 Industries ont appelé la Silver Timeline.

L'annonce faite en grandes trombes à l'E3 quelques mois plus tard en 2013 avec un Spielberg visiblement enthousiaste laissait penser que tout était en place pour que la franchise de jeux vidéo ait enfin le droit à son adaptation tant attendue. Seulement, les choses ne se sont toujours pas passées comme prévu et il faudra encore attendre neuf ans pour que la série sorte enfin.

 

Halo : photoMême pas mal

 

MAJOR PROBLEM

En juillet 2014, en partie à cause du fait que les ventes de la PlayStation 4 de Sony dépassaient constamment celles de la Xbox One depuis sa sortie en mai 2013, Microsoft a annoncé la fermeture de sa branche Xbox Entertainment Studios et l'arrêt de tous les projets Xbox Originals, sauf la série Halo, qui devait trouver refuge sur Showtime avec une date de sortie annoncée pour début 2015.

Néanmoins, le projet ne correspondait pas tellement aux autres séries dramatiques diffusées habituellement sur la chaîne, telles que Homeland, Shameless ou Ray Donovan. Un article de Variety rapporte que Showtime avait des difficultés à adapter l'univers de Halo et les scènes d'action impliquant de gros effets visuels. Les premières versions du scénario se concentraient sur la vie des Spartans sous un aspect plus personnel et tragique, dans la veine des autres programmes de la chaîne, mais le développement a continué de traîner pendant encore un long moment malgré toute la bonne volonté des créateurs.

 

Halo : photoChef, on fait quoi maintenant ?

 

Ce n'est qu'en 2018, avec l'arrivée de Kyle Killen (Lone Star, Route vers l'enfer, Fear Street) au poste de showrunner, que la solution a été trouvée. Au-delà d'un univers de space opera difficile à adapter, tous ses prédécesseurs avaient essayé de donner une histoire et des traits de caractère au personnage de Master Chief. Ce super soldat froid et monolithique totalement dépourvu d'émotions ou de sentiments est une parfaite machine à tuer faite pour être contrôlée par les joueurs, mais un héros difficile à aborder en termes d'écriture.

À l'inverse, Kyle Killen a choisi d'assumer cette insensibilité, de sorte que la série raconte "l'histoire d'un homme qui découvre sa propre humanité" en même temps que le spectateur. Rupert Wyatt (La Planète des singes : Les Origines, Captive State) a ensuite été annoncé en tant que réalisateur et Steven Kane (The Last Ship) a rejoint Kyle Killen comme co-showrunner.

Pourtant, même après tous ces progrès, la série Halo allait connaître encore quelques rebondissements, notamment un changement d'équipe créative et un petit truc appelé le Covid-19.

 

Halo : photoÀ L'ASSAUT !

 

ACHIEVEMENT UNLOCKED

En raison des retards de production et de différends créatifs, Rupert Wyatt a abandonné la série en décembre 2018 et Otto Bathurst (Peaky Blinders) l'a remplacé pour réaliser le premier épisode. M.J. Bassett (Solomon Kane, Ash vs Evil Dead, Strike Back) devait également réaliser certains épisodes, mais des soucis de calendrier l'ont obligée à se retirer également.

Kyle Killen est lui aussi parti en 2019 parce qu'il ne voulait pas être séparé de sa famille durant les mois de tournage prévus à Budapest et Steven Kane est donc devenu le seul showrunner. Le scénariste s'est rendu en Hongrie pour les besoins de la série, mais en raison de la pandémie, son séjour de cinq à six mois a duré près de deux ans.

 

Halo : photoTout va bien

 

Durant cette période, Steven Kane a rédigé environ 265 versions des neuf premiers épisodes de la série, en veillant à intégrer tous les éléments de l'univers de Halo et les notes de 343 Industries et de Steven Spielberg, resté producteur exécutif de la série malgré toutes les péripéties. Quand les conditions sanitaires l'ont permise, la production a finalement repris et le tournage s'est achevé en 2021, avec un budget estimé à plus de 10 millions de dollars pour chaque épisode de la première saison.

En février 2021, Paramount Global, la société qui détient Showtime, a annoncé que la série ne serait plus diffusée sur la chaîne télévisée, mais sur sa nouvelle plateforme.

 

Halo : photoRevenu de l'enfer

 

Finalement, après toutes ces années, des centaines de millions dépensés, la série Halo est sortie le 24 mars 2022 sur Paramount+ et le 28 avril 2022 en France sur Canal+, avec une deuxième saison d'ores et déjà commandée et en pré-production. Et si tout va bien , elle n'arrivera pas dans 17 ans.

Tout savoir sur Halo

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cediégo ounaydouk
22/05/2022 à 22:52

Le master chef à trop la classe, il est méga sexy, la scène d'amour est trop intense j'ai eu des sueurs froides !! Vivement la suite !

La purge
02/05/2022 à 15:06

10 millions de dollars pars épisode !!
Alors là il faut m'expliquer où est passé l'argent car visuellement on est très loin de The mandalorian.
Les costumes font très cheap et les effets spéciaux sont très inégaux voir dégueulasses pour certains.

Tontonzizi
01/05/2022 à 16:38

Sublime, arachnéen, anthropique... Les mots me manque pour définir la justesse et la beauté de cette adaptation.

Une masterpiece pour le masterchief. Alexa est parfaitement adapter, l'alliance covenant est bien représenté aussi.

J'aime bien les acteurs, l'histoire est fidèle au premier jeux. Je suis impatient de voir les nouveaux épisodes quand j'aurai plus de temps.

Modo
01/05/2022 à 15:05

Super série , qui rend hommage aux jeux ✌️ , merci de vos conseils écran large

Marc
01/05/2022 à 13:41

@SpartanJ104

J'ai imaginé en 2001 en jouant la démo de HALO Combat Evolved sur PC voir un jour cette histoire fascinante du Master Chief des Covenant et de l'Anneau HALO sur un grand Ecran ,

Je veux voir HALO au Cinéma...Un jour je l'espère.

SpartanJ104
01/05/2022 à 12:20

Le fait que Microsoft et 343i n'aient pas gardé l'exigence qu'ils avaient vis-à-vis d'Hollywood est une erreur fondamentale. Ça a donné naissance à cette "silver timeline" qui gâche tout de l'univers Halo sur cette série.
On sait tous que l'adaptation ciné de jeu vidéo est complexe et à souvent aboutit à des échecs. Il est évident que ce genre d'oeuvre cinéma se doit d'être un peu de niche pour garder l'essence du jeu tout en étant suffisamment ouvert pour intéresser les nouveaux venus. Appliquer les codes et règles d'Hollywood sur ce genre d'adaptation ne fait que dénaturer l'essence même de l'oeuvre globale.
Mais apparemment ça plaît à certains fans, je me garderai de juger car "l'égoût et les couleurs", mais...faut quand même avoir de sacrés goûts de chiotte. (Oups...)

Marc
01/05/2022 à 00:09

@rientintinchti

J'ai vu les review US des 8 épisodes de la saision 2 de Raised by Wolves c'est plus bien plus intense que la saison 1 j'attend la critique sur Ecran Large j'en dirais plus , mais c'est juste la meilleur série SF du jamais vu .

Tom31
30/04/2022 à 23:16

Mandalorien lowcost avec les effets spéciaux des power rangers. Ça résume bien.

MIJU
30/04/2022 à 22:39

Je trouve les critiques un peu dures tant j'attendais de voir en live action le monde d'Halo. J'ai trouvé les scènes de combats des épisodes 5 et 6 très réussies et très immersives. L'histoire de la série est sympathique, même si le background des persos secondaires est souvent inintéressant.

rientintinchti
30/04/2022 à 21:15

@Marc
Vu raised by wolves saison 1
ça tourne vite en rond. Ce qu'ils disent en 10 épisodes ils auraient pu le dire en 2 ou trois épisodes. ça meuble pour rien et ça s'étire à l'infini comme la plupart des séries.
Merci du conseil cependant

Plus
votre commentaire