Chainsaw Man : pourquoi ce sera l'anime phénomène de 2022 devant l'Attaque des Titans

Matthias Mertz | 20 décembre 2021 - MAJ : 22/12/2021 14:45
Matthias Mertz | 20 décembre 2021 - MAJ : 22/12/2021 14:45

Chainsaw Man, le nouveau manga de Tatsuki Fujimoto, verra son adaptation s'imposer sans aucun doute comme l'anime star de 2022.

Après un premier récit intimiste, mais déjà résolument sombre nommé Fire Punch, le jeune mangaka Tatsuki Fujimoto revient avec Chainsaw Man, une série dont la première partie s'est achevée après 11 tomes. Dans la lignée des mangakas actuels, et au contraire des auteurs des années 80 et 90 qui posaient fièrement dans le Jump, Tatsuki Fujimoto est discret, presque invisible.

Ses notes personnelles dans ses mangas racontent son amour de la nourriture, du cinéma, ou l'admiration qu'il voue à ses collègues ou ses ainés. Pourtant, le mangaka à l'allure apathique de 28 ans pourrait bien être le prochain maître.

C'est parce que l'adaptation de Chainsaw Man vient d'obtenir sa seconde bande-annonce à l'occasion de la tenue du Jump Festa 2022 qu'on vous explique pourquoi il faut s'exciter, et comment l'adaptation de ce manga encore méconnu pourrait chambouler l'année 2022, et s'y imposer comme le nouveau patron, malgré la concurrence d'animes attendus tels que le final de L'Attaque des Titans, ou encore l'apparition de nouveaux challengers, à l'instar de Spy X Family.

 

 

Tokyo chainsaw massacre

Le récit conte ainsi l'histoire de Denji, un garçon orphelin sans le sou dont les ennuis financiers se règlent après un pacte passé avec son seul et meilleur ami, un démon chien-tronçonneuse du nom de Pochita (adorable au demeurant). Il devient alors un homme-tronçonneuse, rapidement recruté par une brigade de chasseurs de démons, bien décidée à se servir de ses étonnantes capacités pour découper des raclures.

Arrivé dans sa brigade, il fait la rencontre de Makima, sa patronne, une jeune femme très directive et au caractère éclectique. Elle le fait collaborer avec Aki, un fonctionnaire zélé, et Power, une autre hybride femme-démon, avec qui il habitera désormais. Durant ses 11 tomes, la série voit fleurir de nombreuses intrigues, et elle parvient à décrire avec une précision rare la psychologie de ses personnages, à commencer par Denji.

Le jeune orphelin est dans une quête obsessionnelle d'un quotidien rassurant et confortable, quand bien même il risquera sa vie dans la chasse aux démons pour l'obtenir. Être littéralement traité comme un chien par sa patronne (avec ce que ça implique comme sous-entendus largement sexuels) ne le dérange guère, et le récit ne se prive pas de violemment défier les relations qu'il entretient avec les autres personnages, parfois en leur faisant manger le pissenlit par la racine dans une candeur étonnante.

 

Chainsaw Man : photo

Les sorties de bureau chez Ecran Large sont bien moins captivantes..

 

Si Fire Punch n'était déjà pas un traité d'optimisme, Tatsuki Fujimoto rempile avec un récit encore plus sombre dans Chainsaw Man, dont il dit lui-même qu'il pousse le genre du shônen (le manga pour jeunes garçons) dans ses derniers retranchements. Qu'il s'agisse de violence, de nudité ou de sexualité, si elle n'est pas portée directement sur le papier, tout est évoqué avec une impudeur séduisante. Mais l'homme-tronçonneuse n'est pas qu'un traité de gore et de violence décomplexé, c'est aussi un récit ultra-référencé qui dispose d'une esthétique rare.

De ses propres mots, le personnage de Power, par exemple, est inspiré d'Eric Cartman dans South Park, tandis que la dynamique entre le petit chien Pochita et Denji est calquée sur celle de Jake et Finn dans Adventure Time. Enfin, de nombreux internautes se sont amusés à chasser les références dans les tomes de Chainsaw Man.

The Raid, Berserk, l'oeuvre de Junji Ito, Massacre à la Tronçonneuse, le genre du slasher ou la peinture française du 19e, Tatsuki Fujimoto est largement influencé par le cinéma et la peinture, pas forcément japonaise. Il décide par exemple de donner aux chasseurs de démons le costard caractéristique des personnages de Reservoir Dogs.

 

Chainsaw Man : photoJump+ a permis au manga d'obtenir une édition colorée unanimement appréciée

  

Chain sommité

Et ce melting pot d'influences hétérogène donne à son style un goût de nouveau, d'inconnu malgré le classicisme évident des tropes déployés dans le récit. Chainsaw Man, c'est Tarantino qui saupoudre du gore sur Evangelion, le tout illustré par un trait anarchique, mais foutrement dynamique. Et cette ambiance bizarre, mais puissante est une performance, puisque rien dans le synopsis du manga ne laissait présager qu'il aurait un caractère si singulier.

Chainsaw Man raconte une histoire extrêmement classique, un homme mi-humain mi-[insérer monstre] qui se bat contre des [monstres] pour sauver l'humanité. Tokyo Ghoul, Parasite, L'Attaque des Titans, Kaiju n°8 ont déjà popularisé ce trope archi-commun qui permet de donner à un personnage des capacités surhumaines en le privant d'affiliation, étant un ennemi mortel des monstres qu'il combat, tout en ne recevant jamais la pleine confiance des hommes qu'il défend.

 

Chainsaw Man : photoLe trait de Fujimoto décrit avec précision l'anarchie qu'il distille dans son récit 

 

Et pourtant, Chainsaw Man parvient à largement sortir du lot avec son récit stupidement nihiliste, jouissivement bourrin, et n'hésitant pas à traiter avec maturité ce qui se passe en dessous de la ceinture, sans jamais épargner ses personnages. Après une vie d'errance, Denji ne cherche pas à sauver la veuve et l'orphelin, mais à trouver le confort d'un bon lit, d'un repas et, avec un peu de chance, une copine avec qui il pourra connaître l'intimité, quitte à être le toutou de sa patronne, l'étrange et attractive Makima avec qui il espère bien perdre sa virginité.

Difficile enfin de ne pas voir une filiation avec Berserk, le récit de fantasy sombre et désormais orphelin après la perte de son auteur, Kentaro Miura. Si les deux mangas ont finalement assez peu en commun, si ce n'est le caractère sporadique de leur protagoniste obligé de fonctionner au sein d'un collectif, un trait aux critiques dithyrambiques et l'amour du gore, Chainsaw Man se paye le luxe de référencer Berserk de façon récurrente.

 

Chainsaw Man : photo"Cassez-vous les saltimbanques de la ligne 6 !"

 

money time

Et cette singularité dans le paysage formaté du shônen paye. Chainsaw Man a été le cinquième manga le plus vendu de la première moitié de 2021 au Japon avec 4 181 000 tomes écoulés, talonnant L'Attaque des Titans (et ses 4 635 000 ventes) et Tokyo Revengers (5 millions de tomes écoulés durant cette période). Bien devant, on retrouve Demon Slayer et Jujutsu Kaisen, caracolant en tête des ventes avec respectivement 26,3 et 23,8 millions de ventes.

C'est au sein de "l'Oricon sales ranking 2020" (qui décrit en fait la période d'étalant de la fin d'année 2020 jusqu'aux premiers mois de l'année 2021) qu'on trouve ces chiffres attestant de la popularité montante de l'homme-tronçonneuse.

 

Chainsaw Man : photoFourguer 4 millions de mangas, pour un gosse qui a vendu son rein, pas mal 

 

Ce classement est à lire avec beaucoup de précautions. Certaines séries s'étant achevées, elles déclineront irrémédiablement. D'autres ont sorti moins de tomes qu'à l'accoutumée, et le nombre de copies vendues est directement lié au nombre de volumes parus durant cette période.

Toutefois, il y a une particularité dans ce classement. Parmi les cinq premiers titres, Chainsaw Man est le seul à ne pas encore avoir d'adaptation animée. Pourtant, c'est souvent cette dernière qui permet à des titres comme Demon Slayer ou Jujutsu Kaisen d'exploser. Une fois adaptés et diffusés sur des plateformes comme Crunchyroll, Wakanim ou Netflix, ces titres se frayent un chemin vers le grand public, qui souhaite alors prolonger l'expérience en lisant la série sur son support original.

 

Chainsaw Man : photoPerdre sa virginité sous un Gustave Doré, c'est le projet

 

C'est qui le mappa ?

Et l'adaptation à venir de Chainsaw Man n'a pas été confiée à n'importe qui puisque c'est le studio MAPPA qui s'en chargera. On vous avait déjà raconté l'histoire de l'ascension fulgurante du studio qui a récupéré le final de l'Attaque des Titans, et cette fois, il n'aura pas à travailler sous une cadence infernale (ou tout du moins, c'est ce qu'on pensait avant le Jump Festa où le studio a annoncé récupérer des projets en pagaille).

Tatsuki Fujimoto lui-même a confié avoir été très enthousiaste face aux premiers travaux que MAPPA lui ont montré concernant l'anime de Chainsaw Man, nous laissant augurer le meilleur pour la suite.

 

Chainsaw Man : photoOn pose ce début de chapitre hallucinant et on repart

 

La première bande-annonce de l'anime Chainsaw Man a d'ailleurs battu des records de popularité. Face à la montée du succès critique et commercial de l'oeuvre, le bouche-à-oreille a fonctionné. Bien qu'elle ne montre qu'une minute d'images, elle a été plus visionnée (près de 12 millions) que la bande-annonce de la seconde partie de la saison finale de l'Attaque des Titans (9,4 millions pour la vidéo du trailer la plus visionnée), et ce en moins longtemps.

Depuis, les spéculations n'ont pas arrêté, notamment concernant le diffuseur : l'homme-tronçonneuse va-t-il atterrir sur Netflix (et être un "nouveau Devilman Crybaby"), ou Crunchyroll récupèrera-t-il la garde du sale gosse Denji ? Près de 12 millions de visionnages plus tard pour ce trailer, il semble indéniable de dire que Chainsaw Man a déjà trouvé un nouveau public, très impatient de le dévorer en anime avant la parution de la deuxième partie du manga, qui devrait débuter durant l'été 2022.

 

Chainsaw Man : photoOn a presque une larme qui monte en voyant Denji trouver le quotidien dont il rêve...

 

Plus que les fans les plus attentifs aux sorties japonaises, Chainsaw Man semble avoir aussi conquis certains profils d'amateurs de gore ou d'horreur plus que de manga. Cela lui a permis d'obtenir un succès critique dont les frontières ne cessent de s'éloigner. Le Festival International de la Bande-Dessinée d'Angoulême proposera ainsi une exposition sur Tatuski Fujimoto, comme l'a annoncé son éditeur français, Kazé. Une bonne nouvelle pour ce profil audacieux, violent, et toujours à la limite de sortir du cadre. Si pour le moment, tout semble rouler comme sur des roulettes, espérons que l'homme-tronçonneuse ne déraille pas en cours de route.

La seconde partie du manga Chainsaw Man est prévue pour l'été 2022. Quant à son adaptation en anime, elle débarquera en 2022 aussi, mais encore aucune date n'a été communiquée.

Tout savoir sur Chainsaw Man

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire