Sonny Boy : que valent les premiers épisodes de l'anime mindfuck de Madhouse ?

Elliot Amor | 2 août 2021
Elliot Amor | 2 août 2021

Wakanim a commencé la diffusion de Sonny Boy, la nouvelle création originale de Madhouse, avec Shingo Natsume (Space DandyOne-Punch Man) aux commandes. On vous laisse voir la bande-annonce ici si vous n'avez pas encore commencé la série. Attention quelques spoilers !

 

photoVivement la rentrée de septembre

 

Seuls au monde

Dès son premier épisode, Sonny Boy met en place une ambiance plus qu'étrange. Une trentaine de collégiens se retrouvent bloqués dans leur établissement qui semble avoir téléporté dans une autre dimension. Les personnages sont entourés par... rien, du néant. Tous les objets qui sortent du bâtiment disparaissent à jamais et certains élèves ont développé des pouvoirs surnaturels. Mais ce n'est manifestement pas le cas de Nagara, le héros de la série. À moins que...

Le troisième épisode (et le dernier diffusé lorsque nous publions cet article) confirme que Nagara a peut-être bel et bien un pouvoir, il s'agirait même du premier élève à en avoir eu un. Son amie Nozomi pense en effet que le protagoniste est la clé pour rentrer dans le monde réel. Le don de Nagara serait de pouvoir voyager entre les différents mondes explorables et atteignables depuis l'enceinte du bâtiment. C'est d'ailleurs lorsqu'il saute du toit avec Nozomi que l'établissement est téléporté sur une île déserte (un décor un peu plus agréable que le fond noir).

 

photoNozomi et Nagara

 

On se doute bien que l'objectif des personnages va être tôt ou tard de comprendre ce qui leur arrive et de trouver un moyen de rentrer chez eux (c'est vraiment le cas à partir de l'épisode 2), les membres du bureau des élèves s'organisent et confient des rôles à chacun. Sonny Boy nous rappelle aussi que le BDE d'un collège ou d'un lycée est au-dessus de toutes les hiérarchies. Sérieusement, on voit ça dans énormément d'animes, quelqu'un veut bien s'infiltrer dans un lycée japonais pour confirmer ?

On n'a pas envie de s'attacher à beaucoup de personnages, soit parce qu'ils sont désagréables, soit parce qu'on sait trop peu de choses sur eux. Non, cette série ne cherche pas à plaire aux fans de My Hero Academia et Assassination Classroom. On ne sait pas non plus trop quoi penser des relations que Nagara a avec Nozomi et Mizuho (l'introvertie avec ses chats). Qui va mettre qui dans la friend zone ? Une chose est sûre : on a peur de Hoshi, vous savez, le petit avec une tâche de naissance en forme d'étoile sous l'œil gauche (encore une JoJo reference).

 

photo... C'est l'âme des cartes.

 

Sa Majesté des chats

Avec la saison 1 de One-Punch Man, qui adaptait un manga de la famille Jump, et l'anime Space Dandy, qui est une création de Shinichirô Watanabe, le réalisateur Shingo Natsume n'avait pas vraiment eu l'occasion de nous faire découvrir sa propre patte. Et on a l'heureux sentiment que Sonny Boy va lui permettre de montrer au public de quel bois il se chauffe lorsqu'il fait son propre anime.

Chaque nouvel élément est bien amené dans l'intrigue, rien ne semble laissé au hasard, le character design d'Eguchi Hisashi fonctionne du tonnerre, les décors son variés (leurs graphismes aussi), etc. En plus, la mise en scène s'autorise à faire de longs plans, ce qui participe à mettre en place cette ambiance étrange, dans un premier temps oppressante, mais qui devient peu à peu contemplative.

 

photoDark Phoenix

 

On imagine bien que la série ne va pas soudainement perdre toutes ses qualités d'ici les prochaines semaines, mais on peut espérer en voir arriver de nouvelles. On pense notamment à la bande originale qui n'est, certes, pas inexistante, mais il faut admettre qu'elle se fait désirer. C'est encore une chose qu'on peut imputer à la mise en scène lourde et pesante qui devient progressivement un peu plus gaie.

Est-ce que ces premiers épisodes nous confirment que Sonny Boy est un anime à suivre impérativement cet été ? Absolument. Serait-il plus sage d'attendre que la plupart des épisodes soient diffusés pour pouvoir tout se binge-watcher ? Pas forcément. Va-t-on continuer d'en parler ? Évidemment.

Sonny Boy est diffusé sur la plateforme Wakanim depuis le 15 juillet 2021

 

Affiche

Tout savoir sur Sonny Boy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Leglocom
03/08/2021 à 11:24

Juste pour confirmer que dans la vraie vie au Japon le BDE n'a aucun pouvoir, mais vraiment aucun !!! C'est un os à ronger pour apprendre la hiérarchie et la discipline mais qui n'aboutit généralement à rien.

votre commentaire