Recap de Game of Thrones : on résume l'essentiel avant la saison 8

La Rédaction | 12 avril 2019 - MAJ : 15/04/2019 08:57
La Rédaction | 12 avril 2019 - MAJ : 15/04/2019 08:57
Affiche
216

L'ultime saison de Game of Thrones arrive le 15 avril prochain sur OCS en France, alors il est peut-être temps de faire un gros rappel.

La saison 8 de Game Of Thrones n'a jamais été aussi proche. Après quasiment deux ans d'attente, Daenerys, Jon Snow, Cersei, Tyrion, Jaime, Sansa, Arya, Bran, Varys, les marcheurs blancs et les autres vont enfin faire leur grand retour.

Sauf qu'en deux ans, on oublie beaucoup de choses. D'autant plus quand une série compte déjà sept saisons au compteur soit 67 épisodes. Pour vous éviter de vous refarcir l'ensemble de la série à seulement quelques jours de son ultime saison (de toute façon, à l'heure qu'il est ce serait trop tard pour le faire), Ecran Large retrace le parcours complet des personnages les plus importants de la série HBO.

Le moyen de revenir sur les morts qu'ils ont provoquées, les batailles qu'ils ont remportées, les alliances qu'ils ont créées et les évolutions qu'ils ont connues au fil des sept saisons précédentes.

ATTENTION SPOILERS !

PS : D'autres personnages auraient pu être développés mais nous nous sommes concentrés sur les personnages encore vivants de la série et surtout les plus importants. On doute que Missandei, par exemple, ait une importance cruciale dans cette saison 8.

 

 

TYRION LANNISTER

Comptant parmi les personnages les plus populaires, Tyrion (Peter Dinklage) est le fils de Tywin Lannister. Et si ce dernier enfant est conspué par quasiment toute sa famille, il semble pourtant être le seul à comprendre véritablement la nature de son héritage et les clefs de sa perpétuation.

Nain, et donc perçu comme monstrueux, ayant provoqué la mort de sa mère en couche, il est haï, méprisé, tenu pour une créature contre-nature, tout juste bonne à cuver du vin. Mais il est un des êtres les plus avisés, fins, et calculateur du royaume. Nous le découvrons dès la première saison, où il profite du voyage à Winterfell de la famille Lannister pour sonder son propre clan et se lier à Jon Snow (Kit Harington).

 

Photo Peter DinklageUn conseiller pas comme les autres...

 

Préférant étudier la Garde de Nuit que rentrer à Port-Réal, il va devenir le cœur dramatique de la première saison. En effet, Catelyn Stark (Michelle Fairley) le kidnappe, dans le but de le faire condamner pour avoir mutilé son fils Bran. Le procès (et l’exécution) doit avoir lieu aux Eyrié. Obtenant un duel judiciaire pour sentence, il va alors sceller son alliance avec Bronn (Jerome Flynn), qui assure sa survie et devient instantanément son compagnon, garde du corps et ordonnateur de basses besognes.

Retrouvant son père et gagnant un semblant d’honneur à la bataille de Verfurque, il se voit nommé Main du Roi, afin de pouvoir encadrer Joffrey, jeune souverain aux tendances psychotiques problématiques. Mais son neveu ne s’en laisse pas conter. Peu importe, la Main du Roi multiplie les réussites politiques et ourdit en secret avec réussite.

Se révélant brillant stratège, il sauvera même le trône lors de l’attaque navale des Baratheon (bataille de la Nera). Il en sortira le visage mutilé, dans le coma. À son réveil, Tywin l’a délesté de ses fonctions, dissimulant ses succès, le condamnant à des postes subalternes qui ne feront que remplacer le mépris de Joffrey à son égard.

 

Photo Peter DinklageTraître aux siens, ou seul homme de raison du royaume ?

 

Marié à Sansa (Sophie Turner), il picole sec et s’ennuie gentiment… Jusqu’à ce que Joffrey soit empoisonné et qu’il se voit accusé du crime. Sa sœur Cersei s’empare de la situation pour essayer de le faire zigouiller. Peu importe que Tywin et Jaime tentent de lui épargner la peine capitale, tout part en cacahuètes. Il réclame un duel judiciaire, il le perd quand La Montagne casse le cerveau d’Oberyn, puis s’évade grâce à Varys et Jaime, puis tue son père, puis fuit pour retrouver cette bonne Daenerys.

Dès lors il fera son possible pour la conseiller au mieux, jusqu’à ce qu’elle se révèle en mesure de traverser l’océan pour regagner Westeros, préparer de son mieux la conquête, affronter les Marcheurs Blancs, se débarrasser de sa frangine et survivre jusqu’à l’épisode final.

 

Photo Peter Dinklage, Emilia ClarkeUn dernier verre avant la guerre ?

 

DAENERYS TARGARYEN

Fille du Roi Fou exilée sur le continent d’Essos avec son frère aîné, elle a été élevée dans le fantasme d’un retour triomphal vers Westeros. En échange de la promesse de lui fournir une armée, son aîné la marie à un chef de guerre Dothraki : Khal Drogo (Jason Momoa). D’abord désolée de servir de monnaie d’échange puis de trophée à un barbare mutique, Daenerys (Emilia Clarke) finit par apprécier le pouvoir que lui confère sa position.

Elle réalise rapidement que son frère n’est qu’un nobliau mégalomane, incapable de diriger, ne méritant ni respect ni déférence. Elle le fera assassiner par son époux. Mais ce dernier est bientôt blessé mortellement lors de la mise à sac d’un village. Daenerys ira jusqu’à tenter de le ressusciter grâce à un sortilège, mais elle y perdra l’enfant qu’elle attend et devra tuer son mari, devenu un monstrueux légume zombie.

Alors qu’elle se jette dans le brasier où son corps est immolé avec dans les mains les 3 œufs de dragon pétrifiés qu’elle a reçus en mariage, Daenerys découvre que le feu ne peut l’affecter, et que les 3 œufs sont bien vivants, puisqu’ils éclosent au cœur des flammes.

 

photo, Game of Thrones, Emilia ClarkeEmilia Clarke et Jason Momoa

 

Celle qu’on appelle désormais la Mère des Dragons a été abandonnée par l’essentiel de ses hommes, et va tenter de trouver un moyen de subsistance, aidée d’une poignée de fidèles. Ils parviennent jusqu’à la ville de Quarth. L’aspirante reine entend y lever une armada pour rejoindre Westeros, mais se voit bien enquiquinée par une poignée d’arnaqueurs et un magicien sur le retour. Ils seront les premiers barbecues de ses dragons.

La mise à sac de la ville lui permet d’investir dans une flotte et de commencer à se constituer une véritable armée, elle y parvient en libérant plusieurs groupes de mercenaires, dont elle fait carboniser les maîtres. Elle poussera ses conquêtes jusqu’à Meereen, gigantesque cité qu’elle entreprendra d’administrer.

Poussée par des principes moraux qu’elle ne comprend pas, un sens de la stratégie proche du néant et une confiance en elle passablement absurde, Daenerys se comporte en tyran barbare, et se retrouve vite fait bien fait avec une rébellion sur le dos. Elle ne doit sa survie qu’à l’intervention d’un de ses dragons, qui l’exfiltre et la ramène… chez les Dothrakis, sans passer par la case départ, ni toucher 2000 pièces d’or en fin de saison 5.

 

photo, Emilia Clarke, Game of ThronesAvoir un bon dragon

 

Ni une ni deux, La Mère des Dragons se fout encore le feu, rappelle à ses barbares qu’elle est super badass, et se retrouve avec une armée capable de dominer Meereen, d’y récupérer troupes et vivres, avant de voguer vers Westeros.

Là-bas, elle ne perd pas de temps, ni ne fait mystère de son souhait de massacrer tous ceux qui s’opposent à elle.

Elle a clairement l’ascendant en matière militaire, et son alliance avec Jon Snow lui promet une victoire rapide sur quiconque voudrait bouger le petit doigt. Mais sa déplorable stratégie militaire lui coûte bientôt son armée, puis un dragon face aux forces zombies du Nord. Voilà qui rééquilibre un peu les forces, tout en donnant aux Marcheurs Blancs, comme à Cersei quelques raisons d’espérer.

Ignorant qu’il est de son sang et le véritable héritier du trône de fer, Daenerys achève son brillant parcours politique en faisant la bête à deux dos avec Jon Snow (Kit Harington).

 

photo, Emilia ClarkeUne Reine en devenir ?

 

CERSEI LANNISTER

Au début de la série, Cersei (Lena Headey) est mariée au roi Robert Baratheon. Elle couche secrètement avec son frère Jaime (Nikolaj Coster-Waldau), vrai père de ses trois enfants (Joffrey, Myrcella, Tommen). C'est parce qu'il les surprend ensemble que Bran Stark a un "accident" et est paralysé.

Lorsque son roi décède suite à un accident, Cersei mène Joffrey vers le trône contre les directives laissées par son mari, qui voulait Ned Stark à la tête du royaume. Elle pense le maîtriser, et croit pouvoir diriger le royaume dans l'ombre. Mais son fils ordonne la décapitation de Ned Stark. Elle comprend qu'elle a créé un petit monstre.

Tyrion (Peter Dinklage) débarque à Port-Réal en tant que Main du roi, à la demande de leur père Tywin. Le début d'une lutte en coulisses entre Cersei et lui, chacun cherchant à imposer son influence sur Joffrey. Tyrion l'emporte, et parvient même à envoyer Myrcella loin de Port-Réal, pour la marier à Dorne.

Pour consolider le pouvoir des Lannister, Joffrey doit épouser Margaery, de la famille Tyrell (Natalie Dormer). Elle représente une grande menace pour Cersei, qui cherche à tout prix à la détruire aux yeux de son fils, lequel devient totalement incontrôlable et tyrannique. Dans les négociations, Cersei est censée épouser Loras, le frère de Margaery. Elle retrouve enfin Jaime, de retour à Port-Réal, et découvre qu'il a perdu une main. 

Mais tout part en vrille quand Joffrey meurt, empoisonné. Devenue reine régente, avec son dernier fils Tommen couronné, Cersei est persuadée que Tyrion est responsable - surtout pour s'en débarrasser. Elle choisit Gregor Clegane pour affronter le combattant de Tyrion, Oberyn Martell, vaincu. Plus remontée que jamais, elle résiste à son père pour ne pas épouser Loras, menaçant de révéler que ses enfants sont le fruit d'un inceste.

 photo, Game Of ThronesLa mère est un loup pour le fils

 

Tommen épouse Margaery, qui contre-attaque pour éloigner Cersei. Celle-ci réplique en mettant en place un régime religieux strict : Loras est arrêté pour homosexualité et sa soeur, pour complicité. Sauf que Cersei est, elle aussi, arrêtée pour divers crimes (inceste, meurtre, adultère...). Cheveux rasés, elle accepte de traverser une marche de la honte pour expier ses péchés. Nue, humiliée, elle rentre dans son chateau, accueillie par Clegane devenu un monstre, La Montagne.

Après Joffrey, Cersei et Jaime perdent aussi leur fille Myrcella, empoisonnée par Ellaria, qui hait les Lannister.

Déchue de ses pouvoirs, Cersei a perdu son influence. Margaery prend de plus en plus d'importance auprès de Tommen, qui accepte que la religion s'impose dans le royaume. Alors qu'elle ne peut échapper à son procès, Cersei planifie sa vengeance totale : elle utilise le feu grégeois pour faire exploser le Grand Septuaire, et détruire Margaery et ses ennemis. Désespéré, Tommen se suicide. Cersei devient alors reine de Westeros.

Elle doit maintenir cette position face aux ennemis, notamment Daenerys qui arrive, et Jon Snow considéré comme le leader du Nord. Cersei veut créer une alliance avec Euron Greyjoy (Pilou Asbæk) des Iles de Fer, mais refuse de l'épouser avant la fin de la guerre. Elle venge la mort de Myrcella, écrase la maison Tyrell pour récupérer leurs richesses, et annonce être enceinte de Jaime.

Elle accepte de rencontrer Daenerys, Jon, Tyrion et Jaime pour négocier une trève, et s'allier face aux marcheurs blancs. Elle souhaite en réalité se jouer d'eux, les laisser tous s'entretuer pour détruire les survivants. Ecoeuré, surtout lorsqu'il comprend qu'elle est prête à le tuer pour y parvenir, Jaime quitte Port-Réal. Cersei est donc bel et bien seule.

 

photo, Lena HeadeyLa guerrière face à la saison 8

 

JON SNOW

Elevé comme le bâtard de Ned Stark et d’une prostituée, Jon (Kit Harington) souffre de son statut de demi-frère regardé avec dédain. Fort d’un certain sentiment chevaleresque, c’est initialement un grand idéaliste, qui souhaite rejoindre la Garde de Nuit pour mieux servir Westeros.

Il y découvre une troupe de bras cassés qu’il méprise, mais que Tyrion lui apprendra à mener. Il se lie d’amitié avec Samwell Tarly (John Bradley), gentil garçon exilé par un père noble qui ne voulait pas le voir lui succéder.

Lors d’une expédition par-delà le Mur pour retrouver Benjen, Jon fait la connaissance d’une femme Sauvageonne répondant au nom d’Ygritte (Rose Leslie). Missionné pour l’exécuter, il ne peut s’y résoudre et finit par se perdre avec elle, avant d’être capturé par les Sauvageons. Il fera alors la connaissance du Roi par-delà le Mur, Mance Rayder.

 

photo, Kit Harington, Richard Madden, Isaac Hempstead WrightLe calme avant la tempête...

 

Ce dernier l’accepte parmi les Sauvageons, et ils entament leur marche vers le Mur. En chemin, il entame une liaison avec Ygritte (Ygrid en VO). Tous deux parviennent au sommet du Mur après une ascension plus que compliquée. Arrivé de l’autre côté, les Sauvageons comprennent finalement qu’il est toujours fidèle à la Garde de Nuit.

Ygrid lui tire 3 flèches dans le corps et il ne parvient à rejoindre ses frères d’armes qu’au prix de grandes blessures. Malgré la défiance dont il est désormais clairement l’objet, il parvient à organiser Châteaunoir contre l’arrivée des Sauvageons. La Garde de Nuit tient bon contre un premier assaut, avant que les forces de Baratheon ne viennent mettre un terme aux ambitions des Sauvageons. Au cours de ces affrontements, Ygrid se fait zigouiller.

Refusant de quitter ses hommes ou de se lier à Stannis Baratheon, Jon préfère établir un autre plan d’attaque : proposer une union aux Sauvageons. Les siens n’apprécient guère cette perspective, même après la bataille de Durlieu qui réduit grandement le nombre des Sauvageons à accueillir, tout en démontrant la vaillance des survivants.

 

photo, Kit Harington, Game of Thrones"C'est une bonne position ça, Garde de Nuit ?"

 

Mais du côté de la Garde de Nuit, on complote et on assassine ce bon Jon, qui sera ressuscité quelques heures plus tard par Melisandre (Carice van Houten). Il bouillave sec les quatre responsables de son assassinat, avant de retrouver Sansa, traumatisée comme il faut, qui le convainc de marcher sur Winterfell, afin de récupérer le château et de massacrer le vilain Ramsay Bolton (Iwan Rheon).

Parce que c’est vraiment un beau gosse, il y parvient, à la faveur d’un gros combat avec de la boue, des chevaux et quelques chiens. Après quoi, il s’impose comme le Roi du Nord, même s’il est désormais évident qu’à ses côtés Sansa est devenue une habile politicienne. Tout cela est bien beau, mais notre ami est désormais motivé à l’idée d’allier tout le monde pour vaincre l’Armée des Morts qui marche vers le Mur.

Du coup, il réussit à s’attirer la sympathie, mais aussi l’affection de Daenerys, tandis que tous deux essaient de structurer une alliance avec les autres Royaumes. Mais une découverte de Bran et Samwell compliquera prochainement les papouilles entre la Mère des Dragons et Jean Neige : ce dernier n’est point le bâtard de Ned Stark, mais celui de la soeur de Ned Stark et Rhaegar Targaryen que son faux père jura de protéger.

Il est donc le seul véritable héritier du Trône de fer.

 

photo, Kit Harington, Emilia ClarkeLe plaisir est dans la tante

 

SANSA STARK

Sansa Stark (Sophie Turner) a toujours rêvé du prince charmant. Dès le pilote de Game Of Thrones, la jeune fille de Ned Stark tombe directement sous le charme de Joffrey Lannister. Elle espère devenir son épouse et lorsque son père est nommé Main du Roi, elle le suit à Port-Réal, à son plus grand plaisir.

Là-bas, elle y fait la rencontre de Lord Baelish (Aidan Gillen) mais découvre surtout le vrai visage de son « beau » Joffrey. Alors que son père a été trahi par Baelish (sans que Sansa ne le sache), il est exécuté par Joffrey en fin de saison 1 sous ses yeux terrifiés.

La jeune fille va alors devenir de plus en plus forte mentalement en se forgeant une carapace redoutable. Battue par Joffrey en saison 2, elle refuse l’aide de Sandor Clegane (Le Limier) et reste, en public, une fille discrète et docile. Considérée comme un atout pour récupérer le Nord par les Tyrell, la famille du Sud essaye de la marier avec Loras (que Sansa avait vu lors du tournoi de la main durant la saison 1) mais les Lannister les prennent de court. Elle est mariée de force à Tyrion Lannister (Peter Dinklage).

Tyrion refuse de consommer son mariage (à l’époque Sansa n’a que quatorze ans), et de son côté, la jeune fille le trouve parfaitement laid mais ne lui en dit mot. Au contraire, elle continue à se réfugier dans sa carapace et à rester polie dans toutes les circonstances.

 

Photo Sophie TurnerSansa pleine d'espoir au début de la saison 4

 

C’est en début de saison 4 qu’elle quitte finalement l’enfer de Port-Réal juste après l’assassinat de Joffrey. Aidé par Lord Baelish, elle est conduite aux Eyrié car Petyr Baelish va se marier à Lysa Arryn, régente du Val. Là-bas l’identité de Sansa est secrète jusqu’au jour où Baelish l’embrasse (lui avouant son attirance pour elle et son amour) et que Lysa les surprend.

Baelish tue alors Lysa, mais l’identité de Sansa étant révélée, les deux s’enfuient du Val pour rejoindre Winterfell maintenant aux mains des terribles Bolton (à l’origine de l’assassinat de Catelyn et Robb Stark). Trompé par Littlefinger qui quitte Winterfell sans elle, la jeune femme se voit marier à Ramsay Bolton.

Elle découvre qu’il a torturé Theon et lors de sa nuit de noces, elle se fait violer par Ramsay sous les yeux du fils Greyjoy. Elle sera violée quasiment chaque soir jusqu’au jour où, lors de l’invasion de Winterfell par l’armée de Stannis Baratheon, elle réussit à s’enfuir avec Theon en fin de saison 5.

En chemin, ils sont alors aidés par Brienne de Torth (Gwendoline Christie), missionnée il y a de longues années par Catelyn pour protéger Sansa et Arya. Theon part alors du côté des Iles de Fer, et Brienne décide d’amener Sansa à Chateaunoir pour retrouver son « frère » Jon Snow.

Sur place, la jeune Stark réussit à le convaincre de monter une armée pour reprendre Winterfell aux Bolton. Baelish vient lui rendre visite à Châteaunoir. Mal vu dans un premier temps (Sansa et Brienne lui reprochant de l’avoir livrée aux meurtriers de sa mère et son frère), il réussit à faire entendre ses raisons et ses intentions pour monter une armée et défaire les Bolton de Winterfell.

 

Photo Sophie TurnerSansa apaisée lors de ses retrouvailles avec Jon Snow

 

Jon Snow monte une armée mais refuse l’aide de sa sœur. Sur le champ de bataille, il perd du terrain face à l’armée Bolton jusqu’à ce que celle de Robyn Arryn (fille de Lysa), dirigée par Baelish (et Sansa), fasse battre en retraite les soldats de Ramsay. Ce dernier, replié à Winterfell, est capturé et tué par Sansa grâce à ses chiens affamés. Le siège est repris par la famille Stark et si Baelish confie à Sansa qu’il aimerait finir sur le trône de fer à ses côtés, elle refuse comprenant qu’elle ne peut pas vraiment lui faire confiance.

Pourtant, en début de saison 7, Jon Snow choisissant de s'allier à Daenerys Targaryen contre l'avis préoccupé de sa soeur, elle hésite. Baelish essaye de la manipuler mais Arya Stark (Maisie Williams) déboule à Winterfell. Les deux soeurs se retrouvent enfin après avoir été séparées durant six saisons. Arya espionne Baelish et découvre qu'il manipule Sansa. Cette dernière préfère faire confiance, à raison, à sa soeur et condamne Lord Baelish qui finit égorgé par Arya. En l'absence de Jon, c'est elle qui dirige les affaires à Winterfell.

 

Photo Sophie Turner, Maisie WilliamsSansa déterminée à venger les Stark avec sa soeur Arya

 

ARYA STARK 

Cersei Lannister, La Montagne, Mélisandre la prêtresse rouge, Beric Dondarrion, Thoros de Myr, Le Limier, Walder Frey, Joffrey Baratheon, Tywin Lannister…

Ils sont nombreux les noms à s’être retrouvés sur la liste d’Arya, cette liste qui résume à elle seule l’histoire de la jeune Stark. Certains sont déjà morts, soit par ses mains, soit par son épée Aiguille (offerte par Jon Snow dans la première saison), soit par d’autres personnes ; d'autres sont encore en vie, mais pour tous Arya (Maisie Williams) à jurer vengeance.

 

photo, Game Of Thrones, Game Of Thrones Saison 1Arya apprenant la Danse de l'eau à Port Réal

 

Des murs familiers de Winterfell à ses entraînements secrets à Port-Réal, de sa longue fuite vers le Nord aux mains de Yoren, de la Fraternité sans bannière et du Limier, à sa fausse identité de garçon en passant par sa rencontre avec l’assassin Sans-visage Jaqen H'ghar (Tom Wlaschiha) et les meurtres de son père, sa mère et son frère aîné, les quatre premières saisons maltraitent autant qu’elles endurcissent la dernière fille Stark.

Laissant derrière elle Westeros et les miettes d’enfance qui lui restaient, ce n’est qu’à son arrivée à la Demeure du Noir et du Blanc de Bravoos qu’Arya prendra son destin en main (saison 5), décidant de suivre l'entraînement des sans-visage.

 

Photo Maisie WilliamsArya érrant dans les rues de Bravoos dans la saison 6

 

Après une formation difficile (en saison 5 & 6) mais complète, un passage par la cécité, la mendicité et de graves blessures, Arya refuse de rejoindre définitivement la cause des sans-visage, de servir le dieu Multiface, d’abandonner son identité, de devenir "personne" et embarque pour Westeros.

Farouchement attachée à son indépendance, impulsive, violente, courageuse et déterminée, elle entasse alors les cadavres, a commencé par ceux de Walder Frey (l’assassin de sa mère et son frère), de ses fils et des traitres de son clan, avant de rentrer à Winterfell retrouver Bran et Sansa. Là-bas, elle finit par exécuter Lord Baelish, alias Littlefinger, sous les ordres de sa grande soeur.

 

photo, Game Of Thrones saison 6"Dis leur que le Nord se souvient"

 

BRAN STARK

Bran Stark, ou Brandon de son vrai nom, (Isaac Hempstead Wright) est hors du temps, hors du récit depuis de nombreuses saisons. C’est un personnage singulier qui aurait eu un destin tout à fait différent si Jaime Lannister ne l’avait pas poussé du haut de la tour de Winterfell dès le début de l'histoire.

Il a accompagné de loin la série durant ses quatre premières saisons, s’échappant de justesse de Winterfell - alors que Theon Greyjoy trahissait les Stark - et faisant inexorablement route vers le Nord, dans une quête qui a souvent semblé secondaire. La magie s'éveille en lui au fur et à mesure des saisons, d'abord par des visions - notamment de Corneille à trois yeux - puis par des pouvoirs mystiques, comme celui de prendre possession d'animaux et d'autrui. 

 

Photo Isaac Hempstead Wright, Ellie KendrickBran pendant quatre saisons

 

Mutilé dès le début, son sort est rivé à celui d'Hodor (Kristian Nairn). Jusqu'à sa mort (saison 6) il l'aura tiré, porté et assisté vers le nord. Il doit aussi sa vie à la sauvageonne Osha, qui l'a aidé (lui et son frère Rickon) à s'enfuir de Winterfell quand les Fer-nés ont envahi la ville dans la saison 2. Mais c'est surtout grâce au jeune Jojen Reed (Thomas Brodie-Sangster), qui le guide dans ses visions (lui apprennant qu'il est un zoman) et sa soeur Meera avec qu'il partira vers le Nord, en quête de la Corneille à trois yeux et laissant derrière lui Rickon et Osha.

Étonnamment absent de la cinquième (les showrunners préférant mettre de côté sa formation à l'écran), il a donc fallu attendre la sixième pour le voir réapparaitre et prendre véritablement part au récit. On le retrouve alors avec la Corneille à trois yeux, un personnage légendaire, millénaire. Un homme garant de l'histoire passée et présente, qui sait et se souvient de tout.

 

photo, Game Of Thrones saison 4Le pouvoir du zoman

 

Avec la Corneille, Bran va suivre un apprentissage mystique, visitant par exemple le passé pour en connaître ses secrets. Il apprendra dans une de ses visions que les Marcheurs Blancs avaient été créés par les enfants de la fôret pour être une arme contre les hommes qui les pourchassaient, avant qu'ils ne se retournent contre toute sorte de vie. C'est aussi dans un de ses voyages, et dans un des moments les plus poignants de la série que le mystère d'Hodor a été levé. 

Quand enfin Bran retourne à Winterfell dans la saison 7, devenue La Corneille après la mort de l'ancienne (incarnée par Max von Sydow), il s'est oublié dans son destin extraordinaire et semble ne plus ressentir aucun sentiment humain. Il sait qu'il doit apprendre à mieux maîtriser son pouvoir pour arrêter les Marcheurs.

L'une des choses les plus attendus de la saison 8 est certainement le moment où il révèlera à Jon Snow sa véritable identité : il est le fils légitime de Lyanna Stark (la soeur de Ned Stark) et de Rhaegar Targaryen (le fils du roi fou) et donc le véritable héritier du Trône de Fer. 

 

photo, Isaac Hempstead Wright, Maisie WilliamsCe qui reste des Stark

 

JAIME LANNISTER

Fils de Tywin Lannister (Charles Dance), membre de la Garde Royale du roi fou Aegon Targaryen et régicide de ce dernier, Jaime Lannister (Nikolaj Coster-Waldau) entretient également depuis des années une relation incestueuse avec sa soeur Cersei. Ensemble, ils ont trois enfants (Joffrey, Myrcella et Tommen), successeurs illégitimes au trône du roi Robert Baratheon (époux de Cersei).

En début de saison 1, lors de la visite du roi à Winterfell, Jaime et Cersei sont surpris par Bran en pleine relation sexuelle. Jaime pousse alors Bran du haut d'une tour et ce dernier tombe dans le coma. De retour à Port-Réal et aidé par Baelish, le couple incestueux fait croire aux Stark que c'est Tyrion qui est à l'origine de l'accident de Bran. Catelyn Stark le capture et en apprenant ça, Jaime (qui est le seul à défendre Tyrion dans la famille Lannister) défie Ned Stark (Sean Bean) pour libérer son frère.

Cependant, alors que Robb Stark monte une armée pour défaire les Lannister, Jaime rejoint les troupes de son père. Là-bas, il se fait capturer par l'armée de Robb. Interrogée par Catelyn, il avoue avoir poussé lui-même Bran sans donner de raison car il sait qu'elle ne le tuera pas (Arya et Sansa étant retenue par Cersei à Port-Réal).

 

Photo Nikolaj Coster-WaldauJaime Lannister, le personnage qui a la plus belle évolution de la série ?

 

En saison 2, il essaye en vain de s'échapper des Stark. Il est finalement libéré en monnaie d'échange par Catelyn contre ses deux filles. Brienne de Torth (Gwendoline Christie) est chargée de l'escorter jusqu'à Port-Réal pour le bon déroulé de l'échange. Après avoir été protégé vaillamment par Brienne, il tente de s'échapper, encore une fois en vain, et après un combat à l'épée, Brienne et lui se font capturer par des soldats Bolton. Une tentative de négociations plus tard, Jaime se fait trancher une main par Locke, le leader du groupe.

Dépité et persuadé de ne plus jamais pouvoir se battre correctement, il perd espoir. Mais Brienne le rebooste, et à partir de ce moment là, l'état d'esprit de Jaime change. Il réussit à négocier sa libération et celle de Brienne avec Roose Bolton, puis retrouve sa soeur à Port-Réal en fin de saison 3.

A Port-Réal, il apprend à vivre et combattre avec une seule main avec Bronn. Puis lors de l'assassinat de son fils Joffrey, il est le seul à défendre son frère Tyrion. Après que ce dernier ait perdu son ordalie, Jaime organise tout de même son évasion avec Varys. Mais lorsqu'il apprend que Tyrion a tué Tywin, leur père, il n'a qu'une envie : le tuer.

 

Photo Game of ThronesUne main en moins, on fait moins le malin

 

Pas le temps, cependant, puisqu'en saison 5, Cersei l'ordonne de ramener Myrcella saine et sauve de Dorne. Avec Bronn, l'expédition n'est pas de tout repos entre captivité et négociations, mais Myrcella est libérée et il part en direction de Port-Réal avec elle. Il lui avoue alors être son père mais malheureusement, elle meurt dans ses bras après avoir été empoisonnée juste avant son départ par Ellaria Sand.

A son retour, Cersei est en mauvaise posture à cause du Grand Moineau. Mais encore une fois, si Jaime tente de la protéger ainsi que son fils roi Tommen, il est renvoyé de la Garde Royale et envoyé à Castral Roc. Après avoir négocié une alliance avec les Tully, il revient à Port-Réal, mais découvre que le Grand Septuaire a été dévasté et que Cersei (Lena Headey) a pris le pouvoir.

Comprenant qu'elle a provoqué le suicide de Tommen, il est plus distant avec Cersei mais continue tout de même à mener son armée et a couché avec elle, aux yeux de tous. Alors qu'il part pour la banque de Fer après avoir récupéré l'argent de la famille Tyrell à Hautjardin, le convoi est attaqué par un dragon de Daenerys et les Dothrakis. Dans un dernier élan, il tente de tuer la reine Targaryen et est sauvé in-extremis des flammes de Drogon par Bronn.

De retour à Port-Réal, il alerte sa soeur sur la puissance de l'armée de Daenerys. Elle ne l'écoute pas et refuse une reddition. Il apprend aussi que Cersei est enceinte de lui. Une trève est organisée cependant à Fossedragon. Lors de cette réunion, il retrouve son frère Tyrion et lui pardonne le meurtre de son père. Si Cersei accepte de s'allier à Jon et Daenerys pour annihiler les marcheurs blancs, elle lui avoue qu'elle mentait. Voulant honorer son engagement, Jaime n'obéit pas à sa soeur. Il part alors seul vers le Nord.

 

Photo Nikolaj Coster-WaldauJaime, d'assaillant à allié

 

VARYS

Jeune esclave au sein de la Cité Libre de Myr, Varys (Conleth Hill), qui officie alors en tant que comédien, est vendu par son maître à un magicien. Ce dernier pratique sur sa personne un rituel obscur, comprenant une castration passablement douloureuse. Le jeune homme en retirera une blessure formatrice, en cela qu’elle le laisse physiquement diminué mais fasciné par les arcanes du pouvoir et les secrets d’alcôves.

Il va progressivement s’élever dans les sphères du pouvoir, jusqu’à devenir un indispensable pourvoyeur de rumeurs et informations. Ce statut lui permettra d’accéder à la cour du Roi Fou, Aeris II, en tant que Maître des Chuchoteurs. Il s’impose ainsi comme un des rarissimes roturiers à officier à la cour. Malgré sa fidélité à la lignée des Targaryens, son habileté lui vaudra de conserver sa position sous le règne de Robert Baratheon.

 

photoOn va commencer par le trône de bois

 

Dès le début de la série, s’il est évident que l’homme intrigue, voire complote, sa duplicité rend initialement impossible de comprendre pour qui roule vraiment ce brillant calculateur. Progressivement, il apparaîtra de plus en plus clair que sous couvert de coordonner l’espionnage de Daenerys, c’est son avènement qu’il prépare.

Et s’il la rejoint finalement avec Tyrion (Peter Dinklage) pour assumer son rôle de conseiller de premier plan, n’oublions pas un fameux dialogue avec Oberyn, au cours duquel ce dernier lui demande quel est son but ultime. L’œil sybillin, Varys désigne le Trône de fer, et sourit.

Est-il l’héritier logique ? Non. Pourrait-il combattre pour obtenir le pouvoir ? Certainement pas. Mais nous avons là un des seuls hommes de tout Westeros à avoir intimement compris le sens du pouvoir, son fonctionnement et les moyens de l’acquérir. De plus, il compte parmi les rares à avoir avancé leurs pions sans jamais être pris en défaut.

 

photo"Un jour, je régnerai sur Fort Boyard"

 

LES MARCHEURS BLANCS

Ils sont là dès la première scène du premier épisode, et leur spectre plane sur les sept saisons. Connus de tout Westeros, ils sont considérés comme de vieilles légendes, personne n'en ayant vu depuis des siècles. La rumeur parle de leur retour, mais personne n'y croit. Mais même le peuple de sauvage qui vit par delà le Mur commence à fuir, à l'approche de l'hiver qui aidera ces marcheurs à progresser.

Jon Snow (Kit Harington) découvre rapidement que ces marcheurs sont réels, craignent le feu et peuvent réanimer les morts. Samwell croise une armée de marcheurs blancs et zombies, qui l'épargnent. Plus tard, lorsque l'un d'eux tente de le tuer, ainsi que Gilly et son bébé, il parvient à le tuer grâce à une dague en verredragon. Les marcheurs blancs sont également capables de transformer un être vivant en l'un des leurs, grâce à un simple contact.

 

photoL'un des premiers grands moments de White Walkers

 

Lors d'une bataille à Hardhome, Jon affronte les marcheurs blancs, et en tue un à son tour grâce à une lame en acier valyrien. Un événement qui attire l'attention du Night King, le roi des marcheurs, qui réanime tous les morts sur le champ de bataille tandis que les survivants s'enfuient.

Dans une vision, Bran Stark (Isaac Hempstead Wright) découvre l'origine des marcheurs blancs : en guerre contre les premiers hommes, les enfants de la forêt ont enfoncé une lame de verredragon dans la poitrine de l'un d'eux, qui s'est transformé en Night King. De leur côté, Daenerys et Jon, qui cherche à récupérer du verredragon pour combattre les marcheurs, découvrent des peintures prouvant l'existence des marcheurs depuis des siècles.

L'armée des marcheurs blancs avance vers le Mur et grandit, avec notamment des géants. Jon Snow capture l'un d'eux pour prouver leur existence. Ils sont attaqués par une horde de zombies des glaces, et sauvés in extremis par Daenerys et ses dragons. Sauf que le Night King parvient à en tuer un, et le réanime pour en faire son propre dragon. Il l'utilise pour (enfin) détruire le Mur, permettant à l'armée de marcheurs blancs de (enfin) entrer dans Westeros.

 

photoLa glace, ça vous gagne

Affiche

commentaires

flexdu33
12/04/2019 à 17:37

merci !

Hérolde
12/04/2019 à 17:03

ouh ça tombe bien !

bob 57
12/04/2019 à 16:18

Merci !!!!!!

votre commentaire