Daredevil : une saison 3 à s'arracher les yeux ?

Simon Riaux | 19 octobre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 19 octobre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Les 6 premiers épisodes de Daredevil saison 3 nous avaient laissé dans la bouche un goût de cendres saupoudrées d’un profond je-m’en-foutisme. La seconde moitié de cette fournée 2018 enfonce le clou, en proposant rien moins qu’un abandon total de ce qui fit la réussite de la série jusqu’à présent.

ATTENTION SPOILERS

 

photo, Wilson Bethel, Charlie Cox, DaredevilDaredevil ou Bullseye ?

 

A RIEN REGIME

Au mitan de cette troisième saison, l’espoir était encore permis. Après moult circonvolutions, parfois ridicules, toujours interminables, Matt Murdoch (Charlie Cox) s’était trouvé deux formidables ennemis. Un Fisk en voie de devenir véritablement Le Caïd et un BullsEye énervé à souhait.  Notre héros rejouait stérilement les enjeux de sa première saison, mais au moins, il nous arrivait chauffé à blanc, prêt pour un second acte qui s’annonçait musclé.

Il faudra se faire une raison, la suite est une nouvelle occasion de déchanter. Alors que le spectateur est chaud comme la braise au début de l’épisode 7, il doit une nouvelle fois patienter, alors que le récit planque temporairement Bullseye, pour s’attarder sur le plan diabolique de Fisk (Vincent D'Onofrio). Et quelle n’est pas notre surprise, quand ce grand méchant dévoile qu’il a, sans que la batterie d’agents du FBI le surveillant s’en aperçoive… Installé une planque géante dans son dressing.

 

photo, Wilson BethelUn méchant aussi énervé qu'énervant

 

Et cette « idée » n’est que la première « trouvaille » d’une longue série. Mais les outrances ou facilités scénaristiques seraient finalement un mal aisément oubliable, si l’ensemble du show n’usait pas de toute son énergie dans un but unique : dilater l’action et gagner du temps.

 

LES YEUX DANS LE BLEU

Car une fois établi ce double axiome : le héros a basculé et veut tuer Fisk, ainsi que la création par ce dernier d’un adversaire incontrôlable, les dés sont lancés, et on n’attend plus que leur résolution. Seulement voilà, il y a encore cinq bonnes heures de programme à tuer.

Par conséquent, on assiste à une suite d’enchaînements qui n’ont pas d’autres buts que de retarder le double et inévitable affrontement. On découvrira ainsi la mère cachée de Daredevil, qui nous offrira son lot de flashbacks artificiels et inutiles. On s’attardera interminablement sur les questionnements moraux de Nadeem, nouveau protagoniste sacrifiable d’une série qui ne sait jamais surprendre quant au sort de ses personnages.

 

photo, Vincent D'OnofrioUne négo qui va mal tourner...

 

Pire, en un aveu d’impuissance ou d’incompétence invraisemblable, après avoir fait mine de démontrer combien il serait complexe à Matt et ses alliés de trouver un insider capable de délivrer de véritables infos sur l’organisation toute puissante de leur ennemi juré… Daredevil choisit, dans le dernier épisode de secouer le majordome du Caïd, histoire de faire accélérer un bon coup l’intrigue.

Et cette troisième saison est bourrée de ce type d’approximations narratives, qui traduisent systématiquement combien le show hésite toujours entre dilater le récit et l’accélérer subitement.

 

ALLÔ MAMAN BOBO

À nouveau, on pourrait passer sur ce genre de ratage si Daredevil s’inquiétait d’offrir au public un peu de spectacle. Mais malgré une poignée de chorégraphies inventives ou prometteuses, la paresse avec laquelle sont mises en scène les bastons déçoit systématiquement. Que notre héros s’allie en plein jour avec un camarade armé pour déboîter des adversaires, jouant de son apparence d’aveugle, que Bullseye use de tous les objets qui l’entourent, ou que Melvin l’artisan nous offre une scène de catch urbain musclée… Le tout est toujours d’une dramatique pauvreté visuelle.

 

photo, Charlie CoxGrosse ambiance

 

Alors que même la dimension spectaculaire s’en est allée, les concepts les plus opportunistes deviennent tout à fait handicapants. Et voir Vincent D'Onofrio vagir devant une foule de journalistes en mimant Trump, pour bien asseoir un discours purement artificiel sur l’information, la manipulation, et les fake news confine définitivement au ridicule. Tout comme les questionnements identitaires du héros, censément symbolisés par son costume "volé" par Bullseye, sont tout aussi superficiels et résolus lors d'un affrontement si classique et pauvre que la gêne nous gagne.

Netflix a peut-être officiellement annulé Iron Fist, mais en visionnant Daredevil saison 3, on a surtout le sentiment que la plateforme se veut démissionnaire de ses séries Marvel, et ne compte plus y attacher la même rigueur créative.

 

photo

Tout savoir sur Daredevil

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
mapy
25/11/2018 à 02:09

je n'aime pas la saison 3. mais en fait, je m'ennuie, C'est violent mais pauvre scéniquement et surtout c'est cousu de fil blanc. Daredevil était mon superhéros favori avec Batman !... Torturé certes mais il avait une âme ! kà je la cherche désespérement...

Luke
22/11/2018 à 09:04

Critique très dure! Enfin chacun son avis.
Pour moi, ça reste d’un bon niveau. Alors, certes, il y a des facilités scénaristiques mais bon on est train de regarder une série de super héros donc je suis moins exigeant à ce niveau. Je trouve que c’est quand même ce qui se fait mieux en termes de super héros à la télé (bien au dessus des séries CW par exemple).
Après comparativement au autres saisons, elle est en dessous en termes de scènes d’action mais par contre je trouve que c’est celle qui a le meilleur scénario, celui qui m’a le plus tenu en haleine. C’est là meilleur saison de Fisk, que je trouve encore plus fidèle au comics. Voilà je vais pas m’etendre plus, j’ai adoré.

Pulsion73
29/10/2018 à 13:22

Dare grosse déprime, sans le Punisher, la saison 2 n'aurait pas tenu la tête hors de l'eau bien longtemps. Elektra est décevante. C'est mon point de vue mais je pense que c'est assez vrai, bien plus que d'affirmer que la saison 2 est irréprochable.

Pulsion73
28/10/2018 à 23:55

Dare, si tu t'arrêtes au bout du 3e tu rates quelques bons moments et pas de vue d'ensemble surtout.

Pulsion73
28/10/2018 à 23:53

Face à Dext, Matt n'était pas au mieux excepté vers la fin, belle scène, beau combat. Ce futur Bullseye n'est pas insensible aux coups, il est juste entraîné, déterminé et psychopathe. Il encaisse aussi bien que Daredevil. Certes, il y a toujours des exagérations. Cependant, le facteur épuisement, de Matt par exemple, en plein combat, est pris en compte. Normalement, avec tout ce qu'il se prend dans la gueule il ne devrait plus avoir de dents ou avoir un sérieux traumatisme crânien, jambes brisées, etc .

Dare déprime
28/10/2018 à 23:51

Après une saison 2 excellente en tout point, cette saison 3 est une vraie déception. C'est lent, inutilement bavard, aucun enjeux, très peu d'action. Et 13 épisodes pour ça ? J'arrête au bout du 3ème épisode. J'espère qu'ils ne feront pas de saison 4.

JL
28/10/2018 à 23:25

Plutôt d’accord dans l’ensemble... De plus on retrouve un dardevil « cassé» qui n’a plus l’air de fonctionner sans son costume, ça rivalise contre du ironfist mais pas contre un clown qui lance tout ce qu’il trouve et fait rebondir les balles comme bon lui semble. Et à pparement ce nouveau méchant est également insensible au coup de poing même ceux porté à sa mâchoire (non couverte par l’armure) et les chutes de plusieurs mètres.
Enfin bref de faux enjeux comme dit dans la critique la saison aurait pu être fini beaucoup plus rapidement.

Pulsion73
28/10/2018 à 19:41

Un début de saison un peu chaotique en terme de narration, c'est vrai, mais globalement ça vaut le coup, c'est pas mal. Bullseye à été très bien choisi. Acteur idéal pour ce rôle. On sent qu'il est amené à craquer, à se lâcher au fil des événements. Bons combats en général même si on est frustré de voir un Daredevil pas au top pendant les 3/4 de la saison, mais bon. Heureusement que cela tient sur 13 épisodes et pas davantage. Bref, pas une saison si faiblarde que cela. Alors oui, ça tourne encore autour de Fisk "le Caïd" et de son épouse, etc. J'ai quand même hâte de voir une 4e saison pour entre autre retrouver ce futur Bullseye.

snake88
25/10/2018 à 23:27

Il y a du bon dans cette saison :
Le parcours touchant de l'agent Nadeem (le meilleur perso de la saison... un comble), l'intro de Bullseye (même si sa construction en tant que Psychopathe est on ne peut plus classique...), le retour de Fisk qui fait peser une menace réel lors des premiers episodes...et puis c'est tout !
Faute d'imagination, les scénaristes tentent maladroitement de remaker la saison 1 en expurgeant toute radicalité et toute ambiguïté ! Cette saison marque vraiment une régression et rien ne symbolise mieux ça que le dernier épisode et sa baston finale à 3 ridicule qui résout tous les enjeux en 5 min et qui choisit lâchement de ménager tous les personnages alors qu'on nous avait fait miroiter un final tragique ! Je suis assez d'accord pour dire que Netflix semble n'en avoir plus rien à foutre et je ne serai pas surpris que Daredevil soit aussi annulée parce que la fin n'appelle pas vraiment de suite !

Simon Riaux - Rédaction
24/10/2018 à 10:24

@k0rny13

Nous vous invitons à lire le premier texte critique, consacré à la première partie de la saison 3, où plusieurs des éléments que vous évoquez sont traités, certains positivement.

Du coup, on serait tenté de dire que la critique brutale et aveugle, en l'occurrence, c'est la vôtre.

Mais restons sérieux 30 secondes. Si le plan séquence pénitentiaire est sympathique, il est techniquement le plus faible, et scénaristiquement le plus ridicule de la série. Alors oui, c'est long et parfois très rigolo, mais ça ne va pas chercher bien loin. La première scène d'action de Bullseye est en effet une réussite. Les suivantes...

Vous évoquez Fisk. Non seulement son interprétation est bien moins fine qu'auparavant, mais son parcours (et tout le déroulé de la saison 3) est si évidemment calqué sur la première, à tel point que le récit en perd tout intérêt.

Vous avez parfaitement le droit d'apprécier la chose hein. Mais imaginer qu'une critique n'a pour autre but que de taper, c'est stupide (surtout sur un site qui publie essentiellement des textes positifs). Tout simplement parce qu'en premier lieu, une critique négative, c'est désagréable à écrire.

Plus
votre commentaire